Un ange de velours (La saga des Montgomery, Tome 4) – Jude Deveraux

La saga des Montgomery - 4 - Un ange de velours Pour acheter ce livre via Amazon
Miles Montgomery est pour le moins surpris. Un tapis roulé ! Quel étrange cadeau ! Il s’approche, le déroule et y découvre une ravissante jeune fille entièrement nue. Or, la belle endormie se révèle bientôt être une véritable tigresse. En effet, Elizabeth est une Chatworth et elle déteste farouchement les Montgomery. Miles, lui, n’a que faire de la haine ancestrale entre leurs deux familles. Elizabeth est une femme magnifique que la colère rend plus désirable encore. Il meurt d’envie de la caresser, de l’embrasser, de la protéger, mais, pour cela, il faudrait d’abord qu’elle se laisse approcher…

L’avis de Lolotte:
Miles Montgomery est le benjamin de la fratrie et sans doute le plus beau des quatre frères. Il n’en est pas moins le plus mystérieux, doté d’un tel magnétisme que toutes les femmes rêvent d’accéder à sa couche. Et il entretient sa réputation de Don Juan en étant le père de quatre bâtards. Aucune femme ne lui résiste, et il aime le beau sexe. Enfin, il y a bien une femme qui lui résiste en la personne d’Elizabeth Chatworth qui nourrit une haine farouche aux Montgomery. Alors qu’elle tente de venir en aide à son amie Alyx, elle est capturée et donnée en cadeau à Miles. Quelle n’est pas sa surprise de découvrir cette magnifique femme nue à ses pieds. Ne cherchant pas à profiter de la situation, il va malgré tout la garder captive pour mieux la séduire. Malheureusement pour lui, elle ne se laisse pas conter fleurette facilement. Doter d’un esprit vif, d’un sacré caractère et d’une méfiance à toute épreuve contre les Montgomery, les tentatives de séduction de Miles vont s’avérer vaines. Mais Miles a plus d’un tour dans son sac et va pouvoir compter sur son fils aîné Kit pour amadouer la belle, car le fils est aussi beau et magnétique que le père.

Miles et Elizabeth vont devoir apprendre à se faire confiance pour mener à bien leur aventure, échapper à tous les dangers qui se présentent à eux et ils sont nombreux : Roger, le frère d’Elizabeth veut la récupérer coûte que coûte, les frères de Miles voient en Elizabeth le moyen de se venger de Roger, responsable de la mort de leur sœur Mary. Entre dangers et soif de vengeance, ils ne pourront échapper à leur attirance et bientôt le couple va succomber à une passion dévorante. Mais comment pourront-ils s’aimer sereinement quand tout le monde se déteste autour d’eux ? Seront-ils le remède à une guerre de clan qui a bien trop duré ?

Miles est un personnage sombre, ténébreux, magnétique, mais surtout tendre et gentil. Un vrai nounours au physique d’Apollon. Sa rencontre avec Elizabeth Chatworth va le bouleverser. Outre sa beauté, voilà la seule femme qui ne lui tombe pas dans les bras. Bien au contraire, elle lui voue une véritable aversion. Ce qui le perturbe au plus haut point. Elizabeth est aveuglée par la haine entre les Chatworth au Montgomery, mais à force de patience Miles va lui ouvrir les yeux. Miles est un homme tendre, aimant avec Kit et Elizabeth. Petit à petit, sa haine va se transformer en amour pour ce guerrier au grand cœur. Des rencontres charnelles époustouflantes, mais la trahison n’est jamais bien loin. C’est donc Chatworth et Montgomery réunis qui vont mettre un terme à leur guerre et aider les jeunes amants sur la route de l’amour. Et les femmes Montgomery s’avèrent être de vraies guerrières dignes de leurs époux dont la sensibilité ne sera pas épargnée.

C’est le tome que j’attendais le plus. Miles étant le plus mystérieux, le plus impénétrable des frères Montgomery. Très effacé dans les précédents tomes, il a aiguisé ma curiosité. Je dois dire que je n’ai pas été déçue, car pour moi il est le plus intéressant. On ne voit en lui que le côté superficiel, multipliant les conquêtes et semant des bâtards dans toute l’Angleterre. En réalité, Miles est beaucoup plus complexe. C’est un guerrier qui met sa force au service des femmes pour les protéger, il est un père aimant avec ses enfants, un amant attentionné et surtout doté d’une grande sensibilité, d’un corps athlétique et d’une tête bien faite. Elizabeth va tout remettre en question et nous voilà face à un Miles conquérant, patient et amoureux prêt à tout pour cette femme qui l’ensorcelle dès le premier regard.

Jane Deveraux nous a servi un final qui a largement dépassé mes espérances, un véritable feu d’artifice d’émotions, de confrontations, de passion, un véritable bijou. C’est avec regret que je quitte les Montgomery.

Éd. J’ai lu pour elle (Collection Aventures & Passions), juillet 2014.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s