Huit tombes dans la nuit (Charley Davidson, Tome 8) – Darynda Jones

Huit tombes dans la nuit (Charley Davidson, Tome 8)Pour acheter ce livre via Amazon
Avec douze chiens de l’enfer à mes trousses, il n’y a qu’un seul endroit où je pouvais me réfugier : un vieux couvent à l’abandon. Mais m’y terrer pendant des mois, enceinte jusqu’aux oreilles, n’a rien d’une sinécure. D’autant que Reyes semble malade même s’il me jure qu’il va bien. Heureusement, je ne manque pas d’amis. Et j’aurai bien besoin d’eux, parce que ce qui s’annonce a de quoi surprendre n’importe qui, même moi !

L’avis d’Alexandra :
Nous retrouvons Charley et Reyes, qui ont trouvé refuge sur une terre que les douze chiens de l’enfer ne peuvent fouler : un couvent !

Pendant huit mois, leur unique tâche a été d’examiner d’anciens textes et prophéties afin de trouver un moyen de les vaincre. Même enceinte et sur le point d’accoucher de Pépin, Charley est incapable de rester inactive. Elle a déjà plusieurs affaires sur le feu, dont celle de la mort de son père, mais, lorsque Kit, l’agent du FBI, a besoin de ses talents afin de retrouver une jeune fille disparue, elle va bien évidemment tout mettre en œuvre afin de l’aider, quitte à faire un petit voyage en enfer.

La jeune femme est égale à elle-même, toujours aussi hilarante, complètement imprévisible, avec un don pour se retrouver dans des situations abracadabrantes. Reyes, quant à lui, est toujours aussi sexy, protecteur et létal. Les scènes où il est avec Pépin sont absolument craquantes.

Ce tome va causer de grands bouleversements, qui ne concerneront pas uniquement le couple principal. On en apprend plus sur le passé des personnages secondaires, comme Cookie et Denise. Certains protagonistes refont surface et d’autres, complètement inattendus, font leur arrivée et sont d’une grande aide.

Certaines scènes sont explosives, notamment « la bataille finale », on apprend que les apparences sont trompeuses et que certains ennemis ne le sont pas vraiment… La scène finale est forte en émotions et même si le clan a gagné ce duel, en définitive, la guerre n’est pas finie et ils vont devoir faire de grands sacrifices, traverser d’autres épreuves afin d’assurer la survie de Pépin.

Ce qui rend ce tome encore plus passionnant et captivant que les précédents, ce sont les nombreux rebondissements et le fait que nous avons enfin les réponses aux questions tant attendues. Nous savons finalement qui est ce petit monsieur qui flotte depuis des années, dans un coin de l’appartement de la jeune femme, le mystérieux Mr Wong et c’est assez spectaculaire.

Charley Davidson est une de mes séries préférées ! J’adhère totalement à son style d’écriture et même après 8 tomes, Darynda Jones arrive toujours à nous captiver. Elle réussit magnifiquement bien à combiner tous les ingrédients qui font de « Charley Davidson » une excellente série. Les intrigues sont prenantes et bien menées, l’humour complètement décalé au point d’avoir les larmes aux yeux et les mâles vous font baver !

La fin est horriblement frustrante, alors, croisons les doigts pour ne pas attendre trop longtemps la suite des aventures de notre faucheuse préférée.

Éd. Milady (Collection Bit-Lit), janvier 2016.

Lien vers le #1 : Première Tombe sur la Droite
Lien vers le #2 : Deuxième Tombe sur la Gauche
Lien vers le #3 : Troisième tombe tout droit
Lien vers le #4 : Quatrième Tombe au Fond
Lien vers le #5 : Cinquième tombe au bout du tunnel

Publicités

Une réflexion sur “Huit tombes dans la nuit (Charley Davidson, Tome 8) – Darynda Jones

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s