En sursis (KGI, Tome 1) – Maya Banks

En sursisKelly Group International (KGI) : groupe d’intervention familial spécialisé dans les missions militaires à haut-risques.
Cela fait un an que l’ex-Navy SEAL Ethan Kelly a perdu sa femme Rachel. Submergé par le chagrin, il s’est replié sur lui-même, coupé du monde et du KGI, refusant toute aide de ses frères. Jusqu au jour où une note anonyme lui annonce que Rachel est en vie. La jungle, les balles et un cartel mafieux ne pourront arrêter Ethan. Cependant, le plus dur reste devant lui : forcer sa femme à se rappeler ce qu’elle a refoulé. Le cauchemar qu’elle a vécu, minute par minute. Car leur amour et leurs vies en dépendent.

L’avis de Nine :
Je suis totalement et irrémédiablement amoureuse de la plume de Maya Bank ! Une fois de plus, elle réussit à nous livrer une série de qualité qui nous entraine au cœur d’une famille hors-norme au fort concentré de testostérone. C’est brillant, malin, rondement mené et hautement addictif.

Ethan a perdu sa femme, Rachel, il y a tout juste un an. Solitaire, replié sur lui-même et en pleine culpabilité, il fuit la réalité et se noie dans l’alcool au grand dam de sa famille.Cependant, une information capitale va changer le cours des choses : Rachel est vivante et elle est détenue en Colombie. Ethan va s’accrocher à cette deuxième chance comme à une bouée de sauvetage et demander l’aide de ses frères et de leur société KGI. Cette entreprise familiale et spécialisée dans les opérations militaires. Ils s’envolent donc pour sauver leur sœur de cœur. Le retour de Rachel ne va pas être simple et de tout repos. Elle va devoir recouvrir la mémoire, se réhabituer à vivre et retrouver ses repères et se soigner. Ethan, quant à lui, va être contraint d’affronter ses démons et lâcher prise. Pour ne rien gâcher l’intrigue en toile de fond est captivante.

La romance en elle-même et assez classique dans ce genre de military romance, mais quand c’est Maya Bank au commande, tout de suite le récit prend vie sous nos yeux. Elle maîtrise autant les scènes d’actions que celles sensuelles et plus douces. Les dialogues sont percutants, vifs et en même temps bourrés d’humour. Le panel important de personnages auquel elle fait appels, les Kelly et les membres des deux autres groupes du KGI, est très accrocheur.

Ce tome ne se focalise pas seulement sur les deux protagonistes, mais sur tout le clan Kelly, Sean le frère d’adoption et la jeune adolescente recueillie par les parents. D’ailleurs, on se doute qu’il va y avoir anguille sous roche entre elles et un des membres de la famille d’ici quelques années… Ce que j’apprécie avec ce procédé, c’est que nous allons suivre au fil des tomes tous les personnages développés ici sans les perdre de vus et même être acteur de leur évolution. D’autant que les cinq frères d’Ethan, Sam, Garret, Donovan, Joe et Nathan et Sean le beau policier sont vraiment fascinants. On ne peut qu’être séduite dès les premières pages par ces gaillards. Ils sont aimants, loyaux, protecteurs et beaux comme des Dieux. Bref, on a qu’une envie, c’est de se jeter sur les tomes suivants pour connaître leur histoire.

Une nouvelle fois, Maya Banks met dans le mille ! On saute à pied joint dans ce premier opus et cette famille vraiment passionnante. Vivement la suite !

Éd. Milady (Collection Suspense), juillet 2014.

Lien vers le #2 : Seconde Chance
Lien vers le #3 : Mémoire Volée
Lien vers le #4 : Murmures nocturnes
Lien vers le #5 : Sans répit
Lien vers le #6 : Sans pitié
Lien vers le #8 : Haute tension
Lien vers le #9 : Silence brisé

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s