Collusion (Diversion, Tome 2) – Eden Winters

Collusion (Diversion, Tome 2)Pour acheter ce livre via Amazon
Les morts ne connaissent pas l’amour.
Richmond « Lucky » Lucklighter, ancien trafiquant de drogue, est « mort » en mission alors qu’il servait une peine de dix ans sous les ordres de la brigade anti-drogues du sud-est, et est devenu Simon « Lucky » Harrison. Le petit nouveau qu’il a entraîné, l’ex Marine Bo Schollenberger, est maintenant son partenaire sur le terrain (et ailleurs), mais Lucky ne comprend pas ce qu’est une relation, ni pourquoi un homme sain d’esprit le rejoint dans son lit. Il apprécie Bo, bien sûr, mais Lucky n’est pas du genre à rêver de fleurs et de chocolat.
Bo lutte chaque jour contre son syndrome post-traumatique, ses souvenirs d’une enfance atroce, son addiction aux médicaments, et il doit payer pour ses erreurs. Utiliser son diplôme pharmaceutique du bon côté de la barrière lui offre une éducation que l’université ne pouvait pas lui donner. Lorsqu’il part en mission sous couverture avec son partenaire tête brûlée, Bo se rend compte que le monde pharmaceutique est bien différent de ce qu’il s’imaginait.
Une pénurie de médicaments met en danger les patients du service de cancérologie d’un hôpital pour enfants, forçant Bo et Lucky à affronter des vautours opportunistes, mais les dressant aussi l’un contre l’autre. Comment savoir qui est l’ennemi ? Il ne porte pas de cagoule noire, mais pourrait se cacher sous une blouse blanche.

L’avis de Nine:
L’attente fut longue, mais qu’est-ce que ça en valait le coup ! Cette suite est prenante, sans temps mort et Lucky prend de plus en plus conscience de son attachement pour Bo. Et bien sûr, à l’image de la personne, cela amène des séquences pleines d’humour. Entre rebondissements, une enquête complexe, répliques et moments fabuleux entre les deux hommes… J’ai passé un excellent moment en compagnie de Lucky et Bo qui sont de retour en pleine forme !

Lucky est dorénavant connu sous le nom de Simon Harrison. Membre actif de l’équipe du SNB qui a pour mission de démanteler les réseaux de narco-trafiquants qui sévissent dans le pays. Ce marché parallèle de médicaments, surnommé le Marché gris, touche de plein fouet les hôpitaux, qui contraints de pallier la pénurie, ont recours à des méthodes douteuses pour sauver leur patient. Bo et Lucky sont donc envoyés, par leur supérieur Walker, dans une structure pour enfants cancéreux suspectés d’avoir eu recours à ce marché. Cette nouvelle mission va non seulement mettre à jour les agissements pourris de certaines personnes, mais va projeter Bo et Lucky dans un tumulte d’émotions. Vont-ils arriver à désorganiser ce marché florissant ? Et à quel prix, au point de mettre leur vie en danger ?

Dans ce deuxième tome, ce qui m’a franchement intéressée, au-delà de l’enquête palpitante et rondement menée, c’est l’évolution de la relation entre Bo et Lucky. Les deux hommes se fréquentent de plus en plus et la deuxième vitesse doit être enclenchée pour que leur liaison fonctionne. Alors que Bo a pris un très bon départ, exprime ses sentiments et ne s’en cache pas, Lucky reste sur la touche. Lui, le roc, l’homme sans attache et qui défend jalousement son espace, va devoir s’interroger, apprendre à lire ses émotions, les verbaliser. Durant cette nouvelle mission, Lucky se rend compte aussi que son côté « bouledogue » est toujours présent, pas de souci de ce point de vue, que sa jalousie atteint son apogée, que sa possessivité grandit et qu’il devient prévenant en direction de Bo. En clair, Lucky s’attendrit, fond devant le beau brun qui arrive à l’atteindre avec sa gentillesse, son dévouement et son empathie.

J’ai vraiment raffolé des interrogations de Lucky auprès de Char, sa sœur bien aimée, pour comprendre ce qu’il ressent. Et sa façon d’associer « Brosse à dents + lui et Bo dans la cuisine + monogamie = relation » ! Il comprend enfin toute l’intensité, l’émotion et les sentiments qu’il éprouve pour Bo. L’attitude de Bo l’oblige à se remettre en question, apprendre à donner sans rien attendre en retour. Il est vrai que les évènements précipitent sûrement son introspective, mais son attachement à Bo est devenu indéniable.

Eden Winters nous révèle dans ce deuxième opus une facette de Lucky et Bo vraiment passionnante. Chacun s’affirme avec ses mots et rend les armes. C’est superbement écrit, avec énormément d’humour. Et puis, il y a cette façon d’alterner le récit entre des moments intimes d’une grande sensualité et ceux axés sur l’enquête. Cette façon de distiller des informations de ce marché parallèle assez étonnant et méconnu.

Cet épisode est un merveilleux mélange d’action, de revirement de situations, d’implication personnelle et de moments très beaux et tendres entre les deux hommes. La relation de Bo et Lucky monte en puissance et nous réserve, j’en suis sûre, des instants endiablés par la suite. J’avais bien aimé le précédent, je suis davantage séduite par cette suite !

Éd. MxM Bookmark (Collection Mystère), janvier 2016.

Lien vers le #1 : Diversion
Lien vers le #3 : Corruption
Lien vers le #4 : Manipulation

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s