La Promise des Highlands (Les Femmes du clan Murray, Tome 2) – Hannah Howell

La Promise des Highlands (Les Femmes du clan Murray, Tome2) - Hannah Howell Pour acheter le livre via Amazon
Sir Diarmot MacEnroy doit se marier. Il choisit alors une épouse fade qui ne risquera pas de perturber sa vie. Mais la cérémonie est interrompue par l’entrée d’une beauté flamboyante affirmant qu’elle est sa femme.
Après avoir longtemps attendu le retour du laird qui l’a courtisée et épousée et qui a disparu du jour au lendemain, Ilsa MacEnroy décide d’aller retrouver celui qu’elle a passionnément aimé. Mais lorsqu’elle apprend qu’une blessure lui a fait perdre la mémoire, elle sait qu’elle va devoir faire face à l’impossible en reconquérant son passé et son coeur…

L’avis de Lolotte:
Nous revoilà plongés dans le clan Murray, au sens large cette fois, puisqu’il s’agit de Diarnot MacEnroy le beau-frère de Gillyanne. Ce dernier a fait un mariage malheureux avec Anabelle, une intrigante qui l’a trompé avec l’ensemble des hommes du clan avant de mourir dans des conditions étranges. Ayant réchappé à une tentative de meurtre l’an passé, il décide de convoler en secondes noces avec lady Margaret, la fille du laird d’un clan voisin.
Diarnot, qui souffre d’amnésie depuis son agression, est rongé par le doute et fait un rêve étrange « une elfe écarlate entourée d’affreux démons ». Doit-il vraiment épouser cette femme insignifiante qui le laisse de marbre ? La réponse ne se fait pas attendre. Le jour des noces, alors qu’il est devant l’autel prêt à prononcer ses vœux, une irruption incongrue remet tout en question. Ilsa, jeune femme rousse, entourée de huit de ses frères, déboule dans l’église, ses jumeaux de trois mois dans les bras et revendique son statut d’épouse légitime de Diarmot. Ne serait-ce pas l’elfe écarlate dont parlait le rêve ?

Un an auparavant, il a conclu des fiançailles avec Ilsa et signé une déclaration lui procurant le statut d’épouse légitime. En un claquement de doigts, le voilà uni à une femme dont il n’a aucun souvenir, père de jumeaux, dont il ne se rappelle pas la conception, et bardé d’une tribu de beaux-frères roux et baraqués qui ne rêvent que de le démolir pour avoir abandonné leur unique sœur. Diarmot ne se laisse pas abattre. Certes, cette femme est son épouse, mais rien ne dit que ce n’est pas elle qui a essayé de le tuer. L’union de Diarmot et Ilsa ne s’annonce pas très bien. Elle est en colère et lui n’a aucun souvenir d’elle. Une chose étrange demeure, Diarmot se sent attiré par ce petit bout de femme au caractère aussi flamboyant que ses cheveux qui ne correspond pas à ses goûts habituels en matière d’amante. Leur passion dans la chambre à coucher reste intacte. Diarmot peut-il lui faire confiance ? Et si ce n’est pas elle, qui a essayé de le tuer et en veut à sa vie ?

C’est un vrai plaisir de retrouver les aventures du clan Murray où les femmes ont un caractère fort et en font voir de toutes les couleurs aux hommes. Ce roman est un pur régal. Tout d’abord, il y a ce pauvre Diarmot qui ne sait plus où donner de la tête. Du jour au lendemain, il se retrouve marié à une femme qui lui est inconnue, père de deux enfants et en prime affublé de quatorze beaux-frères écossais tout en muscles, au caractère belliqueux et à la tignasse rousse. Non seulement il doit combattre un ennemi qui en veut à sa vie et dont il ignore l’identité, mais surtout se battre avec sa femme qui va lui en faire baver. En face, nous avons Isla, une petite femme qui a vécu dans un clan essentiellement masculin qui sait se servir de ses mains et de sa tête et qui est follement amoureuse de son époux. Blessée par l’indifférence de Diarmot, elle n’aura de cesse de lui faire retrouver la mémoire et leurs sentiments partagés.

C’est une très belle histoire, une jolie écriture qui nous transporte à l’époque des Highlanders, des hommes tout en muscles, mais au cœur tendre. Les deux héros vont s’affronter autant qu’ils vont s’aimer ce qui va donner lieu à de tendres rencontres charnelles et à des confrontations hautes en couleur.
Bref, c’est un très bon roman et un vrai plaisir de retrouver cette auteure. C’est avec impatience que j’attends le prochain tome, car les aventures du clan Murray, on ne s’en lasse pas !

Éd. Milady (Collection Historique), novembre 2015.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s