La novice (De main de maître, Tome 1) – Lorelei James

De main de maitre, Tome , La novicePour acheter ce livre via Amazon
La carrière d’Amery a toujours primé sur sa vie amoureuse jusqu’au jour où, à l’occasion d’un cours de self défense, elle rencontre un homme qui la trouble au plus haut point. Dès le premier regard, Ronin Black, le maître du dojo, éprouve une vive attirance pour la jeune femme. À tel point qu’il décide de l’entraîner personnellement… en public, mais aussi en privé. Cet homme énigmatique repousse les limites d’Amery. Bientôt, elle ne peut plus se passer de lui et du plaisir qu’il lui procure. Pourtant il lui cache quelque chose, et elle s’en veut de lui avoir accordé une confiance aveugle.
L’attachement qu’elle éprouve pour Ronin se révèle bien plus littéral que ce qu’elle aurait pu imaginer.

L’avis d’Angéle:
Amery, jeune désigner, accompagne son amie Molly à un cours d’autodéfense car cette dernière a été victime d’une agression. Dans ce club d’arts martiaux, tout le monde doit participer et Amery se voit forcer de participer au cours ou elle fait la connaissance du Sensei Ronin Black, sexy, énigmatique et propriétaire de ce dojo. Maître ès arts martiaux et dominant dans tout ce qu’il fait. Tout de suite le courant passe entre eux et ils ressentent une attraction qu’ils ne vont pas pouvoir cacher bien longtemps.

Amery a du caractère et n’est pas prête à tout céder même si elle n’a pas beaucoup d’expérience dans le domaine sexuel en raison d’une éducation stricte et religieuse. Mais Ronin sera lui faire découvrir un nouvel aspect de la sexualité, il est coutumier du bondage japonais, et Amery va devoir lui faire confiance pour découvrir cet aspect de sa personnalité. Amery pourra-t-elle supporter le mutisme de Ronin encore longtemps ? Quel secret cache ce dernier ? Amery et Ronin ont-ils vraiment une chance d’avoir un avenir en commun malgré leur différence sur beaucoup de points ?

Un premier tome très réussi, avec une héroïne intéressante qui va devoir affronter les goûts de Ronin en matière de sexualité. Tout ne sera pas simple et la confiance va être le point d’ancrage de leurs relations. Amery sera mis à rude épreuve car Ronin laisse planer le mystère sur sa vie et ne se confie que très rarement tandis qu’elle lui ouvre son cœur entièrement. Ronin est juste waouuuuh. Un héros comme on les aime : sexy, doué et avec une pointe de mystère qui sera dévoilé au compte goutte tout au long de l’histoire.

C’est si bien écrit, que nous avons l’impression de participer. Ce n’est pas du BDSM comme on a l’habitude d’en lire dans les romances érotiques actuelles, puisqu’il s’agit de Kinbaku, un art ancestral japonais qui consiste à lier des cordes de manière artistique. Les scènes de bondage sont amenées avec élégance et sensualité. On découvre que le Kinbaku n’est pas un simple jeu de corde mais un art à part entière qu’il faut manier avec talent, et Ronin en est le maître parfait.

Pour moi, c’est une histoire réussie. Lorelei James a vraiment un talent pour écrire des scènes de bondage magnifiques, elle sait nous transporter à travers ces mots. On a hâte de découvrir la suite car cette fin nous laisse dans l’expectative et on en redemande, vite !

Éd. Milady (Collection Romantica), août 2014.

Lien vers le #3 : L’experte
Lien vers le #4 : La maîtresse

Publicités

4 réflexions sur “La novice (De main de maître, Tome 1) – Lorelei James

  1. Je viens de le finir et j’aurais jamais cru dire ça mais me tarde de la suite … j’avoue que ronin et moi ça n’a pas été le coup de foudre et ça reste un gros pavé de près de 550 pages !!!

    Le point positif la couverture je sais pas vous mais quand on m’offre j’ai autant de plaisir avec le paquet cadeau que le cadeau lui même … pour les livres j’apporte bcp d’importance à la couverture et celle là je la trouve très belle

    concernant l’histoire elle est un peu novatrice c’est du bondage artistique on prend la cravate de Christian grey et on la remplace par une corde sur tout le corps avec des noeuds à des endroits stratégiques … pour celles qui ont lu les sole regrets l’un des membres (kellen de mémoire) pratique ce bondage
    personnellement j’ai pas accroché à la partie bdsm de l’histoire c’est trop compliqué trop détaillé breg ça m’a un peu gonflé ( on sent que l’auteur a fait des recherches)

    en revanche j’ai plus accroché au côté mystique et mystérieux de ronin le côté self contrôle des arts martiaux mélangé au côté violent du fighting ça donne un cocktail plutôt agréable

    il y a tellement de mystère derrière le personnage qu’on en redemande est ce que c’est un gentil ou un mechant ? Est ce que c’est un gangster qui travaille avec la mafia ou un simple maître à la grande renommée ? Qui est sa famille au japon ? Que s’est il passé avec son ex ?

    Bref j’ai eu l’impression de mener une enquête l’auteur ne laissant que quelques indices ce qui moi à rendu le livre de plusven plus intéressant et j’ai hâte de lire la suite et de mener la suite de mon enquête

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s