Sunny Boy – Nathalie Marie

SUNNY BOY A peine ses études entamées, Simon fait le choix de les arrêter et de mettre ses projets de côté. Son père, très malade, a besoin de lui, ainsi que son jeune frère de quatorze ans. Face à ce qui n’est déjà pas facile, il doit aussi prendre en compte sa sœur ainée, en laquelle il ne peut pas avoir confiance. Comme si ce n’était déjà pas suffisant, la relation qu’il a avec Hayley, sa petite amie depuis le lycée, tourne court.
Simon se débat avec les réalités quotidiennes, soutenu par son meilleur ami, Loïc, et par Erwan, une connaissance. Ce dernier soulève bien des questions dans le cœur et la tête de Simon, mais il est peu disposé à les prendre en considération. Ma vie est un champ de ruine, tel est ce qu’il ressent. Pourtant, c’est bien un avenir qu’il est en train de se construire.

L’avis de Nine :
Je découvre cette auteure avec ce texte et dorénavant je la suivrais de près ! J’ai tout aimé, l’histoire magnifique et compliquée de Simon et Erwan, le cheminement des deux personnages et de leur entourage et l’écriture délicate, tendre, touchante et terriblement efficace. Nathalie Marie arrive à nous faire ressentir tous les sentiments contradictoires de Simon, le narrateur, et surtout sa force de caractère et sa loyauté inébranlable. Elle décrit aussi très bien l’état amoureux dans lequel se trouve Erwan depuis plusieurs années et son impatience à vivre cette relation avec l’homme qui le fait vibrer.

Simon, alias Sunny Boy, est un jeune homme qui n’a pas une vie facile. Entre une mère qui les a abandonnés depuis 8 ans, un père malade dont les jours sont comptés et une sœur aînée complètement irresponsable, Simon n’a d’autre choix que de subvenir aux besoins de sa famille en mettant sa vie entre parenthèses. Depuis le lycée, il a le soutien de Hayley, sa compagne, meilleure amie et confidente, et il se laisse guider par les aléas de la vie en essayant de garder la tête haute. Lorsque cette dernière met fin à leur histoire, Simon va se révéler et surtout essayer de comprendre ses sentiments. En premier lieu, il va refuser d’être gay, comme s’il avait le pouvoir de changer ce qu’il est en niant son attirance. Pourtant le beau Erwan, de quelques années plus âgé ne le laisse pas du tout indifférent et le revoir mets tous ses sens en alerte.

Au fil des rencontres et des ballades en vélo, Erwan va apprivoiser le beau Simon. Leur relation ne va pas être simple en raison des évènements qui jalonnent la vie de Simon. Ses responsabilités sont grandes et il se réfugie quelques fois dans l’isolement et son éternelle hésitation à franchir le pas. Il faut dire qu’élever son jeune frère adolescent, assumer son travail, accompagner son père dans l’au-delà et gérer sa sœur complètement immature, c’est extrêmement prenant et dur pour ce jeune homme de 20 ans. Pourtant, grâce à la ténacité et le soutien sans faille d’Erwan, leur histoire va survivre et apporter l’espoir qu’a tant besoin Simon pour lâcher prise.

L’histoire en elle-même est assez classique et met en lumière un jeune homme au sortir de l’adolescence qui se rend compte de son orientation sexuelle dans un climat familial extrêmement compliqué. Simon est un personnage attachant que l’on a envie de soutenir, d’encourager et de réconforter. C’est un personnage qui ne laisse pas du tout indifférent et qui pousse au respect tant son attitude est remarquable. Il est beau intérieurement et sa façon de toujours faire passer les autres avant ses propres envies et remarquable. C’est aussi quelques fois frustrant, notamment face à Erwan. Cependant, Nathalie Marie prend le temps et laisse tout loisir à Simon de s’épanouir sous nos yeux, pour notre plus grand plaisir. C’est astucieux et permet au lecteur de s’imprégner totalement de ces deux hommes et de s’y attacher fortement.

Il y a aussi d’autres personnages qui gravitent autour des deux hommes. Il y a Loïc, le meilleur ami, toujours présent dans les difficultés malgré les kilomètres qui les sépare. C’est un appui précieux et important. Mais aussi Hayley qui est d’un soutien sans faille. Et Dan, le frère de Simon complètement adorable, leur lien impérieux est totalement magiques. Et il y a Sandy, la sœur aînée revêche, écervelée et complètement décousue. C’est un personnage qui irrite, on a très souvent envie de la baffer, bien que son évolution au fil des ans soit intéressante.

J’ai passé un merveilleux moment en compagnie de ces personnages qui me hantent depuis, particulièrement Simon. Quelques fois la gorge serrée ou le sourire aux lèvres… Je me suis totalement impliquée dans cette très belle histoire captivante. À tous les lecteurs qui n’ont pas encore tenté l’expérience de lire une romance entre hommes, ce livre est idéal pour découvrir ce genre. Un récit de toute beauté !

Éd. Auto-édité, septembre 2015.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s