Embarquer (Above All, Tome 1) – Battista Tarentini

Embarquer (Above All, tome 1)Pour acheter ce livre via Amazon
Avant, mon créneau c’était la météo. Jusqu’à ce que j’embarque à bord de l’USS Percival Lowell et croise la route d’Andreas Van Allen, pilote de chasse sur ce monstrueux navire.
Comme à Hollywood, le capitaine Van Allen est charismatique, frondeur… Terriblement sexy ! Et c’est mon supérieur, que j’ai rencontré dans des circonstances qui me laissent présager le pire, moins d’une heure seulement après mon arrivée…
Comment suis-je censée faire la pluie et le beau temps quand je ne rêve que de le démolir ? À moins qu’il ne s’agisse d’autre chose…

L’avis de Nine :
Cela faisait un moment que cette série me faisait de l’œil. Le visuel et la quatrième de couverture n’y sont pas étrangers et font leur petit effet, mais c’est surtout découvrir la plume de cette jeune romancière cocorico qui me tentait énormément.
Quelle superbe découverte ! Une histoire prenante et réussie, sublimée par une écriture fluide, sarcastique et incisive. Un premier tome excellent qui augure une trilogie de grande qualité.

L’environnement original du porte-avions USS Percival Lowelll vous plonge immédiatement à bord de ce mastodonte des mers et dans ses méandres de couloirs. Un aller simple pour embarquer au côté d’un couple détonnant qui porte le jeu du chat et de la souris à son paroxysme. Ils nous font vivre une liaison volcanique à travers leurs joutes verbales et leur attirance. La trame peut paraître classique au premier abord, mais au fil du récit elle devient peu banale et captivante.

La lieutenante Alexi Snow, miss météo, vient tout juste de rejoindre le porte-avions pour une mission de trois mois. Sous les ordres directs du beau capitaine Andreas Van Allen, son sang-froid va être mis à rude épreuve. Sexy en diable au regard de glace, à l’image de son indicatif, le capitaine ne va pas la ménager et même prendre un malin plaisir à la rabaisser devant ses collègues. L’on s’aperçoit très vite que sous ses airs de dur à cuire, le beau capitaine n’a trouvé que ce subterfuge pour tenir à distance ses ardeurs en direction du nouvel ingénieur es météorologie. Pour faire face à cette attitude, Alexi va devoir se faire respecter dans ce monde macho, faire ses preuves et résister à son attirance.

Comme l’on peut s’en douter, les affres de la passion vont les consumer très rapidement, mais leur histoire va se résumer à une étreinte. C’est ce qui m’a énormément plu. L’auteur n’est pas tombé dans le piège de nous abreuver de scènes torrides. Elle ne laisse pas s’exprimer pleinement leurs sentiments et nous raconte leur histoire à travers leurs gestuelles, non-dits et laisse planer un mystère autour du capitaine qui nous interpelle. Mais que cache-t-il ? Plusieurs hypothèses se dessinent, c’est avec frénésie que j’ai tourné les pages pour découvrir le fin mot de l’histoire… mais celui-ci sera surement dévoilé dans la suite.

Les personnages principaux sont vraiment réussis et ont toutes les caractéristiques que j’apprécie pour m’accrocher fortement à ces deux têtes de mules. Charismatiques, lunatiques, bornés, manipulateurs, froids, débordant de sex-appeal et démesurés. Et que dire des personnages secondaires qui sont, eux aussi, trop chou. Que ce soit le magnétique pilote Drake, charmeur et solaire, le mister météo Jery fou amoureux de la toubib ou encore le jeune Kenny.

Une romance pimentée et un milieu captivant. L’auteur a pris soin de nous immerger complètement dans le milieu de l’aviation et de la marine, une ambiance particulière, en nous donnant quelques indications pour comprendre la vie sur un porte-avions, pointer les désagréments et les contraintes de cette vie extrême sans pour autant nous abreuver de terme technique. Un savant dosage pour nous captiver de bout en bout. De plus, elle donne l’occasion à son personnage féminin de s’exprimer pleinement et être l’égal des hommes, un astucieux revirement qui promet une suite décoiffante.

Bref, l’auteur manie les mots et le rythme comme un chef d’orchestre et ajoute ce qu’il faut d’événements pour nous titiller. Je suis totalement sous le charme de ce premier opus et des personnages. Si vous avez envie de lire une romance contemporaine brillante, je ne peux que vous recommander de commencer cette série. Moi par chance, je dispose de la suite, je vais me jeter dessus !

Éd. Angels Éditions (Collection Fire), juin 2015.

Lien vers le #2 : Résister
Lien vers le #3 : Décoller

Publicités

Une réflexion sur “Embarquer (Above All, Tome 1) – Battista Tarentini

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s