Avant que je me réveille – Eli Easton

Avant que je me réveillePour acheter ce livre via Amazon
L’aide-soignant Jonesy a été affecté à Michael, la victime d’un crime de haine, dans le coma et que les parents homophobes ont rejeté. Jonesy reste auprès de Michael à lui faire la lecture et à l’encourager à se réveiller. Jonesy n’est peut-être pas le type le plus intelligent au monde, mais il sait que Michael a besoin de lui. Et s’il pense aussi que Michael est la plus belle chose qu’il ait jamais vue, eh bien, Jonesy sait mieux que quiconque qu’il ne sert à rien d’espérer des choses qui n’arrivent jamais.
Michael est perdu dans un donjon, un endroit sombre et terrifiant. Son seul réconfort est le son de la voix d’un homme. Michael peut-il revenir ? Le désire-t-il ? Peut-être que Jonesy peut le convaincre que des choses valent la peine de vivre.

L’avis de Nine:
Une parenthèse toute douce qui réussit en peu de pages à nous transporter et ressentir une palette d’émotions. Par les voix de Jonesy et Michael, qui tour à tour nous dévoile leur quotidien, pensées ou angoisses, nous suivons ces deux êtres à part que le destin a réunis. L’un est perdu dans les méandres du coma à la suite d’une agression particulièrement horrible et rejeté par ses parents pieux et homophobes. L’autre, orphelin élevé par sa tante qui est décédée depuis, est un jeune homme naïf, d’une gentillesse et d’un dévouement gigantesque.

Dès l’admission de Michael dans l’hôpital où travaille Jonesy en tant qu’aide-soignant, il y a une symbiose, un courant et une empathie qui se passent entre les deux hommes. Elle n’est pas visible, palpable, pourtant bien présente. C’est d’abord Jonesy qui l’éprouve, mais très vite dans le labyrinthe de ses pensées, sombres et terrifiantes, Michael va le sentir aussi, entendre Jonesy. Cette voix va l’atteindre, le cajoler et le guider pour sortir de cet état végétatif dans lequel il se trouve. Quant à Jonesy, il va se prendre d’affection pour ce jeune homme d’une beauté angélique, il va s’occuper de lui, l’encourager à se réveiller et espérer.

Leurs premiers échanges se traduisent par des gestes, le seul langage qu’ils connaissent. Ces petites pressions vont devenir leur monde durant quelques semaines. Puis la persévérance de l’un et la bienveillance de l’autre les projettent dans cette bulle de bonheur qui leur tend les bras, car Michael est enfin sorti du coma ! L’attirance est réciproque, évidente. Les deux hommes vont se reconnaître, se compléter, s’épauler et s’aimer tout naturellement.

C’est simple, beau. Cette courte nouvelle m’a fait passer un moment délicat en compagnie de ces deux êtres différents. Jonesy est un personnage attachant, généreux et bon qui vous touche par son innocence. Que ça fait du bien de lire ce type de nouvelle craquante et joliment racontée par Eli Easton qui a une plume délicieuse. Petit clin d’œil, ce récit est inspiré de La belle au bois dormant.

Éd. Sidh Press, février 2016.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s