Je t’aime moi non plus – Max Heratz

Je t'aime moi non plusPour acheter ce livre via Amazon
Wélia est une jeune femme de 26 ans qui passe plus de temps au travail qu’ailleurs. En couple avec un homme/enfant inséparable de sa Play, ils ne se passionnent ni l’un ni l’autre pour le sexe. C’est alors qu’un beau jour, elle découvre avec stupeur le blog Bdsm d’un homme qui y narre ses aventures. Attirée comme un aimant par ses récits qu’elle ne cesse de parcourir, elle entame un échange de courriers avec lui et très vite en tombe amoureuse. Ne voulant pas perdre son temps avec une jeune oie blanche qui n’est pas de son monde, ce dernier repousse les avances de la jeune femme. Mais c’est sans compter sur la ténacité de cette dernière qui saura se montrer si persuasive qu’il lui sera difficile de lui résister. Il se décidera finalement à la prendre en main pour mieux la pervertir et l’annihiler. Mais qui va entraîner l’autre toujours plus loin dans la luxure ? Les sentiments amoureux qu’éprouvent Wélia vont rapidement se transformer en une aliénation absolue. Prête à tout, elle suivra son mentor les yeux fermés, sans aucune limite, sur les chemins du vice et de l’indécence.

L’avis de Leelane:
Ce livre est le premier tome d’une trilogie qui compte deux opus de publiés à ce jour. Le troisième est quant à lui en cours d’écriture. « Je t’aime moi non plus » est l’histoire d’une jeune femme sans histoire, indépendante, qui dirige d’une poigne de fer son travail et sa vie privée.

En surfant sur le blog de maître Max, Wélia est attiré par son univers ; elle commence à converser avec lui. Elle se dévoile énormément lui confiant ses envies, ses fantasmes et tombe littéralement amoureuse de Max avant même de le rencontrer. Max quant à lui se méfie, car Wélia sait énormément de choses sur sa vie privée. Il ne veut pas vraiment entreprendre quoi que ce soit avec elle, car il la juge trop éloignée de son monde. Mais Wélia a de la ressource ! Max va non seulement l’accepter, mais en faire sa « complice ». La jeune femme est comblée et rend son Maître fier d’elle ; Wélia ne perd pas pour autant sa repartie et plonge dans l’univers BDSM de son Maître/amoureux. Ils iront très loin dans leur relation D/s. Maître Max va tester les limites de la jeune femme et cette dernière, à la grande surprise, accepte tout. La jeune femme est avide de toujours plus. Malheureusement, à la suite d’une erreur de Max, tout se brise en mille morceaux et ils en perdent tous deux le goût à la vie. Ils sont sauvés in extremis par des proches.

Un premier tome très beau et très agréable à lire. Il dépeint une relation forte et intense. Welia est novice dans le monde de Max, mais elle n’est pas effrayée. Au contraire, elle se jette dans cette relation en perdant un peu d’elle-même et en trouvant enfin la libération. Max tombe doucement amoureux de la jeune femme qui lui a donné tout pouvoir sur sa vie. Leur relation démarre doucement et grimpe crescendo.

Max est un maître avec d’autres principes d’éducation. Ce qui change un peu des livres que j’ai pu lire dans ce domaine. Comme le dit si bien l’auteur, chacun y va de son refrain, mais il n’y a pas de définitions ni de lois particulières encadrant la personnalité d’un Maître. On découvre un Maître qui pratique son art à sa manière et sans aucune prétention. Il côtoie d’autres Maîtres qui ont une approche bien différente de la sienne, mais Max ce complet dans son fonctionnement. On peut également dire que c’est un homme à femmes. Quelques une défileront tout le long du livre.

En fermant ce livre, une chose m’interpelle et me fait sourire. À partir du moment où Wélia entre dans la vie de Max, j’ai eu l’impression que c’était la soumise qui menait son Maître par le bout du nez. Je n’ai jamais rien ressentie de comparable dans un autre ouvrage du même genre. C’est un drôle de duo. Wélia est sans limite et va même jusqu’à dire à son Maître « Max, tu m’appartiens ». C’est une situation qui pousse le lecteur à réfléchir quant aux réelles motivations de Wélia.

J’ai adoré. Les personnages sont très prenants et très attachants. Le rythme haletant, fort et intense. On est happé par leur histoire et on en ressort déboussolé. J’ai hâte de découvrir la suite de leur histoire dans le tome 2.

Éd. Librinova, janvier 2016.

Publicités

Une réflexion sur “Je t’aime moi non plus – Max Heratz

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s