Le choix (Le collier d’or, Tome 1) – R. Duncan

Le choix (Le Collier d'Or, Tome 1)Pour acheter ce livre via Amazon
Pour Teman, gitan né au XIème siècle, la liberté vaut plus que tout. Avec Jasim, son meilleur ami, ils monnaient leurs services en tant que voleurs – jusqu’à cette nuit où ils se font prendre, et qui signe la fin de leur précieuse liberté. On leur propose de choisir entre le cachot et l’esclavage sexuel au palais ; ils deviennent esclaves, mais Teman jure de s’échapper.
Bathasar n’a aucune envie de monter sur le trône. Il préférerait que son frère devienne malik à sa place, ce qui convient parfaitement à leur sadique de père, Mukesh. Lorsque Teman, le bel esclave qu’il a observé en secret, lui sauve la vie, Bathasar a pour la première fois recours aux services d’un esclave. Bathasar et Teman ne tardent guère à tomber amoureux, mais leur bonheur est loin d’être idyllique. Un jour, Mukesh brutalise Teman devant la cour et s’attire les foudres de l’impératrice d’un pays voisin. Afin de l’apaiser, il lui offre Jasim en cadeau, et Teman décide de courir le risque de rester aux côtés de Bathasar.
Le calme est de courte durée. Mukesh projette d’envahir le pays d’adoption de Jasim, et Bathasar doit trouver un moyen d’empêcher la catastrophe. Mais s’il y parvient, il devra monter sur le trône et disposera alors du droit de libérer Teman, qui le quittera sans doute… Quel autre choix pourrait faire un gitan ?

L’avis de Leelane:
Avant-propos : il me semble utile d’indiquer en préambule que ce premier tome est explicite. Le sadisme du Malik est rudement décrit et rien n’est caché au lecteur. Les relations sexuelles sont un mélange de BDSM, duo, trio, quatuor avec un harem de jeunes hommes et femmes prêts à servir tous les Maîtres et Maîtresses qui sollicitent leurs services. Pour public averti.

C’est à l’occasion d’une soirée banale que le destin de Teman et Jasim va complètement basculer ! Pris la main dans le sac durant une mission pas très légale, ils sont contraints de choisir leur avenir : devenir esclave sexuel de la cour ou moisir dans les cachots. À la suite de quoi, les jours qui suivent sont voués à leur entraînement d’esclave. Ils vont être conditionnés pour être en érection indéfiniment, jouir sur ordre et seulement sur ordre, être endurants, supporter la douleur, la ressentir et la transformer en plaisir pour le bon plaisir de leurs futurs Maîtres. Chaque jour, ils doivent accentuer toujours plus leur performance pour être sûrs de satisfaire toutes les demandes auxquelles ils vont être confrontés. Alors que Teman découvre un certain plaisir dans la douleur, ce n’est pas du tout le cas de son ami.

Une fois cette formation achevée, Teman est appelé par le grand Malik. La première séance qu’il va vivre est horrible, aussi, c’est avec crainte qu’il envisage les nouvelles demandes. Il se rend très vite compte que les sollicitations des Maîtres se suivent, mais ne se ressemblent pas, le traitement est tellement différent d’un Maître à l’autre qu’il en est étourdissant. Il va attirer le fils du Malik : Bathasar. Ce dernier, totalement sous le charme, s’assure que le bel esclave soit disponible et à ses côtés. Seulement cette attirance ne plaît guère au Malik qui verra l’occasion de briser son fils à travers cette idylle naissante.

Malgré ces manœuvres, une petite bulle de paradis se forme entre Teman et Bathasar et cette « relation » fait un peu oublier sa condition d’esclave à Teman. Mais les événements se précipitent, c’est un véritable complot que découvre Bathasar. Son père échafaude des plans afin d’envahir des pays alliés. Combinant leur rage, Bathasar et Teman, accompagnés d’autres compères tout aussi importants dans l’histoire, vont essayer de contrer la folie du tyran.

Un roman très prenant qui nous fait ressentir toutes les émotions. Un fait me gêne tout de même sans qu’il entache mon appréciation, c’est la résignation immédiate de Teman et Jasim. J’avoue que je m’attendais à un autre comportement, à une attitude plus rebelle face à ce qui les attend.

L’écriture est addictive et décrit le conditionnement de A à Z d’un esclave sexuel pour le faire obéir et subir les exigences des Maîtres auxquels il sera vendu. Le récit est ponctué de scènes de sexe intenses, explicites et prenantes. Je précise que certaines d’entre elles sont assez poussées et peuvent « choquer ». J’ai fondu immédiatement pour Teman et Bathasar, leur histoire est tout simplement bouleversante, excitante et frustrante. En parallèle, c’est un immense complot au sein du palais qui se profile. Le Malik est un personnage intelligent, fou et d’un sadisme hors pair. Il est dérangeant et je n’ai pas réussi à le comprendre totalement tant il m’a énervée dès le début avec ses manières de grand chef qui surplombe tout le monde !

Tous les personnages ont vraiment leur place et font partie intégrante de l’histoire, hormis Le Malik qui est un brin dérangé et a un relationnel bizarre. Les personnages ayant du « pouvoir » sur les esclaves ont un rapport avec eux assez « conventionnel » et les respectent.

En résumé, mon coup de cœur de ce début d’année ! Tout est réuni pour passer un moment de lecture passionnant. Une relation attachante et émouvante entre l’Émir et Teman. Ces deux hommes sont d’une beauté incroyable et les suivre dans leurs aventures, missions, combats et relations de « couple » est un pur bonheur. J’ai adoré les personnages et l’époque qui est fort intéressante et riche en description. J’espère vous avoir donné envie de dévorer ce chef-d’œuvre de sensations et de découvrir la belle histoire de Teman, ses acolytes, et son amant.

Éd. Dreamspinner Press, janvier 2016.
coup de coeur

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s