Rencontre improbable (Raptor, Tome 1) – Catherine Epfel

Rencontre improbable (Raptor, Tome 1)(…) Deux ans. Deux putains d’années. Qu’il est sorti du Centre. Qu’il tue. Encore et encore. Des gens qu’il ne connaît même pas. Des hommes. Des femmes. Il a refusé les enfants. Il ne pourrait pas (…)
Il est tueur à gages, il est flic. Il est solitaire, il est marié et père de famille. Voisins dans le même immeuble, au hasard d’une lettre glissée sous une porte, ils vont se rencontrer. Sous pression dans son métier de flic et sa vie auprès d’une femme trop parfaite, Kévin est intrigué par cet homme différent et sauvage, auprès duquel il va trouver refuge pour quelques instants d’évasion. De son côté, Yann se laisse tenter par cette compagnie inattendue, qui l’aide à repousser ses démons. Mais qui est réellement Yann ? Quel secret se cache derrière ce personnage décalé et mystérieux ? Quand Kévin prend conscience du danger, il est déjà trop tard..

L’avis de Nine :
Un premier tome captivant ! La plume de l’auteur soignée et surprenante, suscite un intérêt certain et nous conduit au côté de ses deux hommes singulier hautement désarmant.

Non de code : RAPTOR
Métier : Tueur à gages
Signe particulier : Boit que du jus d’orange du Portugal, prend des bains, regarde uniquement des films d’Alain Delon et ne ressent plus les émotions
Caractère : Timide, réservé et seul
Antécédent : Toxicomane

Nom : Kévin
Métier : Flic malgré lui
Situation familiale : Marié à une femme parfaite avec 2 enfants (Andréa et Charlotte)
Signe particulier : Surmené et c’est sa femme qui dirige sa vie. C’est la première fois qu’il ressent une attirance pour un autre homme

Ces deux hommes que tout oppose vont se rencontrer de façon tout à fait imprévue et se reconnaître. Leurs engagements respectifs vont les obliger à baisser les masques et s’autoriser à ressentir les émotions qui les submergent. Il est question de vert intense et de bleu profond. De beaucoup d’orange et d’Alain Delon !
Les nombreux flash-back permettent d’aider le lecteur à comprendre comment les deux hommes en sont arrivés à un tournent de leur vie. Et combien Max, le mentor de Yann alias Raptor, est important et le socle de ce dernier.

C’est passionnant de voir ces deux hommes, Kévin et Yann, être irrémédiablement attirés l’un par l’autre et ne pas savoir comment exprimer leurs sentiments puissants. Les moments qu’ils partagent sont poétiques parfois et un peu irréels. Dans cette bulle qu’ils se sont créée ensemble, où seul Alain Delon est invité, ils s’apprivoisent, se découvrent tout en retenue et pudeur… aussi doucement qu’une bougie, qui se consume.

L’écriture de Catherine Epfel est caractéristique dans le sens où elle a fait le choix de phrase trés courte, utilisant que le temps présent, le point comme ponctuation et faisant appel tour à tour aux deux protagonistes pour narrer cette superbe rencontre, c’est franchement audacieux. J’avoue qu’au départ ce parti pris m’a assez dérouté, mais une fois que mon œil s’est habitué, c’est carrément captivant… cela donne du poids, de la profondeur au récit et une grande intimité entre les personnages et le lecteur.

Je suis épatée de la maîtrise de Catherine Epfel. Ce premier tome, et premier livre, est innovant du point de vue de l’écriture et de l’histoire, bien que de nombreuses références ont été calquées sur Nikita, le film de Luc Besson, sans pour autant se les approprier puisqu’elle le note en fin d’ouvrage. De s’être inspiré de ce film d’anthologie pour nous immerger dans le Centre et le métier de Yann est judicieux, car l’inconscient nous y emmène avec une facilité déconcertante.

Bref vous l’aurez compris, je suis sous le charme de ce premier opus qui m’a plu, bien que quelquefois je n’ai pas réussi à attribuer les dialogues à Kévin ou à Yann. Mais cette petite difficulté n’est en rien problématique tant l’ambiance, l’atmosphère et le récit est bon, même très bon. Je me suis attachée à ces deux hommes d’une grande sensibilité et d’une sincérité émouvante. Je n’ai qu’une hâte de disposer de la suite pour suivre l’évolution de leur relation !

Éd. Amalthée, mars 2015.

Lien vers le #2 : Amour interdit

Publicités

2 réflexions sur “Rencontre improbable (Raptor, Tome 1) – Catherine Epfel

  1. Coucou, jolie chronique, cependant il est dommage de révéler ce qu’est Raptor et aussi les signes particuliers de Yann.
    Moi aussi j’ai eu un coup de cœur pour ce roman. Il est superbe, toute la psychologie des personnages est captivante. Vite la suite !

    Aimé par 1 personne

    • *Nine* Merci beaucoup Mélanie. J’ai essaye de ne pas révéler plus que la quatrième de couverture mais c’est dur. J’ai aussi essayé d’axer mon avis sur l’écriture si particulière de l’auteur qui vaut franchement le détour 😉 vivement la suite

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s