Wild Boy (Off the map, Tome 2) – Lia Riley

Wild boy (Off the map, Tome 2)Leur amour n’était destiné à durer que le temps d’un été. Et pourtant. Lorsque Natalia est tombée amoureuse de Bran, le beau surfeur aux yeux verts hypnotiques, son univers sombre a soudainement été illuminé. De son côté, Bran a été irrésistiblement attiré par celle qui lui a volé son cœur comme aucune autre fille. Mais il y a un problème : Natalia n’a qu’un visa de quelques mois en Australie, elle n’est pas censée rester dans ce pays coloré, rude, sauvage… et si loin de chez elle. Doit-elle accepter de tout quitter pour vivre cette passion sauvage ? Peut-être. Encore faut-il que les fantômes surgis de son douloureux passé lui en laissent la possibilité..

L’avis de Nine:
Ce deuxième tome est plus profond, plus mature, le reflet de la relation de Talia et Bran. Au fil des pages, les deux jeunes gens vont se questionner et nous faire partager leur bulle de bonheur. C’est beau, bien écrit, dans la continuité du premier volet et le surpasse même. J’ai pris beaucoup de plaisir à voir évoluer ce couple attachant.

Nous les avions quittés en Amérique ou Bran avait bravé, avec courage, le voyage en avion pour une réconciliation ; nous les retrouvons ici en Australie où tous deux filent le parfait amour et où ils poursuivent leurs études. La seule ombre à ce tableau idyllique, et pas des moindres, c’est que Talia dispose d’un visa australien de 4 mois seulement. Comment vont-ils gérer cette difficulté ? Quelle solution vont-ils trouver ? Et Bran arrivera-t-il à dépasser sa peur de perdre Talia ?

L’auteur nous propose dans un premier temps de résoudre la situation facilement et c’est très habile, car elle s’en sert pour interroger les deux jeunes gens sur leur relation. Il est question de choix, de confiance, d’envie, d’ambitions, de se remettre en question et d’engagement. Le récit se focalise sur les difficultés et les joies d’une relation amoureuse et de ce que l’on est prêtes à faire pour la personne que l’on aime. Je trouve que Lia Riley a su nous transmettre les peurs de Bran, sa façon bien à lui de refuser le dialogue, de se voiler la face. Mais aussi le courage de Talia de suivre ses idéaux malgré l’attitude de l’homme qu’elle aime passionnément. L’auteur a parfaitement réussi cette suite.

J’ai aimé les moments que Bran et Talia partagent, l’humour très présent entre eux et l’amour incommensurable qu’ils se portent. Chaque situation et réplique transpire cet amour. L’écriture est simple, mais superbement efficace. On suit ce jeune couple qui, malgré leurs difficultés émotionnelles antérieures et les aléas de la vie, arrive ensemble à se construire. À créer un univers à eux seuls.

On fait enfin la connaissance des parents de Bran et le changer de braquet de son père augure, je pense, des rebondissements dans le dernier opus. On est spectateur du délitement de la relation de Gaby, la sœur de Bran, avec son Jockey de mari coureur de jupon. Là aussi, je pense que nous suivrons leur évolution.

C’est le genre de romance qui fait du bien, qui attendrit et vous laisse toute chose. J’aime beaucoup la plume de Lia Riley. Un excellent moment… j’ai hâte de lire le dernier opus.

Éd. City Édition, septembre 2015.

Lien vers le #1 : Wild love

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s