Diversion (Diversion, Tome 1) – Eden Winters

Diversion, tome 1Les dealers de drogue ne sont pas toujours dans les rues ; parfois ils sont assis derrière des bureaux ou dans des salles de conférence, vendant leur marchandise dans des flacons pharmaceutiques au lieu de petits sachets de cellophane.
Quand on lui donne le choix entre passer huit années de plus en prison ou utiliser son « expertise » pour assister le Service de Contrôle et de Prévention du Détournement du Bureau des Narcotiques du sud-est, le trafiquant de drogue Richmond « Lucky » Lucklighter n’hésite pas et choisit la proposition qui lui laisse une certaine illusion de liberté.
Cynique et peu disposé à admettre qu’il a commencé à se soucier de son travail, il compte les jours avant que sa dette ne soit payée. Le seul obstacle avant de récupérer sa vie est le bleu qu’on l’a chargé de former avant de partir ; un bleu qui cite les textes pharmacologiques, n’a pas encore fait ses preuves, et a la tendance – détestable – à voir le bon en chacun… y compris chez la cible de leur enquête. Avec eux, les méchants n’ont pas la moindre chance… enfin si Lucky et Bo ne s’étranglent pas d’abord…

L’avis de Nine :
C’est l’histoire de Lucky, une petite frappe qui s’est fait coincer il y a 10 ans et qui depuis, met ses compétences au service de l’État pour écourter sa peine. Et de Bo, un ancien Marine, récemment recruté dans le service dirigé d’une main de maître par Walter. Tous deux vont devoir faire équipe et enquêter sur un trafic de médicaments ; cette dernière affaire ne va pas être de tout repos et particulièrement pour le cœur de Lucky jusque-là froid.

Ce premier tome est vraiment captivant et nous présente ce couple dont les deux protagonistes sont à l’exact contraire. Lucky sous ses réparties grinçantes et son attitude arrogante n’a qu’un seul objectif, finir cette mission pour enfin être libre. Quant à Bo, c’est un homme naïf qui a vécu une enfance difficile dans un foyer détruit, connu la guerre en Afghanistan, et qui essaye de se surpasser pour cette première enquête. Il a aussi un certain répondant vis-à-vis de Lucky qui est franchement plaisant. Leurs répliques sont vraiment drôles, j’ai adoré que la « mal bouffe » soit comparée à la nourriture saine. En apparence, tous les opposent et pourtant ils vont découvrir très vite que leurs parcours et blessures sont assez similaires.

Pour mener à bien leur mission, ils vont devoir apparaître comme un couple, ce qui est loin de leur déplaire puisque très vite leur attirance a eu raison d’eux. Alors que cette relation semble sans avenir, Lucky, le plus réfractaire des deux à cette idée, va très rapidement s’attacher à cet homme doux et foncièrement altruiste. Bo arrive à le toucher et à faire ressortir son côté protecteur. Lucky va être d’une grande aide pour Bo et l’empêcher de céder à son addiction aux médicaments. Mais bien sûr, rien n’est simple avec lui et bien que ses actions prouvent son affection pour Bo, il reste sur ses gardes. En réalité, il a une peur bleue de se lancer dans cette aventure amoureuse.

L’intrigue est rondement menée et la fin ouvre des perspectives qu’il me tarde de découvrir. L’auteur a pris le temps de nous expliquer les contours dans le moindre détail, faisant de ce récit une alliance parfaite entre policier/romance. Les passages entre les deux hommes sont doux et sensuels et l’humour présent tout au long de l’histoire. La plume d’Eden Winters est très agréable et on ne s’ennuie pas une minute. Un très bon début de série qui promet une suite intéressante.

Éd. MxM Bookmark (Collection Mystère), juin 2015.

Lien vers le #2 : Collusion
Lien vers le #3 : Corruption
Lien vers le #4 : Manipulation

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s