Annabelle (Annabelle, Tome 1) – Sara Agnès L.

AnnabelleAnnabelle est éditrice depuis des années dans la collection jeunesse de sa maison. C’est donc avec surprise qu’elle apprend le nouveau défi que ses chefs comptent lui lancer : lui demander de travailler avec un auteur best seller de romans érotiques, spécialisé en SM, qui semble avoir des exigences bien particulières vis à vis de ses éditrices… Y voyant une occasion de diversifier son travail, Annabelle accepte, mais elle est loin d’imaginer à quel point sa rencontre avec le séduisant John va bouleverser sa vie.

Avis de Leelane :
Annabelle, jeune femme active, à la vie comblée va vivre une aventure des plus marquantes.
Vivant avec son fiancé et préparant activement son mariage, Annabelle travaille dans une maison d’édition, à la tête de la section jeunesse. Quand une de ses collègues manque à l’appel, sa directrice se tourne naturellement vers Annabelle pour lui proposer un défi : finir l’écriture d’un livre érotique en collaboration avec son auteur.
Annabelle, d’abord sceptique face au genre littéraire de cet auteur, se montre très réticente, mais face à l’insistance de sa directrice et au vu du nombre de dispositions que cette dernière met en place pour lui faciliter son travail actuel, Annabelle cède. Elle va dès lors être entraînée dans les méandres d’un monde très nouveau pour elle.
Elle va rencontrer John, Maître BDSM et écrivain, qui est plus que ravi de cette nouvelle collaboration. Au fur et à mesure des séances de travail, Annabelle va se découvrir des appétits sexuels très importants, ce qui satisfait pleinement son futur époux. Malheureusement, les choses vont vite dégénérer, John se montre insistant sur les réels désirs qu’il éprouve pour Annabelle : il veut faire d’elle sa soumise. Pour Annabelle, il en est hors de question, son monde est trop éloigné de celui de ce monsieur pour oser faire de pareilles choses. Va alors commencer un véritable jeu de séduction, dicté par John, car il veut à tout prix la voir céder.
Annabelle se trouve de plus en plus attirée par ce personnage hautement intrigant et finit par tout plaquer, se laissant embarquer dans un monde rempli de désirs et d’obéissance. Elle va découvrir l’univers de John peu à peu et se révéler une tout autre femme, succombant aux charmes de son nouveau «Maître».

À la fin de ce livre, on se trouve en compagnie d’une tout autre Annabelle qu’au début, on y lit une femme perdue, complètement brisée, se dévalorisant constamment. Un heureux hasard lui fera rencontrer une «connaissance», grâce à laquelle elle va peut-être pouvoir se reconstruire.
Ce livre est tout bonnement HOT ! C’est dans une relation hors normes, intense, donnant de nombreuses idées exquises, qu’on plonge sans hésiter en parcourant ces lignes.. On y rencontre une jeune femme bien sous tous rapports, qui va se laisser entraîner dans un monde de voluptés, guidée par son «Maître». Elle va se découvrir, mais aussi aller au bout d’elle-même.
De multiples scènes de sexe, parfois poussées, mettent du piment au récit, un véritable monde de luxure s’offre à nous. On suit l’apprentissage d’Annabelle avec envie, car au départ on a affaire à un Maître très attentionné, sans doute trop, mais qui cache bien son jeu.

Maître John, écrivain érotique et Maître BDSM, va voir un véritable bijou en Annabelle ; dès le moment où il pose ses yeux sur elle, le destin de cette jeune femme est scellé. Il ne lâche pas l’affaire jusqu’à l’obtention du libre arbitre de la jeune femme. Il va la «dresser» selon ses désirs et la pousser bien loin, au-delà même des retranchements d’Annabelle, en ce comportant ainsi il va briser le peu d’harmonie qu’il avait réussit à instaurer dans leur «couple».
Le comportement de John me laisse interrogative, car pour un Maitre dans le milieu du BDSM, il va bafouer toutes les règles élémentaires de ce milieu (contrat entre les deux parties, utilisation d’un safeword, établir les limites à ne pas dépasser) Il est amoureux de ce que représente Annabelle à ses yeux et va de ce fait mettre tout en œuvre pour l’attraper dans ses filets. Son attitude envers la soumise est remise en question car il va trop loin dans ses actes. En contre partie, Annabelle est bien naïve, étant une femme de lettres, elle avait tous les outils mis a sa disposition pour se renseigner sur le monde de John. Elle se laisse «guider» aveuglement par son attirance pour ce que représente John à ses yeux. Elle finira par remettre sa décision en question, et décidera un peu tard de mettre fin à cette relation nocive.

Étant très friande de romans sur le monde BDSM, je trouve sincèrement que John mérite une rafale de baffes, au début du livre, il se montre d’une sympathie exemplaire, mais sa véritable identité se révèle bien vite.

Nous lecteurs voyons nettement l’étau se resserrer sur Annabelle. Une fois que la jeune femme cède, on a affaire à un tout autre personnage. De plus, John a déjà une soumise et l’impose à Annabelle sans lui expliquer les bases pour une non-initiée. Les conditions d’exclusivité et d’apprentissage d’Annabelle ne sont pas logiques, elles ne respectent pas les limites de la jeune femme, limites dont John ne tient absolument pas compte puisqu’il va la pousser à l’extrême, commettant l’irréparable en se comportant comme un très mauvais Maître, en laissant sa nouvelle soumise face à une situation inextricable.

J’ai adoré ma lecture du début à la fin, j’ai dévoré ce petit pavé. On s’attache énormément à Annabelle ainsi qu’à John. Certains passages font réagir, on a des envies de castagne contre certaines actions des personnages. John cache très bien son jeu et une fois Annabelle prise au piège, il va se dévoiler tout autre. On passe des moments divinement sexy et chauds avec ces deux-là, on découvre avec Annabelle le «dressage» pour convenir aux désirs de ce cher John. On retient notre souffle sur certaines scènes d’une intensité remarquable. Le suspens monte, quant au sort de cette pauvre Annabelle et on relâche enfin notre respiration grâce à cette fin pleine d’espoir futur.

Un grand merci à l’auteur pour avoir écrit une telle merveille de sensations.

Édition: « Milady »
Date: 24 avril 2015

Lien vers le #2 : Nouvelle leçon

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s