After we collided (After, Saison 2) – Anna Todd

afterHardin n’a rien à perdre… sauf elle.
Après leur rencontre la vie ne sera plus jamais la même.
Après un début tumultueux, la relation de Tessa et Hardin semblait bien partie. Tessa sait qu’Hardin peut être cruel, mais quand les origines de leur relation et son mystérieux passé lui sont révélés, cela lui fait l’effet d’une bombe. Tessa est hors d’elle.
Hardin sera toujours… Hardin. Mais est-il vraiment le mec dont Tessa est tombé éperdument amoureuse, en dépit de son caractère colérique, ou est-il un étranger, un menteur depuis le début ? Doit-elle s’en séparer ? Ce n’est pas si facile. Le souvenir de ses bras autour d’elle… de sa peau qui l’électrise… de leurs nuits passionnées, trouble son jugement.
Pourtant, Tessa n’est pas sûr qu’elle pourra supporter une autre promesse non tenue. Elle a mis toute sa vie entre parenthèses pour Hardin – l’université, ses amis, sa relation avec sa mère, son petit ami, même son début de carrière. Mais elle a besoin de lui pour avancer.
Hardin sait qu’il a fait une erreur, peut-être la plus grande de sa vie, mais il veut se battre pour elle ! Mais peut-il changer ? Va-t-il changer… par amour ?

L’avis d’Angéle:
Tessa est complètement bouleversé par les révélations des amis d’Hardin. Elle est dévastée lorsqu’elle comprend que ce dernier lui a menti depuis le début et que leur histoire résulte d’un pari. Cette situation pousse Tessa à croire que les paroles, les gestes et les déclarations d’amour d’Hardin étaient faux. Quant à Hardin, il est anéanti de s’être fait prendre à son propre jeu. En réalité, ses sentiments pour Tessa sont sincères bien qu’au départ cela ne devait être qu’un jeu. Tessa a réussi à l’atteindre comme aucune autre avant elle. Il va devoir mener le plus dur combat de sa vie pour la reconquérir. Et tous les deux n’en ont pas fini, le chemin va être long pour qu’ils s’aiment à nouveau.

Ce tome m’a épuisé. Il faut dire que l’auteure ne nous épargne pas dans ce second opus. Nos deux héros enchaînent les disputes et les ruptures à un rythme effréné. Notre tension et notre cœur ne vont pas résister. Leur relation amoureuse s’apparente à des montagnes russes. On les suit dans leur combat pour trouver leur place dans cette histoire et se retrouver en tant que couple.

Quand ce n’est pas Hardin qui nous en fait voir de belles, c’est Tessa qui ne sait plus où tourner la tête surtout que Zed fait partie du tableau maintenant. On retrouve une Tessa différente, plus mature, après ce qui lui a fait subir Hardin. Elle commence à se rebeller et à découvrir d’autres horizons. On fait la connaissance de la maman d’Hardin qui est charmante, attachante avec son fils pas toujours docile envers sa petite maman surtout à cause de cette nuit tragique.

Un gros pavé encore une fois qu’on lit avec plaisir tant il était attendu. Je dirais qu’il est légèrement plus faible que le précédent, mais il n’en reste pas moins addictif. Une écriture toujours aussi fluide, agréable, et simple qui m’avait conquise dès le tome précédent.

Une fin moins « oh mon dieu !!! » et c’est tant mieux pour notre patience… quoi que. On se doute que leurs soucis ne sont pas totalement réglés et que la route va être encore semée d’embûches pour nos jeunes amoureux qu’on adore.

Le « je t’aime moi non plus » fonctionne à nouveau très bien dans ce deuxième tome.
Vous allez adorer détester Hardin, une fois de plus !

Edition: Hugo New Romance
Date: 5 février 2015
SP

 

 

 

Lien vers le #1 : After
Lien vers le #3 : After we fell
Lien vers le #4 : After we rise
Lien vers le #5 : After ever happy

Publicités

2 réflexions sur “After we collided (After, Saison 2) – Anna Todd

  1. J’ai beaucoup aimé, Hardin est dur mais tellement touchant par moment. J’ai hâte de lire le 3… et Zed commence à m’énerver ! Tessa et Hardin sont touchants 🙂

    J'aime

  2. J’ai mis 15j à me décider de le lire tant le tome 1 avait été décevant.
    Pour ce tome ci j’y suis vraiment allé à reculons mais j’y suis arrivée !!!

    Bon ben que dire à part que c’est passé de décevant à pas terrible. Un pavé de plus de 600 pages de plates niaiseries, un beautiful disaster vraiment bas de gamme j’ai l’impression de lire une histoire racontée par une ado. C’est un auteur qui manque vraiment de maturité qui n’a pas trouvé son style et qui se contente de copier ses collègues.

    Pour moi l’inspiration de beautiful disaster et de bad boy ( 2 bouquins que j’ai adorés) est trop présente.
    Je suis peut être parano mais franchement pour moi hardin est un travis en vulgaire. On retrouve le même schéma un gars tatoué et bagarreur en colère qui picole trop et qui « baise trop » et qui tombe amoureux mais qui fait des bêtises et tente de se faire pardonner. Zed serait parker le mec de la même fraternité qui serait mieux que le bad boy et qui drague la fille ….. franchement ça vous rappelle rien ??? Et les piercing qui disparaissent le rdv au resto en costard les cauchemards où la fille remplace la mère etc ça vous rappelle pas hayden dans bad boy.

    Les mêmes ingrédients les mêmes types de personnages mais ça prend pas.

    – déjà c’est trop long ce qui pourrait tenir en 300 pages elle le faire s’ étirer dur 600 pages fonc on se retrouve avec des longueurs c’est bourratif on se demande quand ça va finir.

    – l’auteur confond bad boy et balourd. C’est parce qu’un mec tatoué en quantité et dis 3 gros mots à la seconde qu’il est un bad boy cool et sexy. On en est loin là ….

    – l’auteur fait passer tessa une innocente qui connaît rien au sexe en une salope il n’y a pas d’autre mot …. le mec lui fait une crasse innommable et l’autre 4j après limite elle le viole dans une chambre d’hôtel …. rebelote nouvelle embrouille et en 2 semaines elle roule une pelle à un autre dors dans son lit et ensuite couche avec hardin dans la foulée …. euh je suis loin d’être une prude mais bon là ça en devient déroutant

    – on fini sut un tome 1 hardin à genoux dans la neige en pleur et tessa qui le quitte ce qui est normal vu ce qu’il a fait. En toute logique je m’attendais à le voir ramper pour la reconquérir …. et ben elle a le pardon facile des larmes une lettre ( trop longue) et c’est réglé ……

    bref une fois de plus c’est il deconne elle pardonne…. elle chauffe tous les mecs il casse tout gueule et bois mais lui aussi pardonne ….. des montagnes russes où j’ai eu envie de me jeter du wagon pour en finir

    je suis très dure mais c’est un avis honnête et très personnel

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s