Un diable en kilt (Scandaleux écossais, Tome 1) – Suzanne Enoch

Scandaleux Écossais (Tome 1) - Un diable en kiltPour acheter ce livre via Amazon
Ranulf MacLawry a un problème : sa soeur lady Rowena, vexée qu’il lui ait interdit d’assister à la Saison londonienne, s’est sauvée du château de Glengask pour filer à Londres par la malle-poste. Furieux, il débarque chez les Hanover où Winnie s’est réfugiée. Là, il s’oppose à l’effrontée lady Charlotte qui finit par le convaincre de prolonger le séjour de Winnie. Ranulf est donc obligé de côtoyer ces maudits Anglais. Lui, le colosse épris des grands espaces écossais, se trouve entraîné dans une succession de bals où il doit faire preuve d’un peu d’urbanité. Mais le pire, c’est cette Charlotte qui n’a pas l’air de savoir qu’une femme doit rester à sa place et qui l’exaspère autant qu’elle l’émoustille.

L’avis de Lili :
Un premier tome très réussi où s’entremêlent amour, vengeance et passion entre aristocrates anglais et écossais.

Lady Rowena est déçue par les cadeaux de ses frères reçus à son anniversaire. Elle ne souhaitait qu’une seule chose, faire son entrée dans le monde et se rendre au bal pour enfin rencontrer l’aristocratie Anglaise dont sa mère, paix a son âme, étais issue. Seulement, Ranulf MacLawry n’envisage pas de voir sa sœur partir pour l’Angleterre, où elle risque de rencontrer des jeunes gens assoiffés d’argent et de pouvoir.

Cet obstacle ne va pas arrêter Rowena. Elle s’enfuit pour Londres et est accueillie par les Hanover, dont la fille Winnie entretient une correspondance avec Rowena. Lorsque Ranulf découvre sa fugue, il sait exactement où se rendre pour la chercher et c’est sans détour qu’il se dirige vers la capitale anglaise pour récupérer sa sœur. Ce qu’il va découvrir à son arrivée va l’amener à reconsidérer la question, car la sœur de Winnie, Charlotte, ne le laisse pas indifférent avec ses bonnes manières et son caractère de femme indépendante qui n’a peur de rien. Il va louer une maison à Londres pour la saison et ainsi servir de garde du corps, avec son jeune frère Arran, à ces jeunes demoiselles lors des bals.

Ranulf va se rappeler très vite pourquoi il déteste les Anglais et plus exactement le comte de Berling. Ce dernier a des terres dans les Highlands et chasse les paysans pour installer des pâturages qui lui rapportent plus d’argent. Ranulf veut surtout venger la mort de son père tués des années plus tôt par ces mêmes personnes. Tout cela va se compliquer lorsqu’un incendie éclate dans la maison de Ranulf. Comment faire justice lorsque la femme que vous aimez déteste la violence depuis la mort de son fiancé en duel ? L’amour est-il plus fort que la vengeance ? Peut-on oublier le passé par amour ?

Dans cette histoire, on découvre deux personnages que tout oppose et, pourtant, ils vont se rapprocher pour découvrir la vérité est ainsi se défaire chacun de ce passé qui les hante. Ranulf déteste les Anglais depuis la mort de son père. Charlotte méprise la gent masculine qui ne peut régler ses problèmes sans faire appel à la violence et sans se soucier des conséquences. Pourtant, une attirance entre eux va faire tomber ces a priori. Sans compter bien sûr l’intervention de trois autres personnages qui apportent une touche humoristique a ce drame.

L’écriture est fluide, sans temps mort. L’histoire se dévoile au fils des pages et le lecteur ne se doute pas du dénouement. Si vous avez aimé la trilogie des Rebelles, je vous conseille ce premier tome. Pour ma part, il me tarde de lire le prochain tome consacré à Arran, qui s’annonce comme un Roméo et Juliette sur fond d’Highland.

Éd. J’ai lu pour elle (Collection Aventures & Passions), janvier 2016

Lien vers le #2 : Le quadrille
Lien vers le #3 : La fleur des Highlands

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s