Secrets diplomatiques (La Société, Tome 9) – Angela Behelle

Secrets diplomatiques (la société - tome 9)Après plusieurs semaines de coma, Natalia ouvre les yeux sur le plafond blanc d’un hôpital. Son corps ne présente plus que de légères traces du terrible accident dont elle a été victime. Dans sa tête, en revanche, règne le chaos.
Si ses parents s’accommodent visiblement de cette situation, deux hommes sont cependant déterminés à ce qu’elle rassemble au plus vite les bribes de sa mémoire défaillante. Le premier se présente comme étant son frère, Vladimir. Le second n’est autre qu’un certain Alexis Duivel.

L’avis de Leelane:
Quel plaisir de plonger dans l’avant dernier tome de « La Société »… la série française la plus sulfureuse et mystérieuse qui soit.

Natalia est une jeune femme qui a tout pour réussir en apparence, mais n’a aucun souvenir de sa vie d’avant. Aussi, elle subit des flash-back à répétition sans en comprendre le sens. Elle sent un climat très étrange avec ses parents et particulièrement avec son frère, Vladimir qui a une drôle d’attitude envers elle et refuse de répondre à ses nombreuses questions. Pourtant, il suffira d’une phrase pour que tout bascule dans sa vie. Une phrase et une illumination terrible qui vont la désarmer plus qu’elle ne l’aurait cru ! Et la laissant avec encore plus de questions et d’incertitudes que durant son amnésie. Natalia, après sa prise de conscience et une discussion avec Vladimir, se laisse convaincre de témoigner devant Alexis, personnage emblématique de la Société qu’on ne présente plus. Tout les 3 vont mettre en place un stratège pour faire tomber les nombreuses têtes qui leurs ont porté préjudice. Au fil des pages, le lecteur découvre Vladimir en fin tacticien et clairement on n’est pas au bout de nos surprises ! Le roman se solde sur un happy end pour les héros de cet opus, et sur un épilogue qui laisse présager un énorme bouleversement pour la fin de cette série.

Comment vous dire, j’ai littéralement été happé par ce neuvième tome. J’y trouve même un mécanisme d’écriture novateur par rapport aux tomes précédents. Bien que l’intrigue trouve une finalité, elle nous maintient dans un suspens lourd à tout point de vue. Tout d’abord, la relation entre les deux personnages nous interpelle et nous étonne, puis le peu « d’importance » et de soutien des parents vis-à-vis du sort de leur fille nous laisse assez dubitatifs La présence constante de ce frère dont elle n’a aucun souvenir sera, par opposition à celle des parents, rassurante, mais énigmatique aussi. Que cache-t-il réellement ?

Les choses s’accélèrent et La Société rentre en scène pour aider comme elle a l’habitude de le faire ses membres. Natalia, pourtant personnage principal de ce tome, cède rapidement sa place à un Vladimir fort et charismatique. On assemble pas à pas les pièces du puzzle et l’on découvre une véritable machination que les personnages avec une aide précieuse arriveront à retourner en leur faveur. De véritables rebondissements, des révélations fracassantes accompagnent ce sublime tome. On découvre également une autre facette du pouvoir de cette fameuse Société secrète redoutée de tous.

Comme je le disais, j’ai trouvé l’écriture tout aussi addictive que les tomes précédents, mais novatrice. Cette suite débute de manière tout à fait « anodine » sans l’intervention  immédiate de La Société ni aucune mention de celle-ci, puis tout s’accélère pour Natalia avec en prime l’entrée de la Société dans l’équation. Avant cet événement, le lecteur est maintenu dans le même état que Natalia, un flou total, il dispose d’informations sans en connaître le fond. Ensuite, les passages deviennent d’une dureté éprouvante, à l’image de ce que Natalia a subi, mais d’autres seront aussi chaud que la braise. Pour conclure, une suite qui a du coffre et nous entraîne plus profondément dans les méandres du pouvoir de La Société. Et l’épilogue (qui a failli me faire pleurer de panique) laisse les deux personnages phares de cette entité secrète dans une atmosphère lourde de conséquences.

L’écriture d’Angela est captivante et séductrice, comme à chaque fois elle nous tente, nous provoque, pour notre plus grand plaisir. Même après autant de tomes, l’auteure nous surprend et nous étonne encore, c’est juste parfait ! Angela Behelle nous laisse sur notre faim avec un petit « À suivre »…. Et c’est à ce moment que tu te demandes si le denier opus te laissera serein, ou pas ? Il sera difficile de dire adieu à tous les membres de la Société et Angela Behelle, j’en suis sûre, nous prépare un tome 10 sexy, explosif et pleins de mystère.
 
Éd. la Bourdonnaye, mars 2015.

Lien vers le #1 : Qui de nous deux ?
Lien vers le #2 : Mission Azerty
Lien vers le #3 : A votre service !
Lien vers le #10 : Paris-New York

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s