L’esclave (Prince captif, Tome 1) – C.S. Pacat

L'esclave (Prince Captif, Tome 1)Pour acheter ce livre via Amazon
Damen est un héros pour son peuple et le légitime héritier du trône d’Akielos. Mais lorsque son demi-frère s empare du pouvoir, Damen est capturé, dépouillé de son identité et offert comme esclave au prince d’un royaume ennemi.
Beau, manipulateur et létal, son nouveau maître, le prince Laurent, incarne ce qui se fait de pire à la cour de Vere. Mais dans la toile mortelle de la politique Vérétienne, les apparences sont trompeuses, et lorsque Damen se retrouve pris dans un jeu de pouvoir pour le trône, il doit s’allier à Laurent afin de survivre et sauver son royaume.
Sans jamais oublier une règle vitale : cacher sa véritable identité à tout prix. Car l’homme dont il a besoin est celui qui a le plus de raisons de le haïr…

L’avis de Nine:
Un premier tome foncièrement novateur ! L’univers de l’auteur est captivant et l’histoire mêle brillamment guerres fratricides, jeux de pouvoir et une relation esclave/maître forcée. Le tout saupoudré d’intrigues et d’actions et servi par une écriture appliquée, méthodique et emportée. Une totale réussite !

Damen le Prince d’Akielos est, à la mort de son père, arrêté et privé de son identité par son demi-frère qui a pris le pouvoir. Pire que ça, il va être réduit à l’esclavage et offert à Laurent, le Prince de Vère, pour son plaisir. Drogué et exilé de son pays, Damen va n’avoir de cesse de se libérer de sa condition et essayer de s’échapper. Mais c’est sans compter sur son détestable, mais néanmoins séduisant, geôlier qui est insaisissable. Quant à Laurent, il apparaît en premier lieu comme un personnage vil, secret, sans émotion, et de grands fantasmes sont nourris à son propos. En coulisses, il mène une croisade contre son oncle, le Régent du royaume jusqu’à sa majorité dans dix mois, en raison des décisions que ce dernier prend au nom de Vère.

Entre complots, cour complètement décadente, leur relation va évoluer de victime/bourreau en quelque chose de plus loyal. Une association, certes forcée, va se créer entre eux et l’histoire prend tout son sens dans la dernière partie et se poursuivra dans le deuxième opus. L’intrigue qui se dessine est vraiment captivante.

Ce qui m’a plus dans ce début de série, c’est que l’auteur inverse les codes. Par exemple, les relations homosexuelles sont la règle et celles hétérosexuelles taboues. Et sa force réside dans ces personnages, elle nous dépeint un Laurent comme un subtil manipulateur, malfaisant parfois, mais laisse suffisamment entrevoir des arcanes le concernant pour titiller notre curiosité. Et disons-le, nous interroger sur notre perception. Elle réussit même à nous faire ressentir une aversion pour Laurent, puis une certaine sympathie. C’est habile ! Et que dire de Damen ? Cet homme bon, prêt à tout pour sauver son peuple et qui subit le plus ignoble des châtiments. Comment lui résister, d’autant que l’auteur nous dévoile presque rien sur son but et ses aspirations ?

Je suis vraiment curieuse de voir l’évolution du tandem complexe que sont Damen et Laurent et la suite des événements qui prennent réellement leur essor à la fin de cet opus. Bref, l’auteur sait prendre par la manche et mettre en appétit tel que l’on se jette sur la suite.

Éd. Milady, mai 2015.
Réédition, juin 2016.

Lien vers le #2 : Le guerrier
Lien vers le #3 : Le Roi

Publicités

4 réflexions sur “L’esclave (Prince captif, Tome 1) – C.S. Pacat

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s