Léo (Les Loups de RiverDance, Tome 2) – H.V. Gavriel

Leo, les loups de Riverdance, tome 2Léo a bien grandi depuis que son père a abandonné son rôle d’alpha de la meute de Riverdance. À présent avocat, père d’une petite fille et divorcé, le jeune homme est écartelé entre ses rêves et la réalité, ses désirs et ses responsabilités. Difficile de choisir sa voie quand tant de gens attendent autant de vous. Cependant des enlèvements d’enfants métamorphes ne vont pas lui laisser le choix. Pas plus que sa rencontre avec Zacharie Blackhawke. Un bel indien sexy, arrogant et sauvage, qui va faire découvrir à Léo des facettes insoupçonnées de sa propre personnalité…

L’avis de Nine :
H.V. Gavriel nous offre une superbe suite, plus légère en substance et pourtant le sujet en toile de fond est glaçant : le rapt d’enfants. La plume de l’auteur est toujours aussi reconnaissable, exacerbée quand elle décrit les émotions, efficace lorsque les combats font rage et bouleversante durant les moments passionnés.
Léo, confirme la qualité de cette série Bit-Lit « Made in french » et dont les acteurs sont gays. Je suis totalement conquise… comme d’habitude avec cet auteur que j’affectionne.

Comme le titre l’indique, ce deuxième tome se focalise sur le beau Léo, fil de Marcus, qui a aujourd’hui 27 ans. Après un mariage catastrophique et soudain, il se retrouve célibataire pour élever sa fille, Lily-Rose. Avocat compétent et reconnu par ses pairs, c’est un jeune homme très occupé qui allie son métier prenant, la gestion de la maison qu’il a créé pour accueillir les personnes en difficultés, son potentiel poste d' »Alpha » au sein de la meute dont tous les loups appellent de leurs vœux et l’enquête qu’il mène avec son ami Benny sur la disparition de jeunes enfants métamorphes. Et malgré ce rythme trépidant, Léo s’abstient de se poser des questions sur sa sexualité. Et particulièrement lorsqu’il croise quotidiennement le motard indien à la sortie de l’école en allant chercher sa fille.

On suit donc Léo dans sa quête d’identité et dans ses recherches pour trouver les jeunes enfants séquestrés. Une course contre la montre et une soif de vengeance font rage en lui, il a un besoin criant de punir le ou les responsables de ses enlèvements. C’est prenant et les informations qu’il recueille vont le conduire dans plusieurs directions. Léo va devoir plaider sa cause et se présenter devant le conseil des espèces, se déplacer dans les régions voisines, faire équipe avec des vampires et rencontrer la Reine… Et vivre pleinement sa relation naissance avec le bel indien, Zacharie Blackhawke. Dans cette quête, il est épaulé par ses trois fidèles amis : Clive, Sam et Jim, mais aussi Logan, un loup qui promet de beaux moments et Elijah, le loup oméga qui m’intrigue et m’émeut à la fois.

Le fait que Léo soit en pleine introspection permet au lecteur d’en apprendre davantage sur le fonctionnement de la meute et connaître ses nombreux membres. Je me suis complètement immergée au sein de ce groupe attachant ou les liens du sang et du cœur sont ancrés profondément. Le fait d’avoir introduit d’autres espèces est vraiment intéressant aussi, bien qu’H.V. Gavriel n’ait pas révolutionné les codes du genre. Les Vampires s’alimentent toujours de sang et les métamorphes sont compactes ! Pourtant, j’y ai perçu une touche particulière, peux être est-ce dû au fait que les vampires sont moins froids et plus empathiques que ce que j’ai l’habitude de lire.

Ce que j’ai aimé aussi, c’est que l’auteur prenne le temps de dérouler la relation de Léo et Zach ainsi que les situations ; le décor défile au fil des pages et nous avons la sensation de faire partie de l’histoire. Les sentiments des deux hommes montent crescendo et on suit leur évolution, on s’y accroche. Les interactions entre Léo et le couple Lucas/Marcus sont toujours jouissifs, de revoir le couple phare du premier volet et en apprendre plus sur leur vie est franchement agréable.

H.V Gavriel distille quelques informations sans les expliquer, qui titillent grandement ma curiosité, comme l’amitié entre Dimitri le vampire et Logan le loup, ou Benny l’ours et Jim le loup… ce qui m’amène à m’interroger sur le prochain couple ? Bon je vais prendre mon mal en patience, car je sais de source sûre qu’il sortira vraisemblablement à la fin du premier semestre 2016.

Pour conclure, cet épisode est mené d’une main de maître à l’équilibre parfait. Il y a du suspens, de la passion, de la fratrie, de l’entraide et de l’amour… pleins d’amour ! Je suis totalement conquise.

Éd. Milady, juillet 2015.

Lien vers le #1 : Lucas
Lien vers le #3 : Logan

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s