Grand, Tatoué et Envoûtant (Les frères Reed, Tome 1) – Tammy Falkner

Grand, Tatoué et Envoûtant (Les frères Reed, Tome 1)Pour acheter ce libre via Amazon
Kit
Logan veut connaître mon nom, mais je ne peux pas le lui dire. Je ne peux rien lui dire. Il y a trop de gens qui me recherchent. Pourtant, il est très persuasif : il a réussi à me convaincre de le suivre chez lui pour me protéger des dangers de cette ville où j’essaye de survivre. Ce n’est pas chez moi. C’est chez lui. Il est d’ici. Moi non. Logan vit avec ses quatre frères au cœur de la ville. Pourtant je ne me suis jamais sentie aussi en sécurité que lorsque je suis avec lui. Je le désire. Mais il ne me donnera rien, à part son amitié, tant que je ne lui confierai pas mes secrets. Mais ce sont les miens et je ne peux pas les partager. Si je le fais, ils viendront m’attraper.
Logan
Elle a attiré mon regard parce qu’elle est belle à vous couper le souffle. Mais il n’y a pas que ça qui me plaît chez elle. J’aime son odeur. Son sourire. Sa façon de jouer de la guitare est différente de tout ce que j’ai pu voir auparavant. Elle dort dans mon lit toutes les nuits et me rend fou quand elle me touche. Mais je ne peux pas prendre ce qu’elle veut me donner parce que je la veux toute entière. Je veux qu’elle me confie ses secrets. Je veux qu’elle me fasse confiance.

L’avis de Nine :
Le titre de ce premier tome est plutôt évocateur et le résumé ne fais pas grand mystère, pourtant au-delà de la très belle romance entre deux jeunes gens un peu paumés se cache l’histoire d’une fratrie attendrissante et qui présage, j’en suis sûre, de belles découvertes dans les suites.

Ce premier opus démarre assez fort et nous présente Logan, troisième dans la cellule familiale qui compte 5 frères orphelins. Le jeune homme beau comme un Dieu est tatoueur et sourd. Aussi, lorsqu’une très belle jeune fille vient le trouver pour se faire tatouer un symbole pas commun sur le poignet et qu’il ne comprend pas sa demande, la rencontre est plutôt cocasse. En tout cas, elle ne le laisse pas indifférent d’autant que le dessin recèle une tristesse infinie. Pour Logan, il lui devient essentiel de la retrouver et de découvrir son secret, car Kit, pseudo sous lequel elle est connue dans la rue, est une énigme. Elle vivote en jouant de la musique dans le métro et n’a pas vraiment de domicile fixe. C’est quasiment de force que Logan va la conduire dans son antre, entouré de ses quatre frères, qu’il va la sortir de ce schéma et surtout la connaître. La jeune fille éveille des sentiments qui jusque-là, lui son inconnu.

La première difficulté qu’ils rencontrent est la communication. Elle ne sait pas lire et souffre de dyslexie et lui n’a pas prononcé un son depuis ses 13 ans. Pourtant, pour elle, il va dépasser sa honte et parler. Ils vont échanger, s’apprivoiser sans jamais dépasser la barrière… Logan attends qu’elle se livre, se dévoile, lui révèle son prénom, lui fasse confiance, ce sont des conditions sine qua non pour envisager une relation stable. Malgré tout, ils éprouvent une forte attirance et le jeu de la séduction est palpable, plutôt lentement au début, mais très vite la machine s’emballe. Il est question d’attachement, d’amour infini, de soutien, d’aide et de surmonter ensemble les difficultés.

L’auteur prend le temps de nous présenter le cadre, le caractère de chacun des frères Reed qui seront sûrement les héros des tomes suivants. Kit va être immédiatement charmée par cette fratrie, à vrai dire, comment faire autrement ! Ils sont tour à tour sensibles, résistants, attentionnés, fidèles et sensuels, il se dégage une aura de ce groupe qui vous appelle… En cela, l’auteur a clairement réussi à susciter mon intérêt ! En revanche, il m’a manqué de la profondeur entre Logan et Kit et dans leur relation. Tammy Falkner insiste sur le « pourquoi » plutôt que se focaliser sur l’avenir et ce qu’ils essaient de construire ensemble. Et le dénouement est bien trop facile, prévisible, aucune prise de risque. C’est dommage, car Logan a un potentiel monstre. Peux être que la suite satisfera davantage mon appétit.

Une écriture classique, efficace, quelques fois crue. L’émotion est présente. Même si je trouve quelques imperfections, ce premier tome est plaisant et surtout j’en finis la lecture en ayant envie d’en connaître plus sur les frères Reed. Je sens clairement que ces hommes sont pleins de ressources ! À suivre donc…

Éd. Night Shift Publishing, octobre 2015.

Lien vers le #2 : Secrète, Sexy et Spirituelle
Lien vers le #8 : La promesse de Paul

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s