Interview Robyn Carr – Juin 2015

Extrait de notre In the Spotlight #10

Interview Robyn Carr

Bonjour Robyn, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?
Bonjour et merci de m’avoir invité. C’est un tel plaisir pour moi d’être lu en France!

En France, nous vous connaissons grâce à votre fabuleuse série Virgin River que nous affectionnons sur Mille et une pages. Comment vous est venue l’idée de cette série ?
C’était une surprise pour moi, aussi! J’avais l’intention d’écrire un livre sur une sage-femme faisant le choix d’un changement majeur dans sa vie en fuyant la grande ville pour une campagne éloignée dans le pays et d’un militaire à la retraite, propriétaire du bar local.
Je l’imaginais comme une simple histoire d’amour. Mais après avoir écrit environ 200 pages, je me suis rendu compte qu’elle pouvait se poursuivre, j’ai donc écrit 4 tomes. à ce moment-là, je pensais que ce serait une série de 4 livres. J’étais si amoureuse du village, des caractères des personnages… Les quatre livres terminés, il était temps de commencer un nouveau roman avec une nouvelle idylle et en l’absence d’une meilleure idée je me suis retrouvée à Virgin River, prolongeant la série une fois de plus. Je n’ai jamais pensé que j’écrirais 20 tomes, mais les lecteurs ont été enthousiastes et les livres ont bien marché, donc j’ai continué.

Bien que la série compte de nombreux tomes, nous allons découvrir en France seulement le septième opus Forbidden Falls. Pouvez-vous nous en parler ?
Le Révérend Noah Kincaid est parti à Virgin River pour rouvrir une église abandonnée qu’il a achetée sur eBay. Comme Noah, l’endroit est un peu vide à l’intérieur et a besoin d’un peu de soin. Le jeune veuf est prêt à retrousser ses manches et construire un lieu de culte et un accueil digne de ce nom, mais il a besoin d’un peu d’aide. Et le Seigneur travaille de façons mystérieuses….
Avec ses chemises serrées et ses jupes courtes, « l’assistante d’un Pasteur » n’est pas l’expression qui vient à l’esprit quand Noah rencontre la belle Ellie Baldwin. L’ancienne danseuse exotique a besoin de regagner la garde de ses enfants.
Et Noah ne peut pas s’empêcher d’admirer son cran et sa détermination maternelle. Le pasteur et la stripteaseuse ? Une équipe peu probable pour revitaliser une église, moins un avenir en commun.
Le couple a tant de différences, mais à Virgin River rien n’est impossible et le bonheur n’est jamais hors de question!

Vos personnages sont très réels, où puisez-vous votre inspiration ? Auprès de vos proches ? 
Je ne base jamais les caractères de mes personnages sur les gens que je connais, mais je prends quelques caractéristiques d’une personne et les mélange avec d’autres traits, créant ainsi un personnage unique.
La plupart des personnages que je développe me viennent de façon instinctive et sont basés aussi en grande partie sur la nature humaine, c’est-à-dire en m’appuyant sur ce que les gens vont probablement faire ou pas dans certaines situations.

Parmi tous les protagonistes de Virgin River, quel est le personnage que vous aimez le plus ? Et pourquoi ?
Je pense être probablement le plus attaché à Jack Sheridan, un si merveilleux homme. Il est l’homme que chaque femme veut, fort, intrépide et très sensible. J’aime aussi Mel Sheridan qui est, elle aussi, forte, intelligente et fière. De toute manière lorsque j’écris, je tombe amoureuse de tous mes personnages à un moment ou un autre. Je suis vraiment heureuse du chemin pris par tous les hommes Riordan, ils sont charmants.
Quels sont vos prochains projets écritures ?
Après avoir écrit 20 livres de la série Virgin River, j’ai commencé une nouvelle série The Thunder Point. Elle se déroule sur la côte de l’Oregon et comporte à ce jour 9 tomes. Celle-ci est encore plus populaire que Virgin River. Je pourrais écrire des tomes supplémentaires à The Thunder Point – mais je n’en suis pas sûr.
En ce moment, j’écris un livre qui se passe dans les montagnes Rocheuses du Colorado, encore un autre bel endroit.

Avez-vous un message pour vos lecteurs Français ?
Quand je pense à l’amour et à la romance, le Français me vient immédiatement à l’esprit! Les français ont une solide réputation d’amoureux et de passionnés, je peux seulement espérer que mes histoires sont à la hauteur de cette fabuleuse réputation! Merci de me laisser visiter votre beau pays avec mes histoires.

Merci infiniment à Robyn Carr de nous avoir consacré une interview.

Notre avis —> Séries « Les chroniques de Virgin River »

Visuel "Les chroniques de Virgin River"

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s