Captive in the dark (The dark duet, Tome 1) – CJ Roberts

Captive in the DarkPour acheter ce livre via Amazon
La vengeance. La vengeance est le but ultime de Caleb. Il la prépare depuis douze ans. Pour réussir, son «arme» doit être vraiment spéciale. Elle sera un cadeau inestimable dont tout le monde parlera. La fille qu’il surveille de l’autre côté de cette rue passante est parfaite. Elle est différente de ses proies habituelles. Elle n’est pas consentante, elle n’est pas vendue par son père, elle ne lui a pas été envoyée… Elle sera sa conquête. Dans ce huis-clos étouffant, le bonheur est-il encore possible?

L’avis de Leelane :
La vie de Livvie bascule dans l’horreur totale. Caleb, l’homme fort qui l’a fait fantasmer après l’avoir aidé à s’échapper d’une situation délicate, devient son bourreau ! Entre humiliations, soumission à l’extrême et châtiments, Livvie perd au fil du récit de sa combativité. Pour mener à bien sa vengeance, Caleb doit à tout prix faire de Livvie une esclave parfaite. Et ce dernier mettra du cœur à l’ouvrage dans le dressage de la jeune femme.

Un livre intense qui nous fait ressentir bien des sentiments contradictoires. Ce que vit Livvie est ignoble, mais l’écriture est tellement puissante et maîtrisée que l’auteur arrive à nous faire ressentir de la compassion pour son ravisseur ! Un mélange d’émotions puissantes : la colère par rapport à ce que subit Livvie et la peine pour les brides que nous entrevoyons de la vie de Caleb. Ce livre, malgré le thème, est addictif et une fois qu’on le commence, on veut savoir la suite et le devenir de ces personnages tellement atypiques. Malgré la dureté de Caleb, on se prend d’affection pour ce personnage. Ce livre nous retourne le cerveau autant que Caleb tente de briser Livvie.

L’écriture est hallucinante et rend ce genre très addictif. Selon moi, le livre comporte deux parties : la première concerne l’enlèvement et la tentative de dressage de Livvie et la deuxième se concentre sur une relation des plus complexes à cerner qui se met en place entre Livvie et son ravisseur. La fin arrive bien trop vite et l’on reste sur notre faim. Et l’extrait proposé pour la suite est juste atroce et hautement frustrant !

En bref, un déluge d’émotions contradictoires du début à la fin. Une superbe découverte pour ma part et je n’ai qu’une hâte : lire le tome suivant.

Éd. Pygmalion, octobre 2015.

Lien vers le #2 : Seduced in the Dark
Lien vers le #3 : Epilogue

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s