À feu et à sang (THIRDS, Tome 2) – Charlie Cochet

À feu et à sang (THIRDS, Tome 2)Pour acheter ce livre via Amazon
Quand une série de bombes explosent dans un Centre de Jeunesse Therian, blessant les membres du THIRDS de l’équipe Destructive Delta, et provoquant un désaccord entre les agents Dexter J. Daley et Sloane Brodie, la paix semble impossible à atteindre. Plus encore quand un nouveau groupe semant la terreur, l’Ordre d’Adrasteia a toujours l’air d’avoir une longueur d’avance. Avec la panique et l’intolérance qui se propagent, et les rues jonchées de la propagande de l’Ordre, l’hostilité entre humains et Therians croît à mesure que les jours passent. Dex et Sloane, avec le reste de l’équipe, sont déterminés à faire tomber l’Ordre et à rétablir la paix, sans parler de régler un différend personnel. Mais plus l’équipe s’investit dans l’enquête sur les attentats, plus ils croient à un motif plus sinistre que le simple désir de répandre le sang et semer le chaos.
Quand il découvre l’horrible vérité derrière les intentions de l’Ordre, Sloane est forcé de faire face aux secrets d’un passé qu’il pensait avoir à tout jamais laissé derrière lui, un passé qui pourrait non seulement le détruire, ainsi que sa carrière, mais aussi la réputation de l’organisation qui a fait de lui ce qu’il est aujourd’hui. Maintenant plus que jamais, Dex et Sloane ont besoin l’un de l’autre, et, avec la confiance, la force de leur lien fera la différence entre la justice et la guerre totale.

L’avis d’Alexandra :
Quatre mois se sont écoulés depuis que l’agent Brodie a été enchaîné et torturé dans l’atelier d’Isaac Pierce – avant que ses frères d’armes le sauvent et déjouent le plan machiavélique de l’ancien collègue de Dex. On est pris dans le feu de l’action dès les premières pages, avec l’exécution publique d’un agent du THIRDS par l’Ordre d’Adrasteia.

Des fanatiques humains, prêts à tout pour prouver que les Therians ne sont rien de plus que des animaux féroces, une espèce inférieure sans intelligence, qui ne devraient avoir aucun droit. L’objectif de cette nouvelle organisation : semer le chaos et créer une guerre entre humains et Therians. Pour atteindre leur but, ils ne se contentent malheureusement pas d’afficher sur les murs de la ville des prospectus de propagande. Animés de haine, ils ne reculent devant rien, n’hésitant pas à faire couler le sang d’innocents par des actions aussi cruelles que barbares, comme la pose d’une bombe dans un centre de jeunesse Therians, blessant au passage des agents du THIRDS.

L’équipe Alpha, déterminée à faire tomber l’Ordre, découvre très rapidement que le leader de cette secte fanatique ne leur est pas si inconnu que çà et qu’il a des motivations cachées. Malheureusement pour eux, ce psychopathe se montre extrêmement intelligent et compétent, et arrive à leur échapper à chaque fois en les faisant courir partout en ville, jouant à une version tordue du chat et de la souris, les laissant sur la brèche, dans l’attente du prochain mouvement. Une course contre la montre commence afin de retrouver le leader de l’Ordre d’Adrasteia avant qu’il ne commette d’autres crimes et dévoile des vérités qui pourraient nuire au THIRDS, plus spécialement à l’agent Sloane Brodie, l’intimidant chef d’équipe de Destructive Delta.

Nous retrouvons Dex et Sloane qui poursuivent leur liaison clandestine. Si l’aspect physique est plus que parfait entre les deux héros, le côté émotionnel est une autre histoire. Sloane, qui se bat contre les démons de son passé, a énormément de mal à exprimer ses sentiments. Il pense avoir perdu une partie de lui à la mort de Gabe, ainsi que tout l’amour dont il était capable. On sent au fil du récit qu’au-delà des apparences, il a surtout peur de perdre une autre personne qu’il aime.

L’auteure nous réserve sûrement quelques surprises concernant les autres membres du groupe. Je suis très curieuse concernant le futur d’Hobbs et Calvin, ainsi que Cael et Ash. On ne peut que constater à quel point le meilleur ami de Sloane est différent avec le petit frère de Dex, le seul à l’atteindre. C’est très bien écrit, un parfait mélange d’action, d’humour décapant et de scènes torrides. On ne s’ennuie pas une seule seconde, l’auteure arrive à nous immerger totalement dans le monde qu’elle a créé, à nous tenir en haleine à tel point que certains passages nous rendent fébriles. On se demande tout le long du livre où ça va les mener… et surtout si toute l’équipe en sortira indemne.

Ce second tome est encore un coup de cœur, j’attends avec impatience la suite. Et pour finir, un passage qui à mon sens caractérise assez bien l’humour de la série.

Dex se leva et s’adressa aux recrues dont les yeux s’étaient écarquillés.
– Très bien, écoutez tous. Nous parlons sérieusement ici. Leçon numéro un : Si votre partenaire félin de cent trente-cinq kilos avec une mâchoire assez puissante pour transpercer votre crâne de ses crocs en une seule bouchée veut se frotter contre votre jambe, vous subissez et vous aimez ça. Leçon numéro deux : n’énervez pas votre partenaire félin en pensant ensuite que vous êtes en sécurité parce que vous avez sauté dans la piscine olympique de Sparte. Les Jaguars Therians aiment nager et ils sont meilleurs que vous. Aucun bien ne peut en sortir, et vous finirez par perdre votre maillot de bain dans la bataille et retourner au vestiaire en marchant cul nul et en couvrant votre petit oiseau, causant presque une crise cardiaque au personnel d’entretien. Vos collègues agents prendront des photos de vous, et le temps que votre entraînement soit fini, votre cul aura fait le tour de la toile, et aura vu plus d’action que vous le souhaiterez jamais. Leçon numéro trois : les Jaguars Therians sont patients, rusés, et vous ne les verrez jamais venir. Ce sont des maîtres dans l’art de rôder et de bondir. Parce que vous pensez que vous vous en êtes tirés avec quelque chose ne veut pas dire que c’est le cas. Votre partenaire attendra des mois si nécessaire le parfait moment pour frapper.

Éd. Dreamspinner Press, janvier 2016.

coup de coeur

 

 

Lien vers le #1 : Contre vents et marées
Lien vers le #3 : Champs de ruines
Lien vers le #4 : Grandeur et décadence

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s