Dirty Rowdy Thing (Wild Seasons, Saison 2) – Christina Lauren

Dirty rowdy thing (Wild Seasons, saison 2)Coucher avec son ex, c’est ennuyeux, à moins de tomber amoureux pour de bon. Contrairement à ses meilleures amies, Mia et Lola, Harlow Vega est connue pour flirter en permanence. En un week-end à Las Vegas, elle a le temps d’épouser un robuste pêcheur canadien au charme ravageur, Finn Roberts, et d’éprouver ses dons particuliers à l’horizontale –; ses mains musclées, ses lèvres, son corps tout entier… Bref, Finn est l’homme idéal. À un détail près : tout était facile, torride et excitant jusqu’à ce qu’il retourne travailler dans son lointain Canada. Harlow n’est pas prête pour une relation suivie mais leurs retrouvailles pleines de tension sexuelle leur permettant à tous les deux d’échapper à la réalité. Ni l’un ni l’autre ne sait comment gérer cela. Une nuit ensemble, puis une autre, et le mystérieux voyage d’affaires de Finn se prolonge pendant des semaines. Ils sont d’accord sur un point : aucune limites au lit, mais très rapidement, leur plan-cul commence à ressembler à une vraie relation. Et pour deux accros du contrôle, le dernier plongeon est le plus difficile.

L’avis d’Angéle:
Souvenez-vous, il y a quelques semaines Harlow, Lola et Mia fêtaient la fin de leur étude au cours d’un week-end à Las Vegas. Cette virée s’est vite terminée par un triple mariage. Chacun avait repris sa route. Alors qu’Harlow attend son café voilà que Finn, son « ex-mari » fait la queue derrière elle. Harlow n’a pas oublié son sexy Canadien, même si leur dernier rendez-vous torride a fini platement malgré une nuit de folie. Elle ne peut nier les sensations qu’elle ressent en sa présence et se demande ce qu’il peut bien faire là, loin de son Canada chéri, et surtout de l’entreprise familiale. En réalité, si Finn est ici ce n’est pas pour elle, il vient trouver une solution pour sauver son affaire aux bords de la crise.

De son côté, Harlow doit affronter la maladie de sa mère, un vrai cataclysme pour elle qui avait une vie parfaite . Elle ne sait pas comment gérer cette situation, comment ne pas penser aux pires quant à l’évolution de la maladie de sa maman. Elle a besoin de se sentir vivante et passer sous silence ses problèmes le temps de quelques instants… Et si Finn était la solution ? Elle va se perdre dans ses bras, du sexe rien que du sexe, mais l’un et l’autre laissent entrevoir bien plus à chacune de leur rencontre. Comment ne pas laisser une partie de soi dans ce genre de relation ?

Une fois de plus le duo d’auteures fait mouche. Je suis impressionnée par la capacité de ces femmes à imaginer une galerie de personnages aussi incroyable. On pourrait croire qu’elles en ont fait le tour avec leur série précédente, mais non, encore une fois, elles nous proposent des personnages aux caractères différents, de vraies personnalités.

Vous ne verrez plus jamais la pêche de la même façon après avoir rencontré Finn. Quel héros !!! Il est juste torride ce petit pêcheur. Avec Christina Lauren, le sexe est toujours bouillant et sexy, elles nous écrivent ces scènes à la perfection et de façon très imagée pour notre plus grand plaisir.

On ne change pas une équipe qui gagne. Un tome où tous les ingrédients sont réunis pour passer du bon temps avec Harlow et Finn. Elles savent tenir l’attention du lecteur avec des moments sexy et émouvants. Il y a beaucoup d’humour aussi, ce qui ne gâche rien, au contraire. Bien qu’elle affronte une épreuve difficile, et vit au sein d’une famille soudée qui se serre les coudes , Harlow lutte contre cette épreuve la tête haute et sans niaiserie. J’aurai aimé connaître l’évolution de la maladie et son devenir.

Certains diront que c’est toujours le même schéma, mais pour moi ça fonctionne à chaque fois tant leurs personnages principaux et secondaires sont réussis et attachants. J’espère que Christina Lauren prévoit d’écrire des nouvelles, j’aimerai en savoir plus sur le devenir de ces petits couples.

Foncez ! Découvrez une autre image d’un loisir au premier abord pas très glamour : Finn ou l’art de magnifier la pêche. Le troisième tome sera bien évidemment sur Lola et le timide Oliver, deux geeks qui se tournent autour.

Éd. Hugo Romance (Collection New Romance), juin 2015.

 

Lien vers le #1 : Sweet filthy boy
Lien vers le #3 : Dark Wild Night
Lien vers le #4 : Wicked sexy liar

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s