Le Roi (Prince captif, Tome 3) – C.S. Pacat

Le Roi (Prince captif, Tome 3)Pour acheter ce livre via Amazon
La conclusion tant attendue de la trilogie ! Sa véritable identité révélée, Damen doit avouer à son maître, le prince Laurent, qu’il est Damianos d’Akielos, le meurtrier de son frère, l’homme que Laurent a juré de tuer… et le convaincre de s’allier à lui. L’avenir de deux royaumes repose sur l’issue d’une bataille historique. Au sud, l’armée de Kastor se rassemble, tandis que les forces du régent se mettent en marche au nord.
Pour reconquérir leurs trônes, les deux héritiers devront traverser Akielos, où l’opposition est plus féroce que jamais, et faire face ensemble aux usurpateurs. Mais même si la fragile confiance qu’ils partagent résiste à la révélation de la véritable identité de Damen, suffira-t-elle pour venir à bout de la dernière et plus impitoyable manigance du régent ?

L’avis de Nine:
Cela fait un petit moment que l’on patiente pour cette conclusion, d’autant que le précédent volet nous amené enfin à la révélation de l’identité de Damen. Malgré une fin qui n’a pas comblé mes attentes, on peut dire aisément que l’auteure l’a réussie ! Entre politiques tacticiennes, faux-semblants, trahisons, moments intenses, personnalités exacerbées… C.S Pacat nous en donne à cœur joie. Un aboutissement royal pour cette série renversante. Deux princes captifs l’un de l’autre !

Le régent de Verre poursuit son plan d’invasion Akylios pour asservir le pays et mettre en difficulté son neveu, Laurent. Cet autocrate a pour ambition de régner sur un pays réunifié et de se proclamer Roi. Kastor, aidé par Jokaste, essaye tant bien que mal de maintenir l’ordre en Akylios pour continuer à occuper le trône. Quant à Laurent et Damen, après avoir maîtrisé les terres du milieu, sont en marche vers Akylios pour destituer le despote. Pour y parvenir, ils vont allier leur force en ayant pour enjeux de détrôner les deux souverains proclamés à leur place respective.

Au fil de leur marche, Laurent se montre sous un autre jour, baisse sa garde pour se dévoiler enfin. On se doutait bien que son enfance était noircie par un traumatisme, nous en apprenons la cause sans être vraiment surpris. Cette réalité rapproche davantage les deux hommes, Laurent se dévêtit de ce masque de froideur pour endosser celui de monarque de plein droit et d’amant. Damen tombe encore un peu plus amoureux de Laurent, cet être hors du commun. Mais comme toujours pour ce duo, rien n’est facile et les tactiques du régent de Verre les forces à se réinventer, à se sacrifier pour déjouer le complot et parvenir à leur but. On ne s’ennuie pas une minute, nous suivons l’avancée des troupes de l’alliance avec passion.

J’ai particulièrement aimé les efforts de Laurent, nous le découvrons plus vulnérable que jamais et sous son vrai jour, quel bel homme ! Damen, fidèle à lui-même, est magistral de dignité, de bienveillance et de bonté. Et profondément attaché à Laurent.

C.S. Pacat nous a amenés à ce moment, à cet endroit avec une habilité surprenante. Elle joue avec nos nerfs, manipule avec brio les tensions entre les différents personnages, des instants plus doux, trop rares à mon goût entre Laurent et Damen, et nous quitte avec une fin trop rapide où de multiples réponses restent à la discrétion du lecteur. Elle nous propose une série d’une richesse inouïe et, en tournant la dernière page, je reste sur ma faim ! C’est un poil frustrée que je me remémore cette somptueuse histoire en espérant que l’auteure édite un épilogue.

Éd. Milady, juillet 2016.

Lien vers le #1 : L’esclave
Lien vers le #2 : Le guerrier

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s