L’instinct sauvage (Wild Riders, Tome 3) – Jaci Burton

La course sauvage (Wild Riders, Tome 2) – Jaci BurtonPour acheter ce livre via Amazon
Nouvelle recrue au sein du département de la Justice, Shadoe Grayson veut faire ses preuves et accepte sa première mission d’infiltration dans un club de striptease afin de démasquer un agent corrompu. Membre des Wild Riders, l’arrogant Spencer King, désigné pour la seconder dans cette affaire, pense qu’elle ressemble plus à une institutrice qu’à une stripteaseuse. Jusqu’à ce que Shadoe lui prouve que sous sa tenue réglementaire se cache une femme sexy qui éveille en lui les instincts les plus sauvages…

L’avis de Lolotte:
Dans ce troisième opus, madame Burton s’est, une fois de plus, un peu perdue entre érotisme et action. C’est bien dommage !

Spencer, un des membres des Wild Riders, se voit confier une mission d’infiltration en collaboration avec l’agent Shadoe Greyson, une novice du bureau juridique de Washington. Cette mission semble vouée à l’échec, selon lui, car l’agent Shadoe va devoir jouer une strip-teaseuse professionnelle et elle n’a pas la tête de l’emploi. Si leur première rencontre est plutôt houleuse, Spencer change vite d’avis lorsqu’elle improvise une séance d’effeuillage rien que pour lui. C’est une révélation et le début des problèmes. Shadoe a peut-être le look de première de la classe, mais elle a surtout une sensualité et un sex-appeal à faire damner un saint. Pire que tout, il va devoir jouer son garde du corps… et son petit ami.

Notre Wild Riders ne comprend pas pourquoi, lui qui n’a jamais aimé et ne s’est jamais attaché à personne est attiré par sa coéquipière. Une chose est sûre, il ne doit pas mélanger personnel et professionnel sous peine de faire échouer la mission. Shadoe n’est pas insensible au charme de Spencer, grand, musclé au regard bleu glacial et d’une virilité à vous faire fondre. Les deux agents vont devoir intégrer leur rôle respectif, mais aussi apprendre à se connaître. Si, sur le papier, il semble y avoir un monde entre les deux héros, dans les faits, il semble qu’ils ne soient pas si différents que ça.

Spencer est le personnage que j’attendais le plus. Très mystérieux, viril, il a tout pour nous faire craquer. Détaché, il semble insensible et dur. En fait, il cache une fragilité liée à son enfance désastreuse et aux sacrifices qu’il a dû faire. On en apprend plus sur son passé et on a qu’une envie, le prendre dans les bras et lui faire un gros câlin. Shadoe, fille de bonnes familles est à l’opposé de Spencer, du moins pense-t-il. Mais, en réalité, elle aussi cache des fêlures anciennes.

Un roman bourré de testostérone et d’érotisme. Un peu trop pour ma part, car j’ai eu l’impression de me noyer dans les scènes de sexe. L’auteure s’est un peu égarée dans la trame de l’histoire. L’action est reléguée au second plan ce qui est dommage, car on a une mission d’infiltration pour démanteler un trafic de drogue et démasquer un indic chez les fédéraux. Compte tenu des personnages principaux, je m’attendais donc à ce que l’auteure nous livre un tome époustouflant. Je ne peux cacher ma déception, trop de sensualité tue la sensualité. Malgré tout, cet opus reste agréable, se lit facilement et j’ai été ravie de retrouver la fine équipe des Wild Riders.

Éd. Milady (Collection Suspense), mai 2016.

Lien vers le #1 : La chevauchée sauvage
Lien vers le #2 : La course sauvage

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s