Un rôle sur mesure (Tome 2) – Pierrette Lavallée

Un rôle sur mesure Pour acheter ce livre via Amazon
Un accident, une perte incommensurable, une vie brisée…
Ophélie ne sait pas comment elle pourra surmonter la situation dans laquelle elle se trouve. C’est sans compter sur Jonas, son ex petit-ami et la bande de Zonards qui gravitent autour de lui.
Petit à petit, Ophélie va cesser d’endosser le rôle de la fille cynique, fière, insensible et mettre à nue ses sentiments et sa véritable nature. Mais de nouveaux obstacles vont se mettre sur sa route… Ophélie se retrouvera à faire des choix cruciaux mais fera-t-elle les bons ?

L’avis de Leelane:
Un deuxième tome toujours aussi fort et poignant. On avait quitté la bande dans un registre assez sombre, cette fois-ci on découvre un bout de vie d’Ophélie et de Jonas. Et quelle vie ! Ophélie a subi un terrible traumatisme. Abandonnée de tous, elle vit recluse, victime des mauvais traitements des employés de maison de ses parents. Jonas et ses amis vont la libérer de son calvaire. Ils montent une opération pour qu’elle s’échappe de sa prison. Ils entreprennent, pour cela, de très gros travaux de rénovation en vue de l’accueillir.

Malgré toutes ses épreuves, Ophélie garde son caractère de petite peste et va mener la vie dure à toute la bande. Elle comprend cependant tous les investissements qu’ont fait ses amis et grandit. Elle s’immerge dans ce nouveau refuge, cette nouvelle famille. Mais cette harmonie va être balayée par un ouragan de jalousie. Il faut de nombreux jours aux amoureux pour enfin s’aimer pour ce qu’ils sont et pour ce que représente leur couple.

Une suite qui est sur la même trame que le premier tout en étant bien différente. Des sujets douloureux sont abordés comme la maladie, le handicap, les bobos de la vie et la vision extérieure des gens vis-à-vis de ceux-là. Entre les conditions, nulles, d’accès aux personnes handicapées pour le moindre déplacement, le regard traumatisant des autres qui ne comprennent guère et jugent. Et pour notre Ophélie le pire reste sans doute le rejet total de sa famille qui ne la juge plus digne de leur rang depuis qu’elle se déplace en fauteuil.

La lumière au bout du tunnel apparaît en la personne de Jonas et ses amis. Un entourage bienveillant et qui pousse la jeune femme à dépasser ses limites et accepter sa nouvelle condition. Un mélange détonnant entre amour, haine, maladie et acceptation de soi. J’ai eu le même coup de cœur avec cette suite qu’avec le précédent. Un régal !

Éd. Sharon Kena, août 2016.

Lien vers la #1 : Sous le masque des apparences
Lien vers la #3 : Lever de rideau
Lien vers le #4 : Une doublure imparfaite

Lien vers le #5 : Représentation théâtrale

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s