Le cœur en balance – Marie Sexton

Le coeur en balanceLevi Binder, barman à Miami, a deux passions : le surf et le sexe. Rejeté par sa famille mormone en raison de son homosexualité, Levi est bien décidé à vivre sa vie comme il l’entend. Tout change quand il rencontre Jaime Marshall, un kinésithérapeute.
Jaime est un grand solitaire, hanté par les horreurs de son passé et avec pour seul ami Dolly, sa fidèle chienne. Levi est son parfait opposé, intense, plein de vie. Jaime ne sait pas comment s’y prendre avec lui.
Malgré leurs différences, ils désirent tous deux quelque chose qu’ils ne peuvent atteindre qu’ensemble. Avec le massage comme thérapie et grâce à leur amour, ils pourront se guérir l’un l’autre et apprendre à concilier leur mode de vie avec leur famille religieuse.

L’avis de Nine :
En lisant la quatrième de couverture, je me suis dit un homme tombeur de ces messieurs toutes compétitions confondues, un autre charmant qui cache un lourd passif, du surf, la mer, une incursion dans la religion mormone et Marie Sexton aux commandes, ça annonce du lourd ! Eh bien, malgré quelques longueurs, je ne suis pas déçue bien au contraire, j’ai vraiment adoré cette romance équilibrée, profonde, qui met en opposition deux hommes très différents et singuliers.

Dès la première rencontre entre Lévi Binder, barman surfeur qui cumule les relations one-shot au gré de ses envies et humeurs, et Jaime Marshall, terriblement seul, introverti et totalement investi dans son métier de kinésithérapeute, c’est le choc des cultures. Alors que Lévi tombe immédiatement sous le charme du jeune homme et comme à son habitude va lui faire du rentre-dedans en le poursuivant de ses assiduités, Jaime est incapable d’y répondre et de surmonter la peur qui l’oppresse en raison d’un traumatisme. Ils vont d’abord convenir d’arrêter les séances de massage, car Jaime est chamboulé… puis au fil de leurs rencontres, de leurs séances de surf et de leurs voyages dans la famille religieuse et envahissante de Lévi, les deux hommes vont nouer une forte relation amicale platonique.

À force de partager des moments ensembles où le passé de Jaime n’est pas invité, Lévi va percevoir en filigrane le traumatisme que Jaime a subi enfant. Sans en connaître les contours, il va faire preuve de soutien et y voir l’occasion de se repentir en aidant Jaime. Il va ressentir un sentiment profond en direction de Jaime et jamais éprouver jusque-là : l’envie de prendre soin de quelqu’un, de le soutenir et de l’aimer. Il développe un désir puissant pour Jaime, mais l’abstinence n’est pas toujours facile à contenir.

Petit à petit avec une douceur extrême et une patience infinie, Lévi va réussir à apprivoiser Jaime. Ce dernier, quant à lui et au contact de Lévi va essayer de vaincre sa peur de l’autre, de l’inconnu, sortir de ce schéma dans lequel il s’est enfermé. Le chemin est long, ardu, un peu comme un danseur un pas en avant et puis deux pas en arrière, des touchés prudents, contextualisé avec des préceptes mormons, des échanges passionnés, un apprentissage… pour finalement, aboutir sur une relation lumineuse, juste, sincère et libérée de toutes chaînes.

Dans le même temps, Jaime va être le témoin de ce qui oppose depuis plus de 10 ans Lévi au reste de sa famille. Son mode de vie et son homosexualité sont un frein et sont considérés comme un péché sérieux dans la religion mormone. À mesure que Lévi lutte contre sa famille et persiste à ne pas changer de vie, cette dernière, bien qu’aimante, cherche un moyen pour le détourner de ses orientations sexuelles. Cette résistante amène des conciliabules animés, douloureux parfois. J’ai beaucoup aimé ces passages qui sont vraiment intéressants et particulièrement réussis. Certes, il y a de nombreuses références à la religion mormone, mais superbement amenée et expliquée pour des néophytes comme moi. C’est vrai aussi que les échanges sont, par moments, durs et que l’on a envie de casser la tête d’un des frères et du père de Lévi tant leur vision sur l’homosexualité est restreinte, mais leur amour est grand, beau et au-delà de l’éternel.

J’ai trouvé l’apprentissage de Jaime dans les jeux de l’amour un peu long et peut-être pas suffisamment intense, mais la fin est sublime. Et à l’heure de l’explication, je ne peux en dire plus, j’ai même eu la larme à l’œil. Bref, vous l’aurez compris, cette romance a su me toucher. Les sujets graves qu’elle aborde et met en lumière ne laisseront personne indifférent. Marie Sexton a réussi, en opposant ces deux hommes très différents, à nous proposer une relation unique, belle et complémentaire. A découvrir !

Éd. MxM Bookmark, novembre 2015.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s