Tala (La malédiction Tsigane, Tome 5) – Pierrette Lavallée

Tala (La malédiction Tsigane, Tome 5) – Pierrette LavalléePour acheter ce livre via Amazon
Tala n’en peut plus de l’attitude trop protectrice de ses frères qui craignent qu’elle ne soit la prochaine cible du « Chasseur ».
De plus, Tala a fort à faire avec sa vie sentimentale qui n’est pas de tout repos. Georges, le pensionnaire du foyer où elle est bénévole se révèle être son âme-sœur, mais Ivan est également de retour… Ivan qui, sous la coupe de sa mère a tenté à de nombreuses reprises d’empêcher les frères Luxna de briser la malédiction qui pesait sur eux… Ivan, qui a joué avec les sentiments de sa meilleure amie… Ivan qui est lui aussi … son âme-sœur.
Mais alors que le danger approche, Tala devra faire un choix. L’amour sera-t-il plus fort que la haine ?

L’avis de Leelane:
Ce cinquième tome est le plus explosif, le plus intense, et sans doute le plus chaud. L’auteure ne nous épargne rien, une totale réussite !

C’est au tour de Tala de trouver son âme sœur, mais surtout de délivrer sa louve. Sa rencontre avec sa moitié, celle qui est capable de combler ses manques et répondre à son appel, la transforme littéralement. Tala est épanouie, bien dans sa tête et son corps. Dans le même temps, entre rebondissements et successions d’événements, le lecteur comprend qui est derrière toutes les menaces qui pèsent sur la meute. C’est un vrai coup du sort pour la meute. Trahie et blessée par une personne poche, elle vit des moments durs qui la secouent en son centre. C’est ensemble, avec chaque membre qui la compose, qu’elle réussira à vaincre la menace.

Une belle écriture, un bel univers, de très beaux personnages, c’est un réel délice à lire. Et ce cinquième tome est pour moi un véritable coup de cœur et termine la série en apothéose.

L’auteure a su nous rendre accros à ses loups, à cette série intelligente et forte qui dévoile chaque membre de la meute. De belles histoires, de beaux dénouements, des personnages que l’on retrouve avec plaisir. Et un petit pincement au cœur à l’idée de les quitter, mais quel beau final ! Un happy end magnifique, la meute est unie, heureuse, et la malédiction enfin levée.

Éd. Sharon Kena, juillet 2016.

Lien vers le #1 : Amarock
Lien vers le #2 : Tyee
Lien vers le #3 : Nokomis
Lien vers le #4 : Nashoba

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s