Il suffirait d’un signe – Tiffany Schmidt

Il Suffirait d'un SignePour acheter ce livre via Amazon
Alors que la rentrée approche, Mia continue de dénigrer la gravité de sa maladie. Elle pense en finir rapidement avec les séances de chimiothérapie et retrouver, au plus vite, une vie normale. De mensonge en mensonge, elle s’éloigne de ses amis et sombre dans la dépression. Alors qu’elle accepte enfin de dévoiler sa maladie à ses proches, elle est confrontée de plein fouet à la réalité et prend peur : elle se met à chercher des signes pour savoir si elle survivra ou non à cette terrible épreuve. Ses amies ont du mal à gérer la situation, et son petit ami finit par rompre. Il n’y a qu’une personne qui comprenne vraiment les souffrances de Mia : Gyver. Secrètement amoureux d’elle depuis des années, le jeune homme va la convaincre de se battre pour vivre.

L’avis d’Angèle:

L’été de ses 17 ans, Mia apprend qu’elle a un cancer. La seule personne avec qui elle se sent capable d’en parler, c’est son ami et voisin de toujours Gyver. Elle préfère ne pas l’évoquer avec ses trois meilleures amies ni avec le sexy Ryan qui la drague. Mia pensait pouvoir concilier sa vie lycéenne et sa maladie, grossière erreur, car le cancer prend la première place dans sa vie. Elle va devoir faire face à cette maladie, mais aussi aux mensonges qui l’empoisonne pour épargner ceux qu’elle aime. Elle a réussi à les éloigner et à les trahir. Elle qui voit dans chaque signe la force du destin qui la guide, trouvera-t-elle le courage de les affronter et surtout de les suivre ?

500 pages dévorées d’une traite tant je voulais suivre Mia dans son combat pour la vie. J’ai aimé chaque passage, les difficiles, les joyeux, les tendres et surtout ceux pleins d’espoir. La maladie met un tel désordre dans son existence qu’il est facile de se perdre, de ne plus savoir quoi faire et de se dire : est-ce que ça en vaut le coup ? C’est encore plus dur quand on est une adolescente et qu’on croyait avoir la vie devant soi. Mia qui était déterminée à se battre va vite baisser les bras, se décourager, ne plus avoir la force. Oh, bien sûr il y a ses parents qui lui mettent la pression, ses amies pom-pom girls qui sont plus intéressées par leur dernière année au lycée, et Ryan qui ne sait pas encore s’il est son petit ami. Le seul fidèle au poste est Gyver avec lequel elle a toujours tout partagé, mais là aussi leur amitié risque d’en pâtir.
Gyver n’hésite pas à partager ses coups de cœur musicaux avec elle et pour chaque moment de la vie, il a une BO qu’il fait découvrir à Mia, fan de musique. Derrière ces moments complices, on se rend compte qu’il y a plus que de l’amitié entre eux, mais chacun préfère garder ses œillères et en aucun cas ne franchir le pas, trop risqué ! On suit aussi le parcours médical de Mia et ses moments à l’hôpital qui sont loin d’être une sinécure sont émouvants.

Tiffany Schmidt nous emporte dans cette histoire d’une grande justesse et pleine d’émotion. Sa plume est respectueuse et passionnée. Chaque étape de la maladie est abordée avec objectivité et pudeur; le lecteur vit chaque examen et protocole médical entre terreurs et espoir pour le rétablissement de Mia. L’auteure ne fait pas dans les chichis, rien n’est caché, les moments douloureux et les conséquences physiques perturbantes, des ricochets sur la vie d’un patient. On puise beaucoup de force dans ce roman et dans la vie de Mia. C’est triste, mais que cette histoire est belle. Elle nous emporte à chaque page tournée dans le combat de cette adolescente et de sa force pour combattre la maladie…

Un roman poignant sur la maladie, l’amitié et l’amour.

Éd. Bayard (Collection Millezime), mars 2016.

Publicités

Une réflexion sur “Il suffirait d’un signe – Tiffany Schmidt

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s