Ripped (Fight for love, Tome 5) – Katy Evans

Ripped (fight for love #5)Pandora, la copine gothique de Brooke et Mélanie, pensait que le chagrin d’amour qu’elle avait vécu à cause de son ex, rockeur et bad boy, était loin derrière elle. Mais le voilà de retour en ville pour le plus gros concert de l’année. Elle le déteste tellement qu’elle ne résiste pas à l’idée de lui faire un gros canular durant le concert, accompagnée pour cela de Mélanie. Mais alors qu’elles sont arrêtées par la police et qu’elle se retrouve face à son ex, toujours aussi magnifique, des tas de sentiments remontent à la surface, auxquels elle ne s’attendait pas. Elle ne s’attendait pas non plus aux conditions de la liberté sous caution : Mélanie est autorisée à rentrer chez elle alors qu’on place Pandora dans une situation périlleuse, beaucoup trop proche de son ex. Cette proximité physique la torture, tout en faisant renaître la passion qu’ils ont partagée et qu’importe à quel point elle le déteste, il l’obsède toujours autant. Entre détestation et obsession, la frontière est souvent mince…

L’avis de Nine :
Une suite exquise qui donne la part belle à Mackenna, un Rocker tendre, doux et hot, et Pandora qui se dévoile enfin ! Cette dernière ne nous est pas inconnue puisque c’est l’amie de Brooke et Mélanie, les deux héroïnes des tomes précédents. Amie fidèle, toujours prête à les épauler durant leurs moments difficiles, Pandora est aussi une jeune femme en colère contre la vie et les hommes en particulier.
Dans ce cinquième tome nous découvrons enfin son histoire et les moments douloureux qu’elle a affrontés à l’adolescence et qui l’on structurer, mais surtout nous faisons connaissance de celui qui a su attraper son cœur pour ne jamais le lâcher.

Cette suite se focalise donc sur les retrouvailles de Pandora et Mackenna, son amour de jeunesse, qu’elle n’a jamais réussi à oublier. Ils vont s’apercevoir que les apparences sont trompeuses et lorsque la vérité éclate au grand jour, il ne reste finalement que leur amour sincère, vital et brillant, et plus rien ne pourra les éloigner. Dès les premières pages, on découvre que la confrontation entre Pandora et Mackenna va être déterminante. Après moult tergiversations, décision est prise que tous deux doivent cohabiter durant la tournée du groupe de rock dont Mackenna est le leader charismatique. Nous les suivons dans ce road trip ou le rapprochement ne s’avère pas facile, car un gouffre les sépare. Cependant, la promiscuité faisant bien les choses ils vont d’abord rabibocher leur corps pour enfin plonger ensemble dans l’inconnue.

Tout au long de ce récit raconté à deux voix par les deux héros, le lecteur est immergé dans leur histoire passée par le biais de flash-back bienvenu pour comprendre leurs choix et surtout ce qui les oppose aujourd’hui. Avoir le point de vue des deux personnages est vraiment plaisant. J’ai particulièrement aimé que l’auteur joue avec l’image que l’on se fait d’un Rocker. Au lieu d’être dur, Mackenna est tendre, doux, aimant et déterminé. Au lieu d’être capricieux, de sauter sur tout ce qui bouge, il est attentionné, romantique et fidèle. J’ai aussi apprécié le cheminement que l’auteur offre à Pandora. Sous ses aspects gothique, son regard froid et son incapacité à se livrer, le lecteur sent bien que se cache une jeune fille blessée qui a grandi sous la coupe d’une mère autoritaire et dirigiste.

Les moments qu’ils partagent sont plaisants et avec une bonne couche d’intensité et de volupté, Mackenna arrive à transpercer l’armure de Pandora. Le passé chaotique et les déboires de la famille de Mackenna amènent un côté dramatique qui nous alerte et nous tient en éveil. Leur histoire est assez classique finalement et superbement racontée par Katy Evans. J’ai pris réellement plaisir à lire cet épisode qui a su me faire sourire, mais aussi m’émouvoir.

Avec le recul et en ayant lu toute la série, je dois dire qu’elle est assez inégale. J’ai le sentiment que Katy Evans a eu du mal à se séparer de Remington, on peut la comprendre en même temps, en faisant un tome de trop le concernant. Je m’explique, j’ai eu vraiment l’impression qu’elle n’avait plus grand-chose à nous livrer et tourné en rond. En revanche, les deux derniers opus « Rogue » et « Ripped » rehaussent grandement le niveau. Son écriture est plus structurée, fluide et aboutit pour notre plus grand plaisir.

En tout cas, une chose est sûre les héros de Katy Evans sont addictifs, écorchés et tellement épris qu’il est difficile de ne pas les aimer.

Éd. Hugo Roman (Collection New Romance), juin 2015.

Lien vers le #1 : Real
Lien vers le #2 : Mine
Lien vers le #3 : Remy
Lien vers le #4 : Rogue
Lien vers le #6 : Legend

Publicités

2 réflexions sur “Ripped (Fight for love, Tome 5) – Katy Evans

  1. Y aura t – il une suite de ce tome? J aurais aimé savoir qui était le petite fille je pensais que c’était la petite cousine de Pandora! !
    Merci

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s