Un secret à travers le temps (Les MacKintosh, Tome 1) – Julie Dauge

"Pour acheter ce livre via Amazon
Depuis longtemps, Laetitia rêve de découvrir l’Ecosse. Quand elle entreprend enfin le voyage, cette jeune étudiante, orpheline, adepte des sports de combat est loin de se douter qu’il l’emmènera aussi loin ; jusque dans les bras de Darren, ce beau chef guerrier highlander, au XVIe siècle ! Dès qu’il aperçoit cette belle inconnue, Darren, laird du clan MacKintosh, est subjugué. En même temps, il est abasourdi. Comment cette délicieuse créature, aux origines obscures et aux expressions si étranges, peut-elle être si effrontée dans ses manières ? Et que dire de ses tendances à jurer et à se battre aussi bien que ses guerriers ?

L’avis d’Angèle:
Une prophétie présage qu’ « Un jour, un chef Anderson enfantera la plus belle jeune fille que l’on n’ait jamais vue. Ses yeux seront aussi clairs que l’eau de ce lac, ses cheveux aussi noirs que la nuit, et elle portera sur son corps le symbole de la nuit. Cette femme s’unira avec le chef du clan MacKintosh, et entraînera la perte du pouvoir du clan Anderson. »

Depuis des années, cette prédiction plane sur les clans Anderson & MacKintosh. C’est pour cette raison que les deux familles s’observent, se jaugent, et que les hommes cherchent encore et toujours leurs âmes sœurs. C’est également à cause de cette prophétie que les filles nouveau-nées Anderson sont tuées sous le joug de cette malédiction.
De nos jours, Lætitia férue de romance historique entreprend un voyage sur les terres écossaises pour découvrir ce pays qu’elle aime tant. Lors d’une ballade, elle décide de se reposer sous un cromlech. Quelle n’est pas sa surprise à son réveil de se retrouver en Écosse, oui, mais au 15e siècle ! Elle va devoir deviner les raisons de ce saut dans le temps, s’intégrer aux Highlanders et surtout résister au charme du laird Darren MacKintosh. Ce n’est pas gagné !

En lisant le début de ce premier tome, on est obligé de faire un petit rapprochement avec la série Outlander. C’est sûrement un clin d’œil de la part de l’auteure, d’ailleurs. Étant amatrice de ce genre de romance, j’avais hâte de découvrir cette nouvelle série. Une romance historique à la française…
J’ai aimé le caractère de Lætitia, petit bout de femme moderne qui va chambouler la vie de ces highlanders machos. L’interaction entre les personnages est intéressant et maîtrisé, le lecteur ressent bien la complicité du clan. Darren et Lætitia forment un couple détonnant et plein de charme. Un mélange sexy d’action et d’humour. Car il faut dire, Lætitia ne manque pas de gouaille, ses échanges avec le beau Laird sont explosifs et piquants.

Le langage des Highlanders m’a gênée, je ne suis pas sûre que ce genre d’hommes bourrus empruntent ce moyen d’expression et ses élocutions. Peut-être aurait-il été précieux de s’assurer des codes linguistiques de l’époque pour enrichir davantage l’histoire.

Leurs réactions aussi, au moment où Lætitia leur avoue son secret, ne sont pas assez déconcertantes et curieuses selon moi. Quand même, cette femme vient du futur ! Et pourtant tout leur semble normal. Certains passages sont trop rapides aussi, on aimerait en lire plus à certains moments.
Un premier tome où la plume de l’auteure est très agréable. On sent bien que Julie Dauge fourmille d’idées prometteuses qui, j’espère, seront plus approfondies dans les prochains tomes. Ses personnages sont attachants et il y a un vrai potentiel dans l’intention. Ça serait dommage de passer à côté.

Un livre qui devrait plaire aux amatrices de beaux gosses des Highlands et, pourquoi pas, à celles qui aimeraient tenter l’aventure d’une romance historique. La magie des Highlands agira-t-elle sur vous ?

Pour ma part, c’est avec intérêt et plaisir que je lirai la suite, surtout si elle est consacrée à Élise et Graig.

Éd. Sidh Press, mars 2016.

Publicités

2 réflexions sur “Un secret à travers le temps (Les MacKintosh, Tome 1) – Julie Dauge

  1. Bonsoir, merci pour cette chronique. Elle m’a donné envie de découvrir ce roman. J’aime les romances historiques et tout ce qui est fantastique comme les voyages dans le temps. Même les imperfections dont il est question m’intéressent, elles attisent aussi ma curiosité. Encore merci, bonne fin de soirée.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s