Sweet & Sour – Reru

Sweet & SourPour acheter ce livre via Amazon
Jeremy est jeune, beau, volontaire et un brin sarcastique.
Nathaniel est sombre, grognon et un brin directif.
La rencontre ne pouvait être qu’explosive ! Mais parfois, il faut que les carapaces explosent pour révéler les fragilités qui se cachent dessous.
Cette nouvelle fait partie de l’appel à texte « Contes et Légendes » version homo-romantique par MxM Bookmark.

L’avis de Nine:
Superbe ! Je me suis régalée du début à la fin. J’ai plus qu’apprécié la réinterprétation de l’auteur du conte de La Belle et la bête. Il faut dire que c’est l’un de mes préférés et le voir réadapté est électrisant. D’autant que cette adaptation est bigrement réussie !

Dès les premières pages, nous sommes entraînés dans cet immense manoir aux pièces mystérieuses, somptueuses, et auprès de ces deux hommes qui s’apprivoisent. Nathaniel, le maître des lieux, est un génie de la finance. Isolé, dévoué à ses affaires, il a la réputation de ne garder ses assistants que quelques jours tant son caractère est exécrable et ses attentes incommensurables. Il est méticuleux, acharné et n’a pas d’autre but dans la vie que son travail. Aussi c’est avec un peu d’anxiété que Jeremy se pointe devant la demeure pour prendre ses fonctions d’assistant personnel de monsieur Shim. Alors qu’il s’attendait à rencontrer un vieil homme aigri, pas trop bien fait de sa personne, quelle n’est pas sa surprise de faire face à un spectaculaire métis Coréen à la génétique parfaite. Des yeux sidérants, profonds et brillants d’intelligence. En revanche, les rumeurs n’avaient pas exagéré le caractère abominable du monsieur et Jeremy en fait les frais dès leur rencontre.

Au fur et à mesure que les deux hommes apprennent à se connaître, à travailler ensemble, à trouver des automatismes, Jérémy est autorisé à découvrir l’antre de son patron, c’est-à-dire le deuxième étage. D’abord le bureau, puis la salle de cinéma, la chambre et enfin la salle des reliques. Cette dernière pièce est le rempart de Nathaniel pour cacher son secret qui l’isole du monde et le coupe de toute relation amoureuse. De plus, une plante exotique, tel un métronome, compte les jours qu’il reste à Nathaniel avant de retourner dans son pays natal. Avec étonnement et émerveillement, il va découvrir en Jéremy celui qu’il n’espérait plus. Seulement, un charognard rode et attend le moment propice pour porter le coup de grâce.

Jeremy est un homme attachant et manie l’humour à la perfection. Les répliques sont particulièrement réussies et j’ai beaucoup aimé sa rencontre avec Tic et Tac. J’ai complètement été emporté par les mots et le rythme insufflé par Reru. Le dosage est parfaitement exécuté. Les personnages secondaires, la femme de ménage aimante et bienveillante, le majordome attentionné et emphatique envers son patron adoré ou encore le chef, que nous ne voyons pas, qui mitonne de bons petits plats pour Nathaniel apportent du caractère à cette nouvelle. La petite touche de drame arrive à point nommé et permet de savourer l’épilogue qui vous laisse plus que rêveur. Bravo !

Éd. MxM Bookmark (Collection Contes & Légendes), février 2016.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s