Hard boy (Pucked, Tome 1) – Helena Hunting

Hard boy Pour acheter le livre via Amazon
Avec un célèbre joueur de hockey pour demi-frère, Violet connaît bien la réputation sulfureuse de ses camarades de jeu. Notamment du capitaine de l’équipe, le légendaire Alex Waters qui fait rêver toutes les filles.
Mais un jour, la jeune femme découvre qu’Alex n’a rien du simple sportif écervelé, qu’il sait aussi se montrer intelligent et subtil. Complètement sous le charme, elle passe une nuit avec Alex qui se révèle très doué dans le maniement de tous les styles de bâtons…
Violet pense que cette nuit magique n’était justement que cela : une nuit. Elle se trompe. Il est impossible de ne pas s’attacher à quelqu’un comme Alex. Le problème c’est que les médias décortiquent la vie du joueur vedette et Violet n’a pas du tout envie de se retrouver sous le feu des projecteurs…

L’avis de Lolotte:
Après Bad Boy et Dark love, vous allez découvrir Helena Hunting dans un registre totalement différent avec un roman second degré, à l’humour décalé.

Violet Hall est une jeune femme indépendante au caractère affirmé et au tempérament de gaffeuse, dont le demi-frère n’est autre que Buck Butterson qui vient d’intégrer l’équipe des Hawks de Chicago. Violet a eu une expérience malheureuse avec un hockeyeur, donc pour elle le constat est le suivant : un hockeyeur est une baraque de muscles sans cerveau qui met des groupies dans son lit tous les soirs. Lors d’un match, elle rencontre Alex Watters, le capitaine de l’équipe, un magnifique spécimen aux yeux sombres et intenses. Et Alex n’est pas qu’un beau mec, il est cultivé et charmant aussi. S’ensuit un roulage de pelle qui va faire la une des médias. Lorsqu’Alex s’avère être un gentil garçon plutôt maladroit, Violet va lui sauter dessus et vivre une nuit de sexe époustouflante. Pour elle, il ne s’agit que d’une aventure d’un soir, mais Alex souhaite une relation longue durée. Voilà qui surprend Violet : peut-elle lui faire confiance ? Pour Alex, la difficulté va être de se détacher de sa réputation de tombeur, de préserver la bonne cohésion de l’équipe et de faire l’amour à sa belle… Entre maladresses, pression médiatique, et attirance irrésistible, Violet et Alex arriveront-ils à construire leur histoire d’amour ?

Je suis une grande fan d’Helena Hunting depuis sa saga « Bad boy » qui a été un véritable coup de cœur. On la retrouve dans un nouveau registre, subtil et drôle. Donc, déjà un grand bravo à l’auteur de proposer cette alternative quand on a connu un tel succès avec les romans précédents, plus intenses. La question est de savoir si on adhère ou non. Pour ma part, ce roman ne sera pas un coup de cœur, mais il reste une très bonne lecture. La preuve, je l’ai avalé en un après-midi.

C’est un roman rafraîchissant, basé sur l’humour, les quiproquos et les gaffes. Les personnages sont attendrissants, surtout Alex, le « sportif bourreau des cœurs » dont la réputation de tombeur a été fabriquée par les médias – alors qu’il est jeune, charmant, romantique et maladroit. Violet est méfiante et s’attend au pire de la part du sportif à la belle gueule, du coup le pauvre n’a de cesse de lui prouver ses bonnes intentions. Ça reste un roman érotique, les scènes de sexe sont nombreuses, passionnées et Alex est décrit comme un spécimen au sexe surdimensionné. Tout au long du roman, vous le verrez affublé des noms de « monstre », « mammouth poilu » ou « superpénis ».
C’est parfois un peu lourd, mais on pardonne à l’auteur qui nous a habitués à mieux. D’ailleurs, si Alex est un amant exceptionnel très bien équipé qui vous donner quelques bouffées de chaleur, il n’en reste pas moins un obsédé des seins, ce qui va donner lieu à des discussions très bizarres.

Bref, entre les situations loufoques, les gaffes, l’humour décalé et les personnages aussi surprenants qu’attendrissants, ce roman est un médicament contre la mauvaise humeur et se déguste aussi vite qu’un pot de Nutella. Il fait aussi réfléchir le lecteur sur les méfaits provoqués par les magazines, comment faire la part des choses entre le vrai du faux de ce qui est publié et le mal que peut faire les rumeurs. Il serait dommage de passer à côté, c’est une bouffée de fraîcheur qui se lit sans prise de tête. Maintenant, je suis impatiente de lire le prochain tome sur le sulfureux Buck.

Éd. City Édition, janvier 2016.

Publicités

4 réflexions sur “Hard boy (Pucked, Tome 1) – Helena Hunting

  1. Bonjour,
    J ai adoré il est plein de romantisme et d humour. J ai passé un très bon moment en compagnie de Violet et d ‘ Alex !!! J ai hâte de les retrouvé! !!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s