La promesse de Paul (Les frères Reed, Tome 8) – Tammy Falkner

La promesse de Paul (Les frères Reed, Tome 8) - Tammy Falkner Pour acheter ce livre via Amazon
Il l‘observait de loin …
Paul Reed a assuré le rôle de père de famille depuis son enfance, mais pour rien au monde ne changerait-il sa vie, même si l’occasion se présentait. Cela dit, il n’y changerait rien jusqu’au moment où un de ses frères prononce cinq petits mots qui font chambouler le monde de Paul. Normalement, la phrase « Elle n’est pas lesbienne » n’aurait rien de bien étonnant, mais soudain la femme qu’il aime est disponible, et il ferait tout pour gagner son cœur.
On l’appelle Friday – Vendredi en anglais – et son vrai prénom n’est pas son seul secret…
Friday travaille au salon de tatouage « Reed’s » depuis quatre ans. Elle est devenue plus qu’une simple employée et elle est heureuse de se trouver dans un lieu tellement merveilleux. Elle adore la manière dont les membres de la famille Reed vivent les uns pour les autres et elle apprécie leur façon de s’entraider et de supporter leur famille. Elle serait prête à tout pour en faire partie, ne serait-ce que parce qu’elle n’a jamais eu de famille elle-même. Mais est-ce bien vrai qu’elle n’ait jamais eu de famille ? En se punissant pour son passé, Friday repousse le seul homme qui serait prêt à vraiment l’aimer. Chacun d’entre eux est fort. Ensemble, ils sont vulnérables. En tant qu’équipe, ils tapent dans le mille.

L’avis de June:
Dans les premiers volets de cette série, nous avions fait connaissance de la famille Reed, cinq grands gaillards contraints de grandir seuls à la suite du décès de leur mère lorsqu’ils étaient enfants. Leur père les avait abandonnés quelque temps après. Grâce à l’éducation et l’amour sans faille de Paul, l’aîné de la fratrie, ils ont réussi à s’assumer.

Loyal, attentif et dévoué, voilà ce qui pourrait définir Paul. Toute sa vie est consacrée à sa famille au point d’avoir rompu avec la mère de sa fille parce qu’elle n’arrivait pas à « gérer » et à aimer cette famille et ses extravagances. Friday est une jeune femme de 22 ans au look vintage. Intelligente et artiste dans l’âme, elle a le sens de la répartie et sait tenir tête aux garçons. Elle travaille avec eux au salon de tatouage depuis quatre ans ou elle peut, ainsi, allier sa profession et sa passion pour l’art. Friday est sous le charme de Paul depuis des années, mais ses propres casseroles ne l’aident pas à faire le premier pas vers lui ni avec aucun homme d’ailleurs. Quant à Paul, même s’il pensait depuis tout ce temps qu’elle était lesbienne ne pouvait s’empêcher de fantasmer sur la jeune femme en secret. Alors lorsqu’il découvre la vérité et qu’enfin ils s’ouvrent l’un à l’autre, il ne leur faut pas beaucoup de temps pour tomber amoureux.

L’auteure nous dévoile leurs secrets respectifs et nous sommes rapidement emportés dans leur histoire. Sa plume est vive et efficace, même si ça baigne un peu dans la guimauve de temps à autre et que parfois on pourrait même s’y noyer. Notre attachement pour ce joli petit couple et les autres personnages nous fait oublier tout ceci.

Même si ce n’est pas le meilleur opus de la série, à mon sens, l’auteure réussit une fois de plus à nous faire aimer cette famille hors du commun et nous promet encore de belles aventures en leur compagnie.

Éd. Night Shift Publishing, juillet 2016.

Lien vers le #1 : Grand, Tatoué et Envoûtant
Lien vers le #2 : Secrète, Sexy et Spirituelle

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s