Retrouvailles (Les Chroniques de Virgin River, Tome 8) – Robyn Carr

Retrouvailles (Les chroniques de Virgin River, Tome 8)Pilote dans l’armée, Sean Riordan est venu passer sa permission à Virgin River où, par hasard, il croise Franci Duncan. Jamais il n’a pu oublier la jeune femme. C’est pourtant bien lui qui, quatre ans plus tôt, a été à l’origine de leur rupture. Par peur de s’engager. Mais depuis, il a changé, et elle lui manque tant ! Elle doit lui donner une seconde chance. Hélas, Franci est inflexible et refuse toute discussion avec Sean. Qui ne l’entend pas de cette oreille, cherche son adresse et se rend chez elle. Quelle n’est pas sa surprise lorsque fait irruption dans la maison une adorable petite fille aux cheveux roux et aux yeux vert émeraude ! La marque de fabrique des Riordan…

Avis de Nine :
Ce tome est juste parfait et nous propose une très belle histoire entre deux êtres qui se retrouvent après 4 ans, mais pas que ! Nous apprenons à connaître un peu mieux certains personnages secondaires et revoyons bien évidemment les hommes et les femmes que nous avons tant aimés dans les épisodes précédents. Comme d’habitude, la plume magique de Robyn Carr opère et sa capacité à entremêler les histoires est fantastique. C’est superbement raconté, avec délicatesse et marrant aussi… Je craque littéralement pour cette série qui est number one dans mon classement de Romance Contemporaine.

Les épisodes s’enchaînent et le charme est toujours là. Comme j’aimerais rejoindre cette petite bourgade de Caroline du Nord et me fondre dans cet ensemble d’habitants tous plus magnifiques les uns que les autres. Honneur, respect, bienveillance, solidarité, amour, humour caractérisent ces hommes et ces femmes intelligents au charisme débordant et dont la sensibilité fait mouche, à chaque fois.

Dans ce huitième opus, nous faisons plus amples connaissances avec Sean, le frère de Luke héros du cinquième tome. Bien que déjà aperçu, Sean nous apparaissait comme une tête brûlée, tombeur de ces dames et complètement investi dans son métier de pilote de chasse. Nous le découvrons ici en homme amoureux, sensible, plus mûr et complètement abasourdi par sa nouvelle paternité. Il est question de stylo magique, de pêche, de poulet au brocoli, d’avion et de moments splendides entre un père et sa poussinnette. Cette relation qui s’étoffe petit à petit est belle à lire et complète à merveille celle de Sean avec Franci, la maman. Tous deux ont besoin de se redécouvrir, d’amender le passé et de se tourner vers l’avenir. Il n’y a pas de grands événements ou de retournement de situation, l’histoire s’attarde davantage sur la psychologie des personnages et leur cheminement.

En parallèle, nous suivons aussi Luke et Shelby, le pasteur Noah avec sa belle assistante et Maureen la mère veuve des frères Riordan. Tout s’imbrique à la perfection et l’on tourne les pages avec envie, fou rire et bonne humeur.

Robyn Carr sait manier les mots et les rythmes, elle nous ramène avec une facilité déconcertante, et ce dès la première page, vers Virgin River. C’est une conteuse hors pair bien que les histoires soient relativement simples et pas très originales, elle les transforme en quelque chose d’unique et de solaire. Elle n’use pas de stratège pour y parvenir. Elle nous livre des tranches de vie dont elle seule a le secret. D’ailleurs, ce n’est pas pour rien qu’elle a été récompensée en 2010 par le Romantic Times pour ses romances contemporaines.

Bref, un tome succulent que j’ai dévoré d’une traite comme à chaque fois avec cette série. J’en ressors le coeur en guimauve et une sensation d’être hors du temps. J’ai hâte de découvrir les tomes suivant sur les autres frères Roirdan, Aiden, Colin et Patrick. Et j’espère que l’éditeur ne va pas attendre longtemps avant de nous les proposer.

Si vous avez envie de passer des moments fabuleux et doux avec des romances actuelles, je ne peux que vous inviter à rejoindre Virgin River. Et pour en apprécier toutes les nuances, il est préférable de lires les tomes dans l’ordre. Et si vous n’avez pas envie de faire connaissance avec cette bourgade, eh bien je vous la recommande quand même, car cette série marquante vaut clairement le détour.

Editeur : J’ai lu (collection Promesses)
Date : 2 décembre 2015

Lien vers le #1 : Virgin River
Lien vers le #2 : Refuge
Lien vers le #3 : Murmures
Lien vers le #4 : Nouveau départ
Lien vers le #5 : Attirance
Lien vers le #6 : Paradis
Lien vers le #7 : Révélations
Lien vers la nouvelle : Un Noël à Virgin River

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s