Beautiful Bitch (Beautiful, Tome 1.5) – Christina Lauren

644499_226170587544815_1694089308_nReprenant là où s’arrêtait Beautiful Bastard, Chloe Mills et Bennett Ryan poursuivent leur relation sulfureuse et loin d’être de tout repos…
Juste au moment où la carrière de Chloe commence à décoller, Bennett aimerait que les choses ralentissent afin de pouvoir passer ne serait-ce qu’une nuit de folie avec sa copine. Mais après qu’il ait refusé de prendre non pour réponse, Chloe et Bennett se retrouvent soudain avec deux billets d’avion, dans une villa française et une surprenante conversation qui va les mener exactement là où Bennett le voulait : sous la couette.

L’avis d’Angéle
Dans ce petit livre (154 pages) on retrouve nos deux héros Benett & Chloé qui essaient de concilier leur histoire d’amour avec leur boulot. L’histoire est constituée de nombreux flash-back sur leur relation. Personnellement, j’ai rien trouvé d’extraordinaire dans cette nouvelle hormis le plaisir de retrouver nos 2 héros de Beautiful Bastard et la scène finale qui permet au couple de franchir « LE » cap, c’est tout pour moi, malheureusement. Cette nouvelle est un chassé-croisé sexuel entre les deux héros.

Éd. Hugo Roman (Collection New Romance).

Lien vers le #1 : Beautiful Disaster
Lien vers le #2 : Beautiful Stranger
Lien vers le #2.5 : Beautiful sex bomb
Lien vers le #3 : Beautiful player
Lien vers le #3.5 : Beautiful Beginning
Lien vers le #3.5.5 : Beautiful Beloved
Lien vers le #4 : Beautiful secret
Lien vers le #4.5 : Beautiful Boss
Lien vers le #5 : Beautiful

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s