Ciel d’automne – Serge Philippe

Ciel d'automnePour acheter ce livre via Amazon
Tout homme ayant reçu une éducation catholique éprouve un sentiment étrange à son trente-troisième anniversaire. Des questions surviennent, accompagnées du sentiment concret de basculer dans « la suite de sa vie ».
Yves est profondément croyant. Depuis toujours et cela sans jamais s’être posé de questions. C’est une évidence pour lui. Son épouse, ses enfants, ses amis, sa belle-famille envahissante, son travail et la messe du dimanche constituent son univers lisse, policé et serein. Seul Argos, le chien, vient perturber ce monde parfait.
Toutefois, depuis plusieurs mois Yves est gagné par une dépression sournoise. Son meilleur ami est persuadé que sa maladie trouve son origine dans un problème intime qu’Yves doit résoudre.
La rencontre d’un jeune homme très libre, dans des circonstances qu’Yves n’aurait jamais pu imaginer, va provoquer un séisme d’une magnitude cataclysmique dans la vie de ce bon père de famille. De crises en doutes, de violences en atermoiements, Yves sera contraint et forcé de prendre sa vie en main. Yves et son univers survivront-ils à ce trente-troisième anniversaire si particulier ?

L’avis de Nine :
J’avais eu la chance de découvrir et d’apprécier la plume de Serge Philippe dans sa nouvelle parue chez le même éditeur dans le recueil Premier amour. C’est donc avec envie et curiosité que j’ai démarré ce roman dont le résumé laisse présager une introspection approfondie d’Yves, le narrateur.

Yves est dépressif depuis quelque temps. Pourtant, hormis sa belle-mère envahissante et qui prend un malin plaisir de l’ignorer, il a une famille presque modèle une femme merveilleuse, des jumeaux, un travail intéressant et un ami sur lequel il peut compter. Sans vraiment analyser ce qui l’oppresse et le rend léthargique, Yves vit au jour le jour sans s’investir. Lorsque Bertrand, son ami, lui souffle à l’oreille que peut-être son désarroi viendrait du refoulement de son homosexualité… son monde implose ! Depuis lors, il se réfugie dans les valeurs catholiques auxquelles il croit, il ne peut pas être homosexuel !

Dans le déni, il va tout de même tenter l’aventure avec un prostitué, un jeune homme aux yeux bleus. Une sorte de test, se prouver que Bertrand à tort. Bien malgré lui, cette expérience va lui ouvrir les portes du paradis orgasmique. Mais, son cerveau défaille, refuse, rejette, s’oppose et repousse cette éventualité. Yves est accablé par cette réalité qui percute son monde et met en péril sa famille et le schéma de sa normalité. Enfermé dans une spirale paradoxale, Yves ne veut pas être homosexuel et il a le corps qui s’enflamme devant un homme sexy. Après de multiples tergiversations avec sa conscience et sa foi, il va revoir le jeune homme aux yeux bleus qui lui procure des sentiments interdits… Arrivera-t-il à changer le regard qu’il porte sur lui-même pour enfin vivre pleinement sa vie ?

Un livre atypique. Serge Philippe nous dévoile d’une manière méthodique le mécanisme de son personnage pour refuser cette orientation. Il nous entraîne dans ce cheminement laborieux où Yves est centré sur lui-même. J’ai eu envie de secouer le bonhomme à de nombreuses reprises ! D’ailleurs, dans la première partie, quelques longueurs m’ont empêché de pleinement vivre les interrogations d’Yves.

J’ai particulièrement aimé les discussions pleines d’esprits entre Yves et le jeune homme aux yeux bleus. Il est question de philosophie, de croyance, de mœurs, d’éducation, de jalousie, de retranchement et de lâcher-prise. De prendre conscience et d’assumer aussi. La fin est formidable, on ne peut que se réjouir pour Yves, cet éternel coincé et aux a priori acerbes. Enfin, l’auteur nous raconte une bien belle histoire que j’aurais pris plaisir à poursuivre.

Éd. Sidh Press, mars 2016.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s