Possesseur (Reapers Motorcycle Club, Tome 1) – Joanna Wylde

Reapers Motorcycle ClubPour acheter ce livre via Amazon
Marie n’a pas besoin d’une complication comme Horse dans sa vie. Ce motard couvert de tatouages et dénué de scrupules, qu’elle a croisé une fois chez son frère, n’est pas de cet avis. Il veut Marie sur sa moto et dans son lit. Pourtant, malgré les orgasmes incroyables que Horse lui procure, elle refuse d’appartenir à qui que ce soit. C’est alors que le gang de Horse, le Reapers Motorcycle Club, découvre que le frère de Marie leur a volé de l’argent. Seule la jeune femme peut le sauver à condition de donner à Horse ce qu’il désire. Tout ce qu’il désire.

L’avis de Nine :
Un premier tome qui me laisse un goût doux et amer. J’aime beaucoup les romances autour des Bikers et je dois dire que pour celle-ci, même après quelques jours de gestation, j’ai du mal à coucher mon ressenti. J’ai trouvé dans ce début de série une grande disparité entre les points forts et faibles.

Horse est un homme puissant au sein du club MC Reapers. Élevé dans ce milieu depuis sa plus tendre enfance, il maîtrise sur le bout des doigts les codes qui régissent ce mode de vie. Lorsque le Club souhaite développer ses investissements, ils font appel à Jeff, un hacker, pour contourner le système et ainsi arranger le club. Seulement ce dernier trop gourmand se verse un pécule à chaque transaction pour les Reapers. Quand Horse, qui est aussi le comptable du club, s’aperçoit de la supercherie il est l’heure de la grand-messe. À cette occasion, les membres décident de laisser la vie sauve au pirate de l’informatique, mais pour lui donner une leçon et aussi envoyer un message aux concurrents, ils enlèvent sa sœur Marie qui va être la propriété de Horse. S’ensuit pour Marie un long apprentissage des us et coutumes des bikers et pour Horse celui d’un amour unique. Y arriveront-ils ?

Je vais essayer de détailler les pour et les contre de ma perception après cette lecture. Les points forts ? Je vais être sûrement sévère, mais je n’en trouve pas des masses. L’univers des Bikers, peut-être, qui est assez bien retranscrit, l’esprit, la philosophie et la liberté de ce mode vie. Et la conclusion de l’histoire est assez crédible finalement elle met en évidence les inconstances alors que la diatribe du club est : tous frères et d’une loyauté sans borne.

Les points faibles ? Le vocabulaire très pauvre et cru. Les scènes de sexes osées et nombreuses qui n’apportent pas grand-chose au récit. Le lecteur, dès les premières pages, avait bien saisi les habitudes des membres du Club, il n’y avait pas besoin selon moi de les imager à ce point. Les affaires du club ou les liens qu’il a avec les autres clubs ne sont pas suffisamment exploités. Je n’ai pas trouvé d’alchimie entre Horse et Marie, il m’a manqué de l’émotion, de l’intensité et des dialogues avec plus de force.

Enfin ce qui m’a gêné, c’est que l’auteur s’est concentré un peu trop sur Horse, chose assez classique dans un premier tome ceci dit, ce qui ne permet pas de s’attacher ou d’être intrigué par les d’autres membre, hormis Em la fille du président pour moi. Bref, un premier tome qui ne m’a pas convaincue… Je lirais tout de même la suite pour me faire une idée plus complète.

Éd. Milady (Collection Sensations), juin 2015.

Lien vers le #2 : Protecteur
Lien vers le #4 : Défenseur
Lien vers le #5 : Adorateur

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s