MacRieve (Les Ombres de la nuit, Tome 11) – Kresley Cole

MacRieveAprès avoir été capturé et torturé par les membres de l’Ordre, dirigé par le commandant Webb, Will MacRieve n’est plus qu’un homme sans âme. Pourtant, il reprend vie quand, convié à une vente aux enchères, il aperçoit celle qui lui est destinée depuis toujours : la sublime Chloe Todd. Fille de l’abominable Webb, Chloe est mise en vente… au plus offrant. Et MacRieve est prêt à tout pour sauver celle qui deviendra sa femme…

L’avis de Nine :
Et voilà Madame Cole tape encore très fort ! Bien que ce tome intervient après la fabuleuse histoire de Lothaire, Kresley Cole arrive avec brio à livrer un tome de très haut niveau. Ce qui est bluffant avec cette série, c’est que les tomes se succèdent sans se ressembler. L’originalité et l‘intensité sont toujours renouvelées, ainsi que l’action, l’humour même beaucoup d’humour, et les couples tous plus magnifiques les uns que les autres. Le monde qu’à créer Cole est sans limites et d’une richesse inouïe.

Le personne principal est Uilleam MacRieve, cousin du roi des Lycaes, que nous avons rencontré dans les tomes précédents ainsi que son jumeau Munro. Et plus connus dans le Mythos sous le sobriquet d’Apollon et Adonis, tellement leurs beautés est renversante.

Ce onzième opus commence par un épilogue, habitude de l’auteur, qui nous permet de plonger dans les siècles anciens et de découvrir ainsi le point originel de la rupture. Ici, nous apprenons la tragédie qui a frappé la famille MacRieve et plus précisément Uilleam. En plus, de la culpabilité qu’il éprouve pour ce drame enduré étant enfant, Uilleam MacRieve a subi des tortures horribles dans la prison de l’Ordre. Depuis son évasion, il essaye tant bien que mal, plutôt mal en fait, à reprendre goût à la vie. Grâce à son frère jumeau, Munro qui est son roc et celui qui l’empêche de mettre fin à ses jours, il va trouver en la personne de Chloé Web la solution pour se venger.

Fille du grand maître et tortionnaire de l’Ordre, Chloé est une jeune femme solitaire, vouée à sa passion et son métier de footballeuse professionnelle. C’est sans préavis qu’elle tombe dans le Mythos les pieds joints et en ayant pour seul guide le Livre du Myhtos que son père lui a laisser avant de partir. Ce petit bout de femme, 1,60 (ça fait du bien un peu de voir des héroïnes de cette taille) n’a pas froid aux yeux ! D’abord un peu déboussolée par ce qu’il lui arrive, elle va très vite reprendre du poil de la bête et montrer au grand méchant loup de quel bois elle se chauffe. Mais c’est sans compter sur le destin qui ne leur facilite pas la vie a tous les deux, puisque dorénavant Chloé incarne tout ce que haï Uilleam.

La complémentarité des jumeaux est vraiment très bien exploitée et très belle. C’est ensemble et à travers ce lien spécial qu’il forme depuis leur naissance qu’Uilleam va outrepasser ses peurs, a priori pour enfin vivre pleinement.

Les dialogues sont hilarants et la répartie jouissive. Retrouver les créatures du Mythos auxquelles on s’est tellement attachés fait un bien fou. D’autant que l’histoire est idéalement servie et très bien rythmée. On ne s’ennuie pas une seconde et on dévore ce tome quasiment d’une traite. De plus, cet opus nous permet de découvrir une espèce du Mythos qui était très peu visible.

Sans vous dévoiler le pourquoi du comment de la chose et en gardant mon sang-froid : Mais punaise c’est cruel de nous laisser avec une fin comme ça ! à quand le tome suivant ?! Je suis irrévocablement sous le charme de cette série qu’il faut compter absolument dans sa bibliothèque. Amis lecteurs ne passez pas à côté !

Éd. J’ai lu (Collection Crépuscule), septembre 2014.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s