Inaccessible (Hell’s Horsemen, Tome 3) – Madeline Sheehan

Inaccessible (Hell's Horsemen, Tome 3) Pour acheter ce livre via Amazon
Tegen côtoie depuis l’enfance le fils du président des Horsemen, Cage West. Cependant, le garçon doux et attentionné qu’elle a autrefois connu s’est mué en homme prétentieux, égoïste, qui enchaîne les aventures d’un soir. Pourtant, en dépit du bon sens, c’est à lui que Tegen a offert son cœur et son corps, pour finalement se heurter à son indifférence. Blessée, elle a fui à San Francisco pour ses études, mais aussi pour l’oublier. Pourtant, lorsqu’elle revient dans le Montana et croise Cage de nouveau, elle comprend que c’était peine perdue. Elle le désire plus que jamais, et elle ne peut s’empêcher d’attiser la passion qui boue entre eux… à ses risques et périls.

L’avis de Nine :
Époustouflant, poignant et, une fois de plus, un détonateur puissant pour moi. Je commence à avoir l’habitude avec cet auteur et cette série, car son écriture est phénoménale d’inventivité, de réalisme, de maîtrise et tous les tomes sont furieusement prodigieux. Madeline Sheehan est sans conteste un auteur de talent qui arrive à vous faire aimer des gens hors-normes d’une manière impérieuse.

Elle se focalise sur le fonctionnement du club et les relations entre ses membres, même si l’on se doute des activités illicites du club, elle ne s’attarde pas sur le sujet, car il y a bien plus à raconter. Entre jalousie, traumatisme, relation difficile, amour impossible, vision de soi, je t’aime moi non plus, elle développe une multitude d’émotions à fleur de peau et d’une intensité inouïe qui vous prend aux tripes et vous embarque pour un allez simple dans le Montana ! C’est cash, cru, parfois choquant et ce tome se glisse à la première place de mes préférences.

Dans cette suite, il est donc question de la relation houleuse entre Cage et Tegen et en parallèle celle de Dirty et Ellie. Mais aussi celle de Cage avec son père Deuce qui est clairement à couteaux tirés et complexe. L’alternance entre les histoires qui s’imbriquent parfaitement nous scotche. Il m’est impossible d’en dévoiler la trame tant il faut lire cet épisode pour en comprendre tout son sens et l’apprécier à sa juste valeur. C’est tout simplement remarquable et bluffant !

Tegen et Cash sont des personnages que l’on connaît et qui se côtoient depuis l’enfance. Leur relation et histoire est pour le moins compliquée et spéciale. Ils sont amoureux fous l’un de l’autre et pourtant ils se déchirent. Ils sont insupportables, exaspérants, communiquent en s’aboyant dessus, mais tellement attachants aussi ! Leur aventure n’est pas un long fleuve tranquille, loin de là, et pour être ensemble ils vont devoir ramer et passer par pas mal de difficultés et d’événements dramatiques…

Celle de Dirty et Ellie est d’une beauté imparfaite. Dirty est le frère à l’hygiène douteuse et Ellie une amie de Danny, la sœur de Cage. Leur rencontre est brutale, éprouvante, et au fil des chapitres leur l’histoire devient stable mais aussi fragile. On apprend ce qui a rendu Dirty ainsi et les traumatismes qu’il a subis dans l’enfance. Avec la douceur et la patience d’Ellie, Dirty va irrévocablement se transformer et vivre enfin. C’est douloureux et éclatant à la fois.

Ce qui relève du génie dans cette série, c’est la facilité avec laquelle Madeline Sheehan arrive à nous faire apprécier ces gens, malgré leurs attitudes, l’univers, les situations dérangeantes, impitoyables et violentes dans lesquels ils évoluent. Tous ces personnages sont complètement sublimés sous sa plume et elle nous agrippe par le col pour une virée d’enfer. Mon Dieu que j’aime ces personnages qu’elle a réussi à mettre en place et à rendre vivant. C’est tellement puissant et intense que l’on a du mal à les lâcher, à passer à autre chose. Ils restent là, tapis dans votre cerveau et vous n’avez qu’une envie, reprendre la lecture de la série du début pour vous immerger de nouveau dans leur quotidien.

Atteindre un tel niveau de perfection dans l’imperfection relève d’une habileté unique à souligner. C’est fort, complètement addictif et fascinant ! Une série de ouf à ne pas louper tant elle est majeure dans le genre, selon moi.

Éd. J’ai lu (Collection Passion intense), novembre 2015.
coup de coeur

 

 

Lien vers le #1 : Indeniable
Lien vers le #2 : Imparfait
Lien vers le #4 : Tourmenté

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s