Amour interdit (Bad, Tome 1) – Jay Crownover

Bad - T1 Amour interdit Pour acheter ce livre via Amazon
Il s’appelle Bax. Un nom qui fait trembler tout le quartier de The Point. Un nom synonyme de violence, un nom synonyme de sang. Et aujourd’hui, Bax a bien l’intention de le faire couler pour obtenir des réponses. Car il vient de sortir de prison après cinq années ; 1 826 jours passés derrière les barreaux, sans bière, sans fille, sans rien, pas même la garantie d’en ressortir vivant. Et pour commencer, il doit trouver Race, celui qu’il considérait comme son meilleur ami, pour lui poser quelques questions sur cette fameuse nuit où tout a basculé.
Elle s’appelle Dovie. La survie dans The Point, ça la connaît. Elle a même établi quelques règles. Règle n°1 : se la jouer discrète, par exemple en s’habillant comme un mec et en cachant sa crinière rousse. Règle n°2 : éviter de sortir avec les types du coin. Règle n°3 : ne jamais rien devoir à personne. Mais lorsque Race, son frère, disparaît mystérieusement, Dovie n’a plus le choix. Adieu les règles, bonjour le danger. Car son seul espoir de retrouver son frère tient en trois lettres : Bax.

L’avis de Nine :
Ce mois de mars est à l’évidence celui de Jay Crownover ! Je poursuis ma découverte de ses écrits avec le premier tome de cette série qui met à l’honneur Shane Baxter, un Bad-boy connu à The Point sous le nom de Bax. En premier lieu, l’auteure s’attache à nous présenter ce héros, ou plutôt anti-héros, sous ses côtés les plus sombres, les plus durs. J’avoue que ce jeune homme m’a captivée assez rapidement. Derrière cet air de dur à cuire, avare de mots, et derrière son langage direct et agressif se cache un cœur gros comme une maison.

Comme l’on peut s’y attendre, Bax fraîchement sorti de prison a des comptes à régler avec son meilleur ami Race, celui-là même qui l’a fait arrêter, et Novak, son ancien patron responsable de son arrestation. Race est introuvable et il va devoir mener l’enquête dans The Point pour le retrouver. Dès ses premières investigations, il découvre que Race a une demi-sœur, Dovie. Avec son côté chevaleresque assez prononcé finalement, Bax va la protéger et être attiré par cette jeune femme pure et innocente, mais un certain mordant et en même temps aussi survoltée que ses cheveux et. Habitué à se servir des femmes pour des séances de sexe sans âme et sans attache, quelle n’est pas sa surprise de découvrir en Dovie celle qui pourrait fissurer sa carapace ! Dans leur quête pour retrouver Race, Bax et Dovie vont passer du temps ensemble et apprendre à se découvrir. Advienne que pourra !

C’est intéressant la façon dont l’auteur a présenté le héros et le cheminement qu’elle a insufflé. Le filon est largement utilisé dans ce type de romance : le bad-boy qui fond devant la jeune fille gentille et un brin naïve. Et pourtant Jay Crownover a innové en montrant un bad-boy froid, dur, sans âme et qui ne comprend pas tout de suite l’attachement qu’il ressent pour Dovie. Aussi, le début de leur relation peut apparaître sans émotion, mécanique. Les attentions de Bax sont subtiles et ne sautent pas immédiatement aux yeux, mais elles sont bien présentes. Quant à l’aspect dramatique, il est amené sans pathos alors que le milieu familial de Bax est vraiment merdique. Abandonné par sa mère au détriment de bouteilles d’alcool et par son frère Titus devenu inspecteur de police depuis, Bax cache ses fêlures sous un abord rêche et endurci.

Au début, Dovie ne m’apparaissait pas comme un personnage au fort caractère et particulièrement attachant, mais la deuxième partie, plus dynamique, met en évidence sa sagacité. À son contact, le masque de Bax s’effrite et laisse place à Shane. L’ambiance et l’univers violents dans lequel ils évoluent sont vraiment bien détaillés et dévoilent les aspects néfastes des milieux de truand comme on se l’imagine, avec les enfoirés, les paumés et les gentils.

J’ai mis un peu de temps à entrer dans l’histoire, car je ne voyais pas très bien où l’auteur souhaitait nous emmener. Une romance classique du genre ou une intrigue plus poussée ? En définitive, c’est une combinaison des deux avec un léger avantage pour la relation amoureuse durant la première partie et un dénouement accrocheur dans la suivante. Les révélations sont bienvenues et inattendues et bien qu’ils ne s’en sortent pas indemnes, Bax et Dovie s’en extirpent plus forts et ensemble.

L’écriture est simple, peu fouillée, mais efficace. Ça fonctionne. On est curieux de voir comment Bax va s’en sortir et si Shane prend le dessus. Sans être d’une intensité à couper le souffle, le récit tient la route et je me suis laissée embarquer dans ce road-trip en plein quartier de The Point. La suite devrait nous en apprendre davantage sur les différents personnages qui gravitent autour du couple. C’est Race et Titus qui seront sous les projecteurs dans les tomes suivants… autant vous dire que je suis curieuse de les découvrir.

Éd. Harlequin
(Collection &H), mars 2016.

Lien vers le #2 : Amour dangereux

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s