La loi du Dôme (Dôme, Tome 1) – Sarah Crossan

Le Dôme t01Pour acheter ce livre via Amazon
Dans un monde privé d’air, la vie ne tient plus qu’à un souffle. Alina, Quinn et Bea sont prêts à se battre pour gagner le droit de respirer librement… Les arbres ont été éliminés de la terre et l’oxygène s’est raréfié, provoquant des millions de morts… Les survivants ont été rassemblés sous le Dôme, sorte de bulle protectrice où un nouvel ordre s’est constitué autour d’un Etat totalitaire et d’une société, Respirer Inc. qui contrôle l’air que les habitants respirent. Tout en haut de l’échelle sociale, se trouvent les Premiums. Riches et en bonne santé, ils méprisent les Auxiliaires, trop pauvres pour payer un impôt sur l’oxygène et donc contraints de survivre avec le peu d’air qu’ils respirent… Alina, 16 ans, qui a rejoint la Résistance, a échoué dans sa mission à l’intérieur du Dôme. Elle est en danger et doit fuir, à l’extérieur. Elle rencontre alors Quinn, un jeune Premium et sa meilleure amie Bea, une auxiliaire, partis camper hors du Dôme, et leur demande de l’aide…

L’avis de Milou :
Béa, Quinn et Alina habitent dans le Dôme, le seul lieu où peuvent vivre les survivants depuis le changement qui a privé la terre d’oxygène. Ils vivent dans une société constituée de deux castes : les premiums qui habitent dans le quartier où l’air est le plus pur, dont Quinn fait partie, et les auxiliaires qui doivent survivre avec le peu d’air qu’ils ont.

Béa, la meilleure amie de Quinn, est une auxiliaire comme Alina qui, en secret, a rejoint les rangs de la résistance. Les résistants eux, pensent que l’on donne trop d’air à la population pour la rendre dépendante du Dôme. Malheureusement, Alina rate une mission que ses supérieurs lui avaient confiée. Poursuivie par les militaires, elle doit s’enfuir et profite de la sortie de Quinn et Béa qui devaient passer deux à trois jours hors du Dôme pour se joindre à eux. Tous les trois se retrouvent alors embarqués dans une aventure folle pour survivre.

Une histoire pleine de rebondissements, un rythme assez soutenu et des personnages attachants qui nous plongent dans une société totalitaire imaginaire. Je recommande vraiment ce livre qui a su m’emporter.

Éd. Bayard Jeunesse, janvier 2016.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s