Archer’s voice – Mia Sheridan

Archer's Voice Pour acheter ce livre via Amazon
Quand Bree Prescott arrive dans la petite ville du Maine, elle espère y trouver la paix qu’elle recherche désespérément. Elle est là pour oublier le traumatisme qu’elle a subi dans sa ville natale et recommencer une nouvelle vie. Mais à peine installée dans sa nouvelle maison près du lac, elle va croiser Archer Hale, un homme solitaire et mystérieux, qui cache au fond de lui une profonde souffrance. Un homme que personne ne voit, un homme sans voix.

L’avis de Nine :
C’est toujours un exercice extrêmement difficile pour moi de chroniquer un livre quand l’auteur arrive à me transpercer à ce point et que l’histoire m’investit totalement. Je ne vais pas raconter la trame, car elle doit s’apprécier par elle-même pour en mesurer toute la beauté.

Archer’s Voice est un de ces livres qui vous touche en plein cœur et vous tord les tripes lentement, mais sûrement. Il vous habite longtemps après l’avoir terminé tellement cette histoire est remarquable en tous points. Que ce soit les sujets traités avec pudeur, retenue et beaucoup de tact, l’écriture d’une efficacité redoutable et sensible, les personnages somptueux dans leur conduite, leur faiblesse et leur fragilité ou le rythme, tout est prodigieux. II flotte comme une part de vérité dans ce récit…

C’est l’histoire d’Archer Hale, muet en raison d’un accident, asocial et élevé dans l’isolement le plus total par un oncle pour le moins insolite et paranoïaque, qui découvre la vie, les premiers émois et l’amour grâce à Bree Prescott, nouvellement arrivée dans sa petite ville natale du Maine.
De Bree Prescott, une jeune femme native de l’Ohio qui après avoir perdu sa mère, puis son père dans des conditions horribles qui la hantent, trouve son salut auprès de cet homme doux, solitaire et silencieux.
C’est l’histoire de la famille Hale et ses nombreux secrets qu’il est préférable de taire.
Et d’une ville menée d’une main de maître par Victoria Hale, un gourou en talons aiguilles et en sac Chanel, qui bave de jalousie et de méchanceté. Mais aussi, de Travis son fils et le cousin d’Archer.

Tour à tour, nous avons le point de vue de Bree et d’Archer. Leur relation, qui est une évidence, va démarrer doucement. Bree avec son entrain, sa bonne humeur et sa maîtrise de la langue des signes, va bousculer le jeune homme ténébreux et timide. Cette belle amitié va se transformer en quelque chose de beaucoup plus fort et vital.

Tous deux ont vécu des événements dramatiques et leurs âmes s’appellent, se complètent. Mais rien n’est simple lorsqu’on découvre à 23 ans toutes les possibilités qu’offre la vie sans avoir les codes pour en jouir. S’apercevoir que l’on dépend de l’autre pour la moindre action. Que son univers est complètement centré sur l’autre. Que l’on vit à travers l’autre au lieu de côte à côte, en égal. Malgré son innocence et sa timidité, Archer va décider de sortir de sa zone de confort pour apprendre à se débrouiller seul, condition sine qua non pour lui pour être avec Bree. Pour la garder, car l’amour ne suffit pas !

J’ai eu maintes fois envie de crier à Archer de ne pas écouter son cousin sournois. De se rendre compte de l’amour inconditionnel que lui voue Bree. De faire un doigt d’honneur à tous ces gens qui ne le voient pas. Je suis aussi admirative de la façon dont Bree va de l’avant alors que des cauchemars l’assaillent chaque nuit. Son bagou, sa franchise et sa manière d’aborder la vie et les gens. Sa rencontre avec Archer va être le déclencheur, va l’aider à guérir et se sentir dans ses bras enfin en sécurité.

Archer est le héros pour lequel on craque, fort, très fort. Tendre, gentil, timide, touchant et intelligent alors que le traumatisme qu’il a subi aurait pu le rendre agressif et amer. Il est parfait dans son imperfection. Et Bree est une héroïne pas banale dans ce genre d’histoire. Intelligente, elle aborde la vie et la relation amoureuse comme un souffle, à petits pas et avec beaucoup de philosophie.

L’auteur arrive avec virtuosité à nous décrire les sentiments et l’amour inconditionnel à travers des silences. Oui, il y a beaucoup de bons sentiments et pas vraiment d’événements époustouflants, c’est simplement une belle histoire d’amour qui a pour acteurs deux jeunes gens singuliers.

Je ne connaissais pas du tout cet auteur et c’est avec ce titre que je découvre sa plume. Je ne peux pas la qualifier d’extraordinaire ou de particulière, car elle utilise des mots simples, parfois crus durant les scènes intimes, mais assemblés bout à bout dans cette ambiance douce-amère qu’elle a réussi à installer… c’est génialissime. Elle vous emporte au bord de ce lac, dans cette maison qui abrite l’amour de Bree et Archer. Voir la lente progression de ces deux âmes brisées vous saisit.

L’auteur signe ici un grand roman d’une justesse inouïe. Un livre qu’il faut absolument avoir dans sa bibliothèque. Pour ma part, il va rester longtemps à mon chevet pour pouvoir relire des passages qui m’ont particulièrement émue et fait fondre.
Ce n’est pas un coup de cœur, c’est mille fois plus que cela !

Éd. Hugo Roman (Collection New Romance), février 2016.

Publicités

8 réflexions sur “Archer’s voice – Mia Sheridan

  1. Ce livre est une vraie merveille. C’est très dur de devoir le décrire ou décrire ce que l’on a ressenti, mais c’est une des plus belle histoire que j’ai pu lire. On se prends d’affection pour les deux personnages, et tout comme l’a fait Bree, on a envie de découvrir et faire sortir Archer de sa coquille.
    Malheureusement le retour à la vie n’est loin d’être simple. Bon sang, je ne sais pas combien de fois j’ai pu avoir eu envie de frapper son cousin!!

    Cette histoire est vraiment bouleversante, et je suis heureuse d’avoir trouvé un personnage qui sort un peu de ce qu’on a l’habitude de voir, il n’est ni millionnaire, ni playboy ni arrogant bien au contraire. Et sa vulnérabilité et son envie de bien faire pour Bree, font de lui un personnage vraiment parfait.

    Gros coup de coeur pour Archer’s Voice ! Et merci beaucoup Nine, de me l’avoir conseillé 😉

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s