Des Ailes – Nathalie Marie

Des Ailes Maël traverse une passe difficile. À la rue depuis trois mois, il a dû abandonner tout ce qui faisait sa vie. Nathan a une existence bien plus facile. En année de césure à Paris, il a quitté, pour quelques mois, sa vie à Nancy. Leur chemin se croise et cette rencontre va bouleverser la vie de Maël.

L’avis de Nine :
Une nouvelle douce, poétique et au réalisme frappant, comme c’est si bien les écrire Nathalie Marie. Dès les premières pages, elle a su me captiver avec cette délicate histoire entre deux jeunes hommes si attachants. Un seul regret, c’est trop court… J’aurais volontiers prolongé ce moment romantique et sensible à souhait.

En raison de son homosexualité, Maël a été rejeté par ses parents. Depuis lors, il est sans domicile fixe et a arrêté ses études en musicologie, sa passion. Isolé et transi de froid, ses habitudes se résument à errer sans but dans la ville et le soir s’abriter dans un refuge. Nathan, quant à lui, a quitté sa ville natale Nancy pour suivre un stage à Paris. Prévenant et foncièrement gentil, il est bénévole dans le refuge où se rend chaque soir Maël. Son attirance pour le jeune homme discret est immédiate et il va faire preuve d’audace pour l’accoster. De cette rencontre, la vie des deux jeunes hommes va être bouleversée et sublimée.

Il n’y a pas vraiment d’événements, c’est le cheminement tranquille d’une relation. L’histoire est classique, facile et ça fait un bien fou. Elle a juste ce qu’il faut d’hésitation, de passion, de première fois, d’espoir et se déguste comme une douceur sucrée. Maël et Nathan sont adorablement beaux, touchants, amoureux et nous invitent dans leur histoire qui se pose comme une évidence. On suit leur évolution avec passion et délicatesse. Leur amour est solaire et vous émeut inévitablement. Et l’on ressent comme une envie impérieuse d’aider Maël, tant ce jeune homme vous touche, et d’enlacer Nathan, cet homme au cœur tendre serti d’or.

J’avais beaucoup aimé le livre précédent de Nathalie Marie Sunny boy, sa plume soignée m’avait touchée, ému. Dans cette nouvelle, je retrouve cette tendresse qu’elle arrive à nous insuffler avec ses mots, ses tournures de phrases, le rythme et le caractère de ses personnages. Elle nous livre une belle leçon de vie aussi, une main tendue, un sourire peuvent vous transporter et donner des ailes. Une petite parenthèse enchantée idéale en cette période de fêtes.

Éd. Auto-édité, décembre 2015.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s