Stigmata – C.J. Sterne

StigmataD’aussi loin qu’il se souvienne, Enki a toujours vécu entre les murs d’une maison close. Une vie dure et monotone, baignée de chansons et d’histoires où de pauvres filles de joie finissent toujours par être sauvées par de beaux chevaliers. Mais Enki sait bien que ces choses-là n’arrivent jamais. Jusqu’au jour où un jeune étranger passe la porte de l’établissement. Rey porte sur sa peau les stigmates d’une autre vie. Des marques qui intriguent Enki, autant qu’elles l’inquiètent. Les symboles des initiés à la magie…

L’avis de Nine :
C.J. Sterne nous propose une histoire ensorcelante et bouleversante. Pourtant son personnage central évolue dans un milieu que j’exècre : la prostitution. J’avoue avoir eu les tripes serrées, avoir été en apnée et ressenti une forte empathie pour le jeune Enki lorsque le récit détaille sa condition de prostitué. Mais grâce à la plume poétique, d’une beauté inouïe et du message d’espoir que nous livre l’auteur, c’est une totale réussite et un grand moment de lecture.

Enki est né dans le milieu de la prostitution et c’est le seul mode de vie qu’il connaît. Il essaie tant bien que mal de survivre à ce métier en s’isolant dans son esprit de manière à ne rien ressentir. Une sorte de dédoublement pour supporter l’insupportable et la violence qui entoure ce milieu. Rien, dans ce qu’il a vécu jusqu’alors, ne le préparait à sa rencontre avec cet homme, Rey. Son client. Cet énigmatique baroudeur Kalenki bardé de stigmates magiques sur son bras. C’est d’abord avec hésitation et réticence qu’Enki se plie aux désirs de ce bel homme qui jouit de ses charmes avec assiduité, pour ensuite succomber, s’enivrer et ressentir enfin. Mais l’espoir est-il permis pour Enki ? Et les belles histoires que chantent les bardes et qui parlent de jeunes femmes de peu de vertu qui se font enlever par de preux chevaliers, s’appuient-elles sur des faits réels ?

Enki sait bien que l’espoir est le pire des dangers dans son monde et que la chute peut être fracassante. Aussi, il vit ces moments de douceurs comme une sorte de parenthèse dans la laideur de son quotidien. Ce jeune homme cassé par la vie et les abus subits est extrêmement attachant. Quant à Rey, c’est un personnage difficile à cerner dans un premier temps, mais une chose est sure, il est complètement sous le charme de ce jeune homme androgyne et terriblement émouvant.

C.J. Sterne, avec sa plume captivante et sans filtre, ne nous épargne pas. Elle décrit avec brio et force les rouages d’une maison close et la dure condition des prostitués. C’est quelques fois insoutenable d’être spectateur de la soumission d’Enki, de son acception et de son implication dans ce milieu hideux et violent. Mais la chose prodigieuse dans cette noirceur, c’est la bulle de délicatesse, poignante et heureuse que l’auteur a réussi à mettre en place entre les deux hommes. Les moments qu’ils partagent sont parfaits, superbement écrits et nous offrent des émotions intenses. Le fait d’avoir saupoudré le tout d’un peu de magie rend cet univers à part, unique et hors du temps.

J’ai particulièrement aimé l’intrigue qui prend toute sa dimension en fin de récit et nous laisse agréablement surpris et béat. Cette histoire inclassable m’a complètement captivée et charmée. Chaque mot est mesuré, appliqué et sert ce récit à la perfection. On referme le livre avec le sourire et complètement submergé par de multiples sensations de félicité. C’est une histoire de grande qualité qui vous marque et que je peux que vous recommandez. À lire de toute urgence !

Éd. Mxm Bookmark (Collection Imaginaire), octobre 2015.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s