Fueled (Driven, Saison 2) – K. Bromberg

Fueled, Driven tome 2 Pour acheter ce livre via Amazon
Pour se protéger de déboires passés, Rylee Thomas est toujours dans le contrôle d’elle-même jusqu’au jour où elle rencontre le seul homme qui, justement, pourrait lui donner envie de lâcher prise… Colton Donavan, un boy superbe, arrogant et ténébreux, habitué à obtenir tout ce qu’il désire.
Une histoire d’amour torride entre une femme qui cherche à se reconstruire et un pilote de course intrépide, constamment sur le fi l du rasoir, qui repousse toujours plus loin ses propres limites comme celles des autres.

L’avis d’Angéle :
Colton et Rylee apprennent encore et toujours à gérer leur relation et leur sentiment. Les secrets de Colton se mettent en travers de leur amour et ce dernier n’est pas prêt à se confier à Rylee. Rylee va devoir endurer cette situation et se battre pour que leur histoire ait une chance de fonctionner, quitte à ce que tous les deux en souffrent. Colton va-t-il ouvrir son cœur à la seule femme qui l’aime réellement ?

Ce deuxième tome confirme mon petit coup de cœur pour Colton. La plume de K. Bromeberg m’a conquise une fois de plus et j’ai aimé sa façon de nous écrire le tourbillon avec lequel se bat le beau pilote. Ce dernier se dévoile un peu plus avec quelques rares bribes de son passé ce qui permet au lecteur de comprendre son comportement, même s’il est difficile de cautionner toutes ses réactions. Quel caractère volcanique ! Il se débat avec ses sentiments, il est complètement paniqué face à tout ce qui lui arrive et trouve comme seul moyen de défense de repousser les gens qui l’aime, et c’est Rylee qui en fait les frais. Les points de vue de Colton permettent de lever le voile tout doucement sur ce héros torturé. Il est tellement différent quand il pilote, ou quand il est au contact des enfants.

Rylee est toujours aussi amoureuse de son pilote qui a bouleversé son existence et qui lui laisse croire au seconde chance et à un avenir possible. Elle mène un combat pour que cet homme qui ne veut pas aimer s’ouvre enfin sur son passé. Étant habituée à ce genre de comportement avec les enfants du foyer, elle devient un vrai soutien pour Colton qui pourtant ne l’épargne pas, bien au contraire. On aimerait les secouer tellement ils se font du mal, alors qu’ils s’aiment profondément ; mais le passé est trop envahissant pour avancer sereinement. Les moments au foyer sont réussis et offrent de jolis instants avec ces enfants en manque d’amour. Leur façon de se dire « je t’aime » est émouvante et pleine d’espoir. J’adore ! Quant à l’événement final, bien que je m’en doutais depuis le tome précédent, est stressant. Les derniers chapitres sont très courts et intenses et il me tarde de découvrir la suite.

Driven est une excellente série à laquelle on s’attache très vite surtout pour ces deux héros et les enfants. L’amour et la peur font partie intégrante de cette histoire où chaque cœur est brisé et essaie de recoller les morceaux de différentes manières. L’auteure nous fait vivre un panel d’émotions, colère, tristesse, joie… Une écriture captivante et prenante pour une trilogie qui vaut le tour de piste. Ils s’aiment, se déchirent, se font du mal pour notre plus grand bonheur de lectrice. Une alchimie électrisante du départ jusqu’à la ligne d’arrivée.
« Je te pilote, Ryles. »

Éd. Hugo Roman (Collection Hugo New Romance), novembre 2015.

coup de coeur

 

 

 

Lien vers le #1 : Driven
Lien vers le #3 : Crashed
Lien vers le #3.5 : Raced
Lien vers le #4 : Aced
Lien vers le #5 : Slow flame
Lien vers le #6 : Sweet Ache
Lien vers le #7 : Hard Beat

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s