La Mer en hiver – Susanna Kearsley

La Mer en hiverPrintemps 1708, une flotte jacobite de soldats français et écossais échoue à faire revenir James Stewart, le roi exilé, sur ses terres d’Écosse afin de réclamer sa couronne.
De nos jours, Carrie McClelland s’inspire de cet épisode historique dans son nouveau roman. Installée aux abords du château de Slains, au coeur d’un paysage écossais désolé et magnifique, elle crée une héroïne portant le nom d’une de ses ancêtres, Sophia, et commence à écrire.
Mais elle se rend compte que ses mots acquièrent une vie propre et que les lignes entre fiction et faits historiques se brouillent de plus en plus. Tandis que les souvenirs de Sophia attirent Carrie encore plus au coeur de l’intrigue de 1708, elle découvre une histoire d’amour fascinante, oubliée avec le temps. Après trois cents ans, le secret de Sophia doit être révélé…
Une histoire d’amour puissante et ensorcelante, entre passé et présent !

L’avis de Lili:
En lisant ce roman, je ne peux pas éviter de faire un lien avec la série Outlander et « Le Labyrinthe » de Kate Mosse.

Dans cet ouvrage, nous découvrons l’histoire de Carrie, écrivain de romans historiques à succès. En pleine rédaction de son prochain opus, elle décide de consacrer l’histoire à James Stewart, le roi écossais qui a fui son pays. Elle découvre au fil des mots et de ses recherches que son histoire familiale a joué un rôle important dans cet événement historique. Pour ces raisons, elle choisit de nommer son héroïne Sophia, comme une de ses ancêtres. La vie personnelle de Carrie va se mélanger à celle de son héroïne et certaines de ses relations vont devenir des personnages à part entière du récit. Des lieux aussi, comme le château de Slain qui devient la scène principale où se situe l’histoire d’amour romanesque. Tous les ingrédients d’une romance historique comme on les aime sont réunis : tromperie, guerre et complots.

Le plus de ce livre majestueux est l’interaction entre les passages réels et la fiction qui se tissent dans la trame de l’histoire. Les destins de Sophia et Carrie sont étroitement liés et s’entremêlent. Le lecteur ne sait plus ce qui relève du réel et de l’imagination, c’est extrêmement bien réalisé et j’ai tout simplement adoré !
On sent que l’auteure, Susanna Kearsley a fait de nombreuses recherches sur l’histoire riche de ce pays de légendes. La plume est appliquée, imagée, et nous transporte sur les côtes écossaises avec une facilité déconcertante. On s’imagine aisément au bord des falaises, les cheveux au vent…

C’est une histoire prenante, pleine de suspens qui met en lumière deux histoires d’amour épiques pour notre plus grand plaisir. Deux héroïnes passionnantes ! C’est finement joué de la part de l’auteure de faire croiser la route de ces deux femmes. Une lecture que vous ne pourrez pas lâcher une fois commencée. Fans de romances historiques ou amatrices de belles histoires, ne loupez pas un tel ouvrage, car vous passerez, sans aucun doute, un moment de lecture intense.

Éd. Éditions Charleston, septembre 2015.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s