Cinquante nuances de Grey – Réalisé par Sam Taylor-Johnson

Cinquante nuances de Grey

CINQUANTE NUANCES DE GREY

Réalisé par Sam Taylor-Johnson
Adaptation de la trilogie littéraire de E.L. James

L’histoire d’une romance passionnelle, et sexuelle, entre un jeune homme riche « aux goûts particuliers » amateur de femmes, et une étudiante vierge de 22 ans.

 

L’avis de Nine :
Comme pour toutes les adaptations, j’étais très curieuse de découvrir le premier volet de Cinquante nuances de Grey sur grand écran. Voire, pour être tout à fait honnête, très pressée tant le phénomène est hallucinant. Eh bien je ne suis pas déçue ! Tout est réuni pour que nous adhérions dès la première minute.

D’abord la fidélité du scénario vis-à-vis du livre, avec ses répliques d’anthologies, ses scènes que l’on connais dorénavant par coeur, ses non-dits et un zeste d’humour. Ensuite le casting, bien que je ne sois pas fan de Jamie Dornan, je dois avouer que ce dernier ne se limite pas à incarner Christian, il l’habite littéralement. Il arrive avec une gestuelle impeccable, un regard expressif et une posture parfaite à faire passer toutes les émotions à travers l’écran. Il est Christian Grey avec toutes ses nuances ! Et que dire de la pétillante et talentueuse Dakota Johnson, remarquable dans son interprétation. Elle aussi nous attrape avec son regard azur, sa beauté et sa fragilité pour nous embarquer dans cette histoire non conventionnelle. Elle personnifie Ana avec ses tourments et son amour absolu pour cet homme si particulier.
Les autres personnages, bien que peu présents, sont très bien choisis également et s’étofferont au fil des volets.

Puis le décor fabuleux de Seattle, l’appartement majestueux de Christian, la salle de jeux telle que l’on se l’été imaginée… les couleurs froides, nettes et la musique. La bande-son est particulièrement brillante, elle intensifie les scènes intimes et accentue la sensualité des deux acteurs. La réalisatrice a su savamment doser les scènes dans la salle de jeux et l’évolution de l’histoire d’Ana et Christian.

On est tellement happé par le couple que les 2h passent très vite, mais le clap de fin nous fait redescendre durement… Et c’est à ce moment là que tu te dis : Put… 1 an à attendre pour découvrir la suite ! Vous l’aurez compris je n’ai pas trouvé d’aspect négatif dans ce premier volet bien au contraire. J’ai vraiment apprécié l’atmosphère, les jeux des acteurs, le rythme langoureux et la mise en scène.

En conclusion une très belle adaptation qui annonce une trilogie à la hauteur de l’oeuvre d’E.L. James voire qui la surpasse. Fan de la trilogie littéraire ? Eh bien foncez dans la salle obscure la plus proche de chez vous pour découvrir enfin en image l’histoire d’Ana et Christian.

Dans les salles : 11 février 2015

Cinquante nuances de Grey

 

 

Publicités

2 réflexions sur “Cinquante nuances de Grey – Réalisé par Sam Taylor-Johnson

  1. Et pour celles qui n’ont pas aimé le livre ? ^^ Est-ce que ça vaut le coup tout de même ? parce que je me dis que là il n’y aura peut-être pas ses défauts que je n’ai pas supporté, notamment dans l’écriture ?

    J'aime

    • *Nine* Je pense que oui si tu y vas dans l’état d’esprit d’aller voir une comédie romantique 😉 Dans tout les cas je ne peux que te conseiller de te faire ta priorité idée… Personnellement, j’ai passé un très bon moment et j’ai complètement adhéré au couple.
      Tu nous donneras ton avis si tu tentes 😉

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s